Editions L'Harmattan

  • Une histoire des regards photographiques Nouv.

    Loin d'exister pour elle-même, « l'histoire de la photographie » n'est pas uniquement l'histoire des images et des appareils photographiques utilisés. Les regards photographiques sont ainsi des manifestations de chaque époque, reposant sur des dispositifs socialement inscrits, de sorte que les photographes ne sont pas seuls responsables de leurs significations. À travers une présentation des processus socio-culturels, des champs problématiques, des cadres d'expérience, ou encore des constructions discursives, les regards photographiques sont envisagés comme autant de perspectives socialement signifiantes. L'examen de quelques-uns des regards qui ont marqué l'histoire de la photographie permet d'affirmer qu'il s'agit d'une histoire plurielle où les regards photographiques se situent les uns par rapport aux autres.

  • L'eberlue - roman Nouv.

    Gary, surnommé Ratiche à cause de ses dents du bonheur, est un petit garçon de neuf ans intrépide et malicieux qui rêve de devenir une star internationale du cirque. Mais après une mauvaise chute, l'enfant se retrouve brutalement plongé dans le coma.
    Stéphane Péraldi, l'officier de police dépressif chargé d'enquêter sur les circonstances de l'accident, relève rapidement des incohérences dans le témoignage de Lorna, la mère du petit.
    Quant aux grands-parents, ils semblent muselés par un ancien secret, encore plus terrible.
    Alors que l'énigme s'opacifie, l'inspecteur, inexplicablement obsédé par ce drame familial, sent son propre passé refaire surface.

  • Suivre Pauline Nouv.

    Suivre Pauline

    Sidney Cohen

    "« Comment suivre Pauline ? Suivre se dit d'un médecin pour son patient. Mais avec Pauline, la suivre, cela voulait dire courir derrière elle ou s'accrocher à sa roue pour rester en sa compagnie, ne pas être lâché ni la lâcher sur le long parcours, frénétique, chaotique, à donner parfois le vertige, que nous avions entrepris de faire ensemble. Elle l'avait réclamé instamment alors qu'elle n'était que rébellion devant toute démarche instituée et toute contrainte, comme l'exigeait le mode de relation que je pouvais lui proposer en tant que psychanalyste. Nous nous sommes pourtant engagés pour un cheminement qui a duré plusieurs années, émaillé de multiples événements, rebondissements, interruptions, traversé par tous les états d'âme possibles de part et d'autre, entre attachement et rejet, entre espoir et découragement. Le tout était d'une richesse et d'une densité qui pouvaient laisser croire que Pauline allait sortir de son marasme. Mais ce cheminement fut interrompu tragiquement, ce qui ne pouvait que m'inciter à y revenir, à le raconter, à y réfléchir longtemps après. Malgré cela, ce récit voudrait donner toute la mesure de ce qu'instaure ce type d'écoute, les immenses ouvertures qu'il offre et les changements qu'il autorise chez le sujet. »"

  • La porte des audacieux ; Mayotte face à son destin Nouv.

    Dans la tempête et la brume des cent jours, les Mahorais s'accrochent à ce qui leur est le plus cher. Dans le brouillard des dix lunes, ils se délestent, sans regret, des futilités qui encombrent leurs esprits et regardent au fond d'eux-mêmes pour trouver le chemin perdu. Dans les moments les plus difficiles, ils se rappellent leur passé pour mieux construire demain. Soula Said-Souffou nous livre un plaidoyer émouvant sur Mayotte, cette terre de France qui oscille, sans cesse, entre modernité et traditions. Il navigue entre les racines de sa culture et la modernité étourdissante d'un avenir à dessiner chaque jour. La porte des audacieux est un passage obligé pour qui souhaite saisir pleinement toute la subtilité d'un combat pour l'identité, pour l'égalité et la dignité des Mahorais.

  • La pelote d'elisa Nouv.

    En s'élançant du haut de la piste, Élisa n'a qu'une idée en tête : devenir championne de ski. Sur ses skis elle se sent libre ! Dans sa combinaison, protégée par son casque, personne ne voit qu'elle n'est pas une petite fille comme les autres. Mais elle va beaucoup trop vite et c'est la chute. Sur son lit d'hôpital elle est désespérée et quand Marion, son infirmière, lui demande si elle sait tricoter, elle est loin de se douter que cette simple question va changer sa vie. De la France au Mali, cette histoire poétique et sensible vous invite à garder l'espoir quand la vie vous inflige des épreuves. Les miracles existent si on veut y croire !

  • Yukio Mishima et ses masques Nouv.

    Pour le monde entier, Yukio Mishima (1925-1970) n'est pas seulement un visage symbolique du Japon : il est avant tout l'un des plus grands écrivains du XXe siècle. L'auteur de Confession d'un masque, du Pavillon d'Or et de La mer de la fertilité. Cependant, depuis sa mort spectaculaire, les erreurs, les clichés et les récupérations ont foisonné, alors que de nombreuses pages (notamment théâtrales) demeurent non traduites. Il est temps d'apporter au public francophone un éclairage suffisamment synthétique et renouvelé, qui tienne compte des sources japonaises et internationales. Vu de loin (et de près), aucun écrivain n'a autant baigné dans un tel fleuve de contradictions. Ivre d'Eros et travaillé par Thanatos, fidèle et infidèle aux samouraïs, classique et romantique à la fois, « impérialiste » et « gay », malade du nihilisme finalement en prise avec la plus grande source spirituelle du Japon (le bouddhisme), Mishima n'a cessé de multiplier les masques. Les uns, pour se cacher, les autres, pour se révéler. Autant de chemins qui nous font accéder à ses romans, à son théâtre, à sa critique et à sa troublante personnalité artistique.

  • Le procès des insurgés de Marguerite (Algérie) ; cour d'assises de Montpellier, 15 décembre 1902 - 8 février 1903 Nouv.

    Le 26 avril 1901, la population musulmane d'un petit centre de colonisation vinicole dénommé Margueritte se soulève contre la présence française. Les indigènes, ruinés par les dépossessions abusives des colons, se révoltent et font cinq victimes parmi les Européens. L'insurrection est réprimée dans la journée et ses auteurs sont incarcérés. Mais l'opinion publique réclame le lynchage. Le procès est alors délocalisé vers la cour d'assises de Montpellier. Commence une vraie lutte entre l'Etat de droit en France et le non-droit en Algérie, découvrant la dualité qui a prévalu entre la colonie et la métropole.

  • Django Reinhardt ; un musicien tsigane dans l'Europe nazie Nouv.

    Le Tsigane Django Reinhardt, musicien de jazz, a connu ses plus grandes heures de gloire sous l'Occupation. Un succès à l'égal de celui de Maurice Chevalier et de Charles Trenet, aussi bien à Paris et dans la France occupée, qu'en Belgique sous administration militaire allemande. Gérard Régnier montre que l'image d'un Django traqué en tant que Tsigane par les occupants nazis relève de la légende. Les officiers allemands, connaisseurs et amateurs de jazz, se pressaient, aussi bien pour l'écouter en concert à la salle Pleyel, que dans les cabarets comme Le Nid. En Belgique, Django fait salle comble au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles et la foule se presse pour l'apercevoir lors de sa réception au grand quotidien Le Soir. Charles Delaunay, dans son label Swing, enregistre Django, et ses disques connaissent le plus grand succès. On siffle Nuages dans les rues de Paris, Bruxelles et Berlin.

  • Jeunesse d'ici et d'ailleurs ; récits, mobilisation, éducation et socialisation Nouv.

    Jeunesse d'ici et d'ailleurs propose au lecteur un voyage pour étudier la jeunesse : celle qui manifeste au Chili, celle des Filles de Sarah, femmes du Congo-Kinshasa qui veulent vivre vertueusement, celle des groupes violents du Congo-Brazzaville, celle de Boston et du racket de William Foote Whyte en 1937, enfin celle de l'Afrique de l'Ouest francophone et de sa scolarité différenciée. La jeunesse de Peter Berger et de Thomas Luckmann, auteurs de la célèbre Construction sociale de la réalité, est évoquée avec grande précision, ainsi que leur itinéraire migratoire. Cet ouvrage se veut un voyage intellectuel à l'instar de la voyageuse Suzie Guth à laquelle il rend hommage.

  • Aspects of discourse analysis Nouv.

    Discourse Analysis is presented therein from different perspectives. Discourse Analysis is so broad and so complex that an attempt to empty it would sound but pretentious. Only some of its linguistic manifestations are identified, described and explained. The key tool is interpretation, which is, taking into account the locutor who is seen as the center of that huge task.

  • Chroniques rurales de notre temps t.1 ; d'une guerre à l'autre Nouv.

    Il y aurait trois histoires qui n'arrêteraient pas de se croiser
    Ce serait des histoires de famille
    Il y aurait trois histoires de famille
    On raconterait en même temps
    L'histoire de trois familles
    Voilà pour le principe de base qui nous permettra d'accompagner ces trois familles depuis la Grande Guerre jusqu'à la fin des Trente glorieuses. Ce premier tome couvre les premières décennies du vingtième siècle. Pour être précis depuis la Première Guerre mondiale jusqu'à la mobilisation pour la Seconde. Mais il ne s'agit pas ici seulement d'un livre d'histoire. Puisqu'il est question d'histoires de famille, les rapports entre les hommes et les femmes sont le fil rouge de l'ouvrage. Bien sûr, pour en rester à l'Histoire, on se plongera dans des domaines finalement peu explorés : comment les campagnes de France ont bien pu traverser ces années d'entre-deux guerres ?

  • Donner la vie en abondance pour un christianisme congolais crédible ; au-delà des prétentions du christianisme exaltationiste Nouv.

    Cet ouvrage est une réponse critique au risque que court le christianisme congolais de devenir une « religion-miracle », sensationnelle, émotive, spectaculaire, dont les prédications ne tournent qu'autour d'un Dieu trop piétiste, utilitaire, thaumaturge, avocat des causes impossibles, un Dieu des solutions inespérées et perdues. Un Dieu de la peur aussi, car il punit l'homme suite à ses péchés. Sous le regard de la mémoire chrétienne et de la notion metzienne de la « réserve eschatologique », le christianisme congolais doit oeuvrer pour le Règne de Dieu. La R.D. Congo a plus besoin de justice, de paix et de développement que d'aumônes, d'assistances et d'utopies ! Son christianisme doit réconcilier le temporel et le spirituel pour générer le christianisme du Christ donneur de la vie en abondance.

  • Les puits de la discorde Nouv.

    Le socle de l'Afrique, c'est la tradition. Kwamé, le héros de cette fable, en est le garant. Mais, sage parmi les sages, il a compris que le monde n'était plus celui de sa jeunesse. Accompagné de son petit-fils et d'un drôle de personnage fabuleux, il va partir à la recherche de celle qui, selon lui, est la seule à même d'en appeler au soleil pour alimenter les pompes de son village : Greta Thunberg. Pour préserver la paix de sa sous-région, il va renverser ses certitudes et affronter les réalités du XXIe siècle.

  • Avec cette Chute des Anges, Rita Morandi, c'est une vision première, un ressassement perpétuel, un cycle qui nous ramène, irrévocablement, à l'identique, au livre à la couverture azur, et qui contient tout un monde. [...] Demeurent la rencontre, le partage dans le rêve de la vie que la poésie permet d'atteindre et de donner à voir. La vision de Rita est pure remémoration par laquelle apparait ce qui n'a pas été, mais plus vrai que s'il avait été véritablement vécu. Dans le livre à la couverture azur, il y a le monde du rêve incarné ressuscité, dans l'éternel retour... Tant, selon l'image précieuse due au cher ami, Giancarlo Pizzi, elle est « rémanence de l'oubli ».
    Gérard Emmanuel da Silva

  • Alors que le droit privé confère au consentement une place centrale, le droit public lui y serait indifférent. Le propre de la puissance publique n'est-il pas de pouvoir passer outre le consentement des destinataires de ses actions ? L'idée de consentement s'incarne pourtant de façon multiple en droit public. D'une part, les personnes publiques consentent. L'État exprime son consentement dans le cadre de ses relations avec les autres État, le consentement des collectivités territoriales est de plus en plus recherché et l'action publique fait l'objet d'une contractualisation croissante. D'autre part, le consentement de la personne privée se manifeste à de nombreuses occasions, qu'il s'agisse de celui du citoyen, du contribuable, du cocontractant ou encore du patient hospitalisé.

  • « Oh la la, c'est chimique ! » Qui ne s'est exclamé de la sorte en avalant un bonbon, malgré les risques pour sa santé et l'offense aux bonnes manières ? Les colorants, les arômes, les savons, les parfums sont naturels ou chimiques. On sait où va la préférence. Ne parlons pas du médicament, ou de l'agriculture qui, plus que naturelle, doit être biologique. Cet ouvrage vous invite à une promenade autour de cette opposition brûlante entre le naturel et le chimique. Mais surtout à réexaminer leur opposition tranchée. Elle ne conduit en fait qu'à des solutions partielles et illusoires. C'est à l'homme de définir le monde dans lequel il veut exister ; à l'homme de se donner les moyens pour frayer réellement une voie. Car il va falloir inventer !

  • La raison est souvent vue comme ce qui révèle la réalité, ce qui nous permet de la comprendre. Pourtant, il arrive qu'elle nous induise en erreur et nous enferme dans l'illusion. On peut le voir à l'échelle de la société : la « science » économique, en appliquant des dogmes absurdes (la rationalité des individus, l'efficience des marchés, l'infinité des ressources) a mené le monde au bord de l'effondrement. C'est qu'un ressort fondamental de notre raison est en jeu. En effet, le monde est un chaos absolu et pour l'appréhender, notre esprit doit le définir, ce qui implique de l'appauvrir. Or, il arrive que cet appauvrissement soit l'objectif de la démarche. Suivant cette réflexion, cet ouvrage propose la notion d'antéconcept qui pourrait refonder les sciences humaines et sociales.

  • Ce livre est une invitation au voyage, aux rencontres et à l'amour imprévisible. Vous découvrirez le cheminement d'un jeune kabyle qui arrive à Paris. La rencontre avec Amélie le transporte hors de la capitale pour l'emmener à Grenoble. Il rencontre Marcel le Yougoslave et Antonio le Sicilien. Clandestin, il va vivre des péripéties inattendues. Lors de ses voyages, le miracle, la magie, la sorcellerie et la folie sont au rendez-vous. Ce livre est la suite du premier roman de l'auteur intitulé : Yemma (maman).

  • Petrus vient de quitter son pays natal pour l'exil et, en partant pour ne plus revenir, son grand père lui offre un accordéon alors même qu'il n'en jouait pas. Cet instrument va le mener à vivre une vie à contre-courant jusqu'à la fin de ses jours. Arrêté pendant une guerre de sécession et condamné à mort, il se tire d'affaire grâce à cet accordéon qui se présente comme la métaphore de sa vie.

  • Les crises socio-économiques qui sévissent en Afrique depuis plusieurs décennies ont entraîné l'effondrement de l'outil économique de production des biens et services. Mais elles ont, par contre, éveillé chez les Africains, surtout les jeunes et les femmes, un esprit d'entrepreneuriat. Malheureusement il s'agit très souvent d'un entrepreneuriat de subsistance, développé non pas par choix mais par souci de survie en attendant un avenir meilleur. Cet ouvrage tente de fournir des outils pour entreprendre par choix, tout en s'appuyant sur les expériences concrètes de ceux qui ont réussi dans leur domaine.

  • « L'ouvrage de Bambala Philippe Ouattara traite du processus de sortie des pays africains du sous-développement, cause d'une pauvreté qui est avant tout matérielle et intellectuelle. L'auteur soulève là une question de fond : comment vaincre le sous-développement ? Il propose des éléments de réponse inspirés des techniques de management des entreprises et autres organisations qui, comparées à des locomotives du développement, sont capables, par leur dynamisme interne, de sortir de la pauvreté, de prospérer et de se pérenniser.» Extrait de la Préface de M. César Appolinaire ONDO MVE.

  • Les atteintes portées intentionnellement à l'intégrité d'oeuvres d'art, lorsqu'elles se produisent dans des musées, sont porteuses d'enjeux spécifiques que cet ouvrage analyse. Aujourd'hui, elles sont généralement désignées par le terme de vandalisme, lequel véhicule des représentations qu'il s'agit d'interroger. Cette étude inédite prend appui sur l'analyse d'un corpus de cas de vandalisme perpétrés entre 1970 et 2014 sur des oeuvres exposées dans des musées d'art, en Europe et en Amérique du Nord. Dans une perspective sociologique, elle s'attache à examiner les ressorts de ces actes, mais aussi les diverses réactions qu'ils suscitent. L'analyse de la réception sociale du vandalisme constitue une voie d'accès privilégiée pour appréhender certains mécanismes de disqualification, y compris au sein du champ artistique. Certains de ces gestes sont en effet réalisés dans une optique de création ou de dialogue artistique : ils font ici l'objet d'une attention particulière en raison de ce qu'ils peuvent mettre en lumière du fonctionnement du milieu de l'art.
    Prix scientifique L'Harmattan Série Doctorