Langue française

  • Ce livre traite des différentes abeilles que l'on retrouve en Europe. Il offre plusieurs fiches détaillants les caractéristiques de ces dernières et leur localisation.

  • Pratique en forêt comme au jardin, ce guide unique est conçu pour découvrir les relations entre les plantes et les insectes, qui sont souvent plus complexes qu'elles n'y paraissent. Les principales familles végétales facilement identifiables, font l'objet d'une fiche avec des anecdotes, puis sont complétées par la description d'une plante la plus caractéristique en France.
    Une centaine de végétaux sont présentés avec un ou deux insectes emblématiques, en précisant les ravages que ces insectes occasionnent ainsi que leur mode de vie ou leurs particularités. Pour aller plus loin les auteurs ont ajouté des tableaux inédits regroupant les principaux papillons et coléoptères déprédateurs des plantes, afin que ce nouveau livre puisse aussi être un guide complémentaire à vos livres sur la botanique et l'entomologie !

  • Depuis quelques années, par égard pour la santé et l'environnement, on porte une attention croissante à la qualité des produits alimentaires que l'on consomme, à leur provenance locale et à leur saisonnalité. Alors, comment faire quand on est «hors-saison»? Et bien, l'une des solutions est de faire comme autrefois : profiter de la pleine saison et de la disponibilité des produits pour en faire des conserves.
    Vous explorerez dans ce livre les différentes méthodes de conservation des légumes, des fruits, des produits carnés et des produits de boulangerie-pâtisserie: le salage, le séchage, la confiture, la lacto-fermentation, la stérilisation, le gel... Ainsi vos placards seront pleins de produits sains, savoureux, faits maison, qui vous permettront de consommer tout au long de l'année les délicieux produits préparés en saison. Ceux-ci feront aussi des cadeaux de choix à offrir à vos proches en toutes occasions.

  • Le vinaigre possède des vertus extraordinaires. Il peut être utilisé comme détartrant, dégraissant, nettoyant et désinfectant. On peut aussi l'utiliser au jardin comme désherbant et insecticide. Le vinaigre entre également dans la composition de nombreux remèdes naturels et de produits de beauté.
    Si le vinaigre est aujourd'hui un produit très courant, il y a plusieurs méthodes de fabrication qui peuvent être traditionnelles, industrielles ou "maison". Il existe de nombreux types de vinaigre : de vin, de xérès, de cidre, de bière... chacun ayant des propriétés que l'auteur vous invite à découvrir. Enfin, vinaigre et cuisine font bon ménage, il accommode et accompagne vos recettes gourmandes.

  • Le pain a longtemps été l'aliment de base en Europe occidentale. La langue française regorge d'expressions rappelant son rôle essentiel dans l'alimentation populaire et dans la société.
    Si aujourd'hui, son importance a diminué, il connaît un regain d'intérêt auprès des gourmets et gourmands. Et, surtout, on peut observer une multiplication de ses formes : les pains spéciaux, souvent issus de traditions locales ou régionales, se dispersant grâce à l'inventivité d'un boulanger ou d'un groupement de minoteries, sont désormais légion et détrônent la traditionnelle baguette, compagne du béret dans l'imaginaire collectif. Le pain devient aussi, grâce notamment aux machines à pain domestiques, un produit que l'on prend plaisir à réaliser chez soi et personnaliser à l'infini. À condition de maîtriser quelques règles.

  • Anne, fille du duc François II de Bretagne, est née en 1477 à Nantes. Elle succède à son père en 1488 à l'âge de 11 ans. Alors qu'elle avait été mariée par procuration à un archiduc d'Autriche, elle est contrainte d'épouser le roi de France Charles VII qui vient d'envahir son duché. À la mort de ce dernier, elle épousera son successeur Louis XII et sera ainsi reine de France pour la deuxième fois.
    Mais avant ce second mariage, Anne négocia l'indépendance de la Bretagne dont elle demeurera la duchesse jusqu'à sa mort à Blois en 1514. Frédéric Morvan nous raconte la vie de cette reine au caractère fort, à la fine intelligence politique autour de laquelle se développera une cour raffinée encourageant un renouveau des arts.

  • « Vauban, dont il suffit de prononcer le nom ». Alors qu'ils utilisent plusieurs lignes pour présenter les sept autres grands-croix originels, en mai 1693, du nouvel ordre royal et militaire de Saint-Louis, c'est par cette expression liminaire et incantatoire qu'Alexandre Mazas et Théodore Anne présentent Vauban dans leur histoire de cet ordre au milieu du XIXe siècle. Un nom ayant valeur de talisman national, 150 ans, alors, après sa mort.
    La figure de Vauban a été utilisée a posteriori comme celle d'un avant-gardiste proto-révolutionnaire, du modèle du serviteur et du défenseur de l'État. Mais fut-ce le cas et en avait-il conscience lui-même ? Cette biographie se veut une histoire sous forme de tableaux reconstituant et racontant la formation, le caractère, la personnalité, les actions et les récompenses de Vauban, qui, replacés dans leur époque, souhaitent faire comprendre en quoi il fut une figure sollicitée et respectée dès son vivant et dont la mémoire s'est perpétuée plus de trois cents ans après sa mort.

  • Quand Baptiste apprend que, pour le jour de ses 9 ans, son grand-père lui offre une visite guidée de la frégate Hermione, il saute de joie ! Il est loin d'imaginer cependant que cette visite va lui offrir un voyage pour le moins inattendu dans l'espace comme dans l'Histoire à laquelle la frégate originale, mise à l'eau en 1779, fut mêlée.

  • Ce guide indispensable vous permettra de prévenir et soulager naturellement les maux les plus courants du quotidien. Des fiches détaillées décrivent les plantes les plus connues et conseillent les remèdes naturels les plus adaptés.
    Grâce à ces conseils clairs et précis, apprenez et découvrez : Les plantes les plus efficaces et les plus utilisées en herboristerie Comment les utiliser (dosage, formes d'emploi, durée) Les précautions d'emploi et erreurs à ne pas commettre des remèdes naturels complémentaires (aromathérapie, gemmothérapie) Les conseils hygiéno-diététiques indispensables. Gilles CORJON est docteur en pharmacie. Il a co-géré pendant 25 ans une herboristerie traditionnelle et est actuellement enseignant et responsable scientifique à l'École lyonnaise des plantes. Il est également impliqué dans l'association Herboristerie sans frontières qui vise à partager et à préserver les pratiques de soins naturels et l'utilisation des plantes médicinales à travers le monde.

  • Après Saison meurtrière à Belle-Île-en-mer et La Petite Musique de Belle-Île-en-mer, M Millet Guillon nous livre aujourd'hui:
    LA MÉMOIRE DE BELLE-ÎLE-EN-MER
    L'enquêteur Henri Vilar, désormais en fauteuil roulant, tente de se rétablir et de retrouver goût à la vie chez ses amis Vincent et Marie Dougat, à Belle-Île-en-Mer.
    La cohabitation dans le petit village de Penvas est difficile.
    Dans un même temps, la mémoire de l'île se réveille et sept personnes, candidats à un jeu de téléréalité disparaissent sur l'île...
    M.Millet Guillon, née à Paris, a, durant toute sa jeunesse, passé plusieurs mois par an à Belle-Île où vit une partie de sa famille. Après des études de maquillage artistique, elle a étudié aux Cours Florent et est aujourd'hui professeur de théâtre dans la région d'Orléans. Elle signe là son troisième roman policier dont l'action se déroule sur Belle-Île.

  • Quel lien y a-t-il entre le monastère de Klu-Tchik-La niché dans l'Hi-malaya et la paisible ville de Brest ? Aucun, en apparence. C'est pourtant près de Brest, dans le bois de Keroual, qu'est trouvé le corps de Lorenzo Bong-Bu, un étudiant né en Corse d'un père indo-thaïlandais et d'une mère corse de Pondichéry. Sur le plan diplomatique, l'affaire s'avère délicate, car il apparaît bien-tôt que l'Inde et la Chine s'intéressent de très près à l'enquête. Suggérant aux policiers locaux de prendre leur temps et de ne faire aucun zèle, le pouvoir politique confie alors au commissaire Achille Corneille une mission délicate : se rendre à Brest incognito et enquêter en secret. Le policier découvre vite que le meurtre de Lorenzo semble avoir un lien avec l'arrivée, en 1686, de diplomates du Siam venus en France rencontrer en grande pompe le Roi-Soleil. Une arrivée qui s'est faite à Brest et a donné son nom à la plus célèbre artère de la ville, la rue de Siam. Né à Dinan, Michel Renouard a été apprenti typographe, correspondant d'Europe 1 et de Paris-Jour, enquêteur de Dominique Lapierre pour Paris brûle-t-il ? et Cette nuit la liberté, journaliste puis professeur en Angleterre, au Kenya, aux États-Unis, à Poi-tiers, Rennes et La Roche-sur-Yon. Il a obtenu, en 1979, le prix des humoristes de presse pour un article paru dans Le Monde. Il est l'auteur de 46 livres dont Lawrence d'Arabie et Joseph Conrad chez Gallimard.

  • C'est guidé par les sonorités truculentes de l'alsacien, que nous vous proposons de découvrir les chefs-d'oeuvre de sa culture, de goûter le sel de son art culinaire, de vous délecter de son talent viticole et brassicole et de parcourir ses sentiers qui se perdent dans les forêts vosgiennes et la brume rhénane, où sont tapis mystères et légendes. À la fois douce comme la crème d'un Flàmmekueche, sauvage comme la cascade du Nideck, vivace comme l'inventivité de ses jeunes et de ses entreprises et énigmatique comme les gargouilles de la cathédrale de Strasbourg, la langue alsacienne, expression d'un peuple discret mais fier se plie en quatre pour vous faire voyager, rêver, saliver et mourir... de rire! Loin des guides touristiques formatés ou des méthodes d'apprentissage trop sérieuses, ce livre se veut une introduction à l'Alsace et à sa langue sur un ton humoristique. Bénédicte Keck, est chargée de mission à l'Office pour la langue et la Culture d'Alsace.?Auteur de contes pour enfants, traductrice, enseignante, elle a entre autres coécrit L'alsacien pour les Nuls aux éditions First. Adrien Fernique est traducteur à la télévision régionale et archiviste.

  • Les crimes et les horreurs ont accompagné en grand nombre l'histoire de France au fil des siècles. Ce livre en présente une trentaine d'exemples. On y retrouvera des criminels restés célèbres jusqu'à nos jours, comme François Ravaillac, Charlotte Corday, les soeurs Papin, Violette Nozière, et d'autres qui eurent leur heure de gloire en leur temps : les empoisonneuses Marie-Madeleine de Brinvilliers et Hélène Jégado, le régicide Robert-François Damiens, le parricide Pierre Rivière, le violeur d'enfant Albert Soleilland, le psychopathe Ange Soleil, ou encore les impitoyables assassins de l'Auberge rouge, pour n'en citer que quelques-uns... À la description de crimes et d'horreurs à la Cour, succède celle de crimes et d'horreurs au village, puis en ville, enfin en justice. Illustres ou moins connus, tous ces événements sont révélateurs d'une ambiance et de certaines manières (bien peu conviviales, on en conviendra...) de se comporter en société. L'ouvrage s'achève par l'évocation de l'angoisse du bourreau, car ce n'est pas une sinécure de faire passer des êtres humains de vie à trépas.À la description de crimes et d'horreurs à la Cour, succède celle de crimes et d'horreurs au village, puis en ville, enfin en justice. Illustres ou moins connus, tous ces événements sont révélateurs d'une ambiance et de certaines manières (bien peu conviviales, on en conviendra...) de se comporter en société. L'ouvrage s'achève par l'évocation de l'angoisse du bourreau, car ce n'est pas une sinécure de faire passer des êtres humains de vie à trépas. Agrégé d'histoire et docteur ès lettres, Benoît Garnot est professeur d'histoire moderne à l'université de Bourgogne. Spécialiste de l'histoire de la justice et du crime, il a publié une cinquantaine d'ouvrages, dont une Histoire de la Bourgogne (avec Alain Rauwel) aux éditions Gisserot.

  • Les trois siècles que couvre la période viking entre 750 et 1050 marquent une étape importante dans la formation politique de l´Europe. Tout à la fois pirates et guerriers redoutés mais aussi navigateurs, marchands et colons efficaces, leurs traces peuvent encore se lire dans la géographie et la géopolitique contemporaine depuis le Groenland jusqu´à l´Ukraine. L´éclairage renouvelé, que nous offre ici l´auteur, retrace l´histoire passionnante des expéditions vikings, en les replaçant dans leur contexte, et jette un éclairage sur chaque région concernée (Îles britanniques, Normandie, Islande, Russie). Une large place est également accordée aux témoignages directs sur les Vikings (chroniques, inscriptions runiques, poèmes scaldiques), ainsi qu´aux interactions entre ceux-ci et l´Europe chrétienne.

  • Le monde du travail évolue considérablement à partir de l'an mil. L'innovation technique ne cesse de bouleverser l'organisation des métiers. Dans les villes, le métier apporte à l'artisan identité et solidarités. Dès les XIIe et XIIIe siècles, ces métiers commencent à s'organiser. L'échoppe ouvre sur la rue, la petite entreprise y ctoie les grands marchands qui dominent certaines productions. À la campagne, les hommes et et les femmes ne vivent pas que des travaux des champs. On y trouve des potiers, des verriers, des charbonniers, des hommes du fer. Mais n'oublions pas les maîtres d'école, les notaires et les sages-femmes.Faire l'histoire des métiers, c'est aussi faire dialoguer archéologie, histoire de l'art, histoire des techniques et histoire sociale. C'est tenter ainsi de retrouver les gestes de nos ancêtres et d'éclairer la vie quotidienne des hommes du Moyen-Âge.
    Jean-Louis ROCH est maître de conférences honoraire en histoire médiévale à l'Université de Rouen. Ses recherches portent sur l'histoire de la pauvreté et les mendiants, ainsi que sur le monde du travail et la draperie normande au Moyen Âge.

  • Comment le commissaire Landry a-t-il pu se laisser embarquer, si loin de Montrouge et si près de Noël, dans un bridge au Croisic chez ses amis Ferrieu ? Pendant ce temps, à Paris, un quidam erre sur le boulevard, résolu à en finir avec la vie. Un homme s´offre à lui venir en aide, un visage, une voix humaine. Mais celui qui vient à vous est-il toujours votre ami ? Une nouvelle enquête du commissaire Landry qui trouvera son dénouement sur la Côte sauvage, dans un dernier bridge au Croisic.

  • Bérengère de la Varde vient d arracher quelques jours de congés pour assister au mariage d une amie. Pour l'occasion, elle retrouve à Londres Pat, fille du superintendant du Yard, dont elle a partagé l appartement pendant ses années d études. Les deux femmes passent d excellents moments entre commérages et potins. On l'attend à Dinard où, depuis quelques temps déjà, sévit un serial killer. La si jolie plage de Saint-Enogat est devenue le lieu d une pêche insolite. Des « noyés », bon chic, bon genre viennent s'y échouer. De quoi affoler pouvoir populaire et pouvoir politique. Le temps presse, le 14 juillet est proche, propice à tous les excès.

  • Autrefois passe-temps aimable pour rentiers fortunés, l'archéologie est aujourd'hui une discipline scientifique à part entière, école de rigueur et de réflexion mise au service d'une meilleure connaissance des hommes et femmes du passé, de leur environnement naturel, de leurs activités quotidiennes, de leurs façons de vivre, de croire et de mourir.Puisant aux ressources des sciences naturelles et physiques, elle a mis au point des méthodes de prospection, de fouille, de datation et d'investigation sans cesse plus précises, et ouvert le champ de son étude à tous les vestiges laissés par l'homme ou liés à celui-ci. Tout en s'attachant à explorer tous les territoires qui furent habités ou fréquentés par des communautés humaines, elle a su prendre en compte la totalité de l'aventure qu'a connue notre espèce, des périodes les plus reculées jusqu'aux frontières du présent, s'affirmant ainsi comme l'une des principales clés d'une compréhension de notre histoire commune. Patrick GALLIOU, né en 1947, agrégé d'anglais, docteur en anglais et en histoire ancienne, est Professeur émérite à l'université de Bretagne Occidentale (Brest). Membre du Centre de recherche bretonne et celtique, Fellow de la Society of Antiquaries de Londres, il a participé à de nombreux chantiers de fouille et publié plus de trente ouvrages, dont beaucoup sont consacrés au passé de la Bretagne. Parmi ses principales publications : L'Armorique romaine (1983) (Prix de l'Institut), Carte archéologique de la Gaule : Le Finistère (nouvelle édition 2010), The Bretons (1991) (en collaboration avec Michael Jones), Les fouilles du Yaudet en Ploulec'h (2004-2007) (en collaboration avec Barry Cunliffe).

  • Vengeances des orgueils bafoués, crimes de miséreux, parricides ou bourreaux d'enfants... De ces faits de violence qui ont secoué la société finistérienne au XIXème siècle, Annick Le Douget a dégagé les thèmes universels de la haine, de l'honneur, de la folie, de l'amour contrarié. Elle a pu vérifier dans les dossiers des archives judiciaires l'influence de la misère ou de l'alcool sur le passage à l'acte criminel et loin d'être une épopée du crime, cette étude passionnante ouvre une fenêtre inédite sur les moeurs et les mentalités bretonnes à cette époque.

  • « Les loups sont entrés dans Paris » chantait Serge Reggiani, mais dans Évian-les-Bains, c´est une autre paire de manches.D´autant que personne ne les a vus, mais ils énervent les élus, émeuvent les écolos, échauffent les esprits et paniquent les estivants. On sort les fusils de chasse, on parle de battues, bref on dit n´importe quoi. Le canis lupus aurait égorgé une jolie golfeuse bretonne sur un green. La commissaire Hélène Jacquier d´Évian se trouve un peu débordée par les événements, d´autant qu´une importante conférence internationale se tient, sans crier gare, dans la capitale de l´eau. Le commissaire divisionnaire Hob, qui prenait des vacances méritées en Suisse - juste en face d´Évian, dans le Lavaux - est appelé à la rescousse avant que l´air ne soit trop saturé de plombs. Tout le monde croit mordicus au loup, mais le commissaire est plutôt sceptique. Cependant, les loups continuent leurs méfaits alors que les services vétérinaires confirment qu´il s´agit bien de leur ADN. Qui croire ? Loup, y es-tu ?

  • En 1980, Mlle Michoulaud, institutrice charentaise retraitée, décède dans un hôtel à Évian où elle était venue faire sa cure. Peu avant de mourir - et sa mort, qui a d´abord paru naturelle, ne l´est pas -, elle écrit à un détective privé peu conventionnel, Pierre Marie Urlevent, dit PMU, par ailleurs auteur de romans policiers qu´elle appréciait, pour le charger d´une enquête. Il va la mener après la disparition de sa cliente, et s´il a son bureau à Paris, sur le plateau Beaubourg, alors en pleine mutation, ses recherches le conduiront, notamment, aux confins de la Charente et de la Charente-Maritime, dans un bourg proche de Jarnac, d´où l´on peut aisément se rendre à Royan et à Rochefort. Bernard Baritaud, né en 1938 à Angoulême, a longtemps vécu à l´étranger où il a, notamment, occupé des fonctions diplomatiques. Il a enseigné aux universités de Dakar et de Paris IV. Daniel Laplaze est né en 1939 dans la banlieue de Lyon. Professeur à l´université de Montpellier II, il est spécialiste en physique du solide.

  • Un industriel de La Rochefoucauld, Pierre-François Degray, est retrouvé pendu peu après avoir fait auditer son entreprise en difficulté, la SIMR, par un cabinet de conseil bordelais, Baltimore et Nolten. Sa famille doute qu´il se soit suicidé et fait appel au détective parisien Pierre Marie Urlevent (auteur de romans policiers qu´il signe PMU), qui a déjà conduit avec succès plusieurs enquêtes en Charente. C´est le fils du détective, Léo Urlevent, junior consultant chez Baltimore et Nolten, et présent à ce titre à La Rochefoucauld avant le drame, qui alerte son père et lui fait part des soupçons de Gérard Degray, fils du PDG disparu. Ce roman, qui fait découvrir au lecteur l´univers très particulier du conseil, constitue, avec La mort en charentaises (2008) et Voir Angoulême et mourir (2010), une véritable trilogie charentaise. Bernard Baritaud, né en 1938 à Angoulême, a longtemps vécu à l´étranger où il a, notamment, occupé des fonctions diplomatiques. Il a enseigné aux universités de Dakar et de Paris IV. Daniel Laplaze est né en 1939 dans la banlieue de Lyon. Professeur à l´université de Montpellier II, il est spécialiste en physique du solide. Il a également enseigné à l´université de Dakar.

  • La croisade est l´un des phénomènes historiques les mieux attestés de l´histoire. Elle a opposé pendant deux siècles, pour la «libération de la Palestine», les forces armées de la chrétienté occidentale et de l´islam, occupé les esprits des chrétiens tout au long du Moyen Age et même des Temps modernes, créé des mythes et forgé des idéologies durables chez les chrétiens comme chez les musulmans. C´est aussi, malgré l´abondance des sources et des travaux qui lui ont été consacrés, l´un des thèmes les plus controversés de l´histoire : pèlerinage armé ou guerre sainte ? Élan de foi ou exemple parfait du fanatisme et de l'obscurantisme ? Guerre de libération ou prémices du colonialisme ? La croisade est-elle seulement dirigée vers la Terre Sainte, ou doit-on la replacer dans le vaste mouvement de l´expansion occidentale ? Est-ce une guerre missionnaire ? Quel rôle y ont joué la papauté et les mouvements populaires ? Quels sont ses rapports avec le jihad, l´antisémitisme, l´attente des derniers Temps ? Jean Flori, Docteur d´État es Lettres et Sciences Humaines, est depuis 1987 directeur de Recherche au CNRS ; il exerce au Centre d'Études Supérieures de Civilisation Médiévale de Poitiers. Spécialiste de l´histoire des mentalités et des idéologies, en particulier de la chevalerie, de la guerre sainte et de la croisade, il a consacré à ces thèmes une dizaine d'ouvrages et une centaine d'articles.

  • Dix ans après avoir résolu l´affaire Michoulaud (La mort en charentaises), le détective Pierre Marie URLEVENT, dit PMU, par ailleurs auteur de polars, est amené à enquêter de nouveau en Charente. Son client, un jeune informaticien d´Angoulême, Robert Pranzac, est soupçonné du meurtre d´une infirmière qu´il avait prise en stop près de Marthon, un dimanche soir, et dont on a retrouvé le corps à la périphérie de la ville. PMU va donc quitter son bureau, près du centre Pompidou, à Paris. Il s´appuiera sur un vieil ami, Marc-Antoine Fougerolles, avocat au barreau d´Angoulême, qui lui offrira l´hospitalité dans son appartement de la place du Champ-de-Mars. Bernard Baritaud, né en 1938 à Angoulême, a longtemps vécu à l´étranger où il a, notamment, occupé des fonctions diplomatiques. Il a enseigné aux universités de Dakar et de Paris IV. Daniel Laplaze est né en 1939 dans la banlieue de Lyon. Professeur à l´université de Montpellier II, il est spécialiste en physique du solide. Il a également enseigné à l´université de Dakar.

empty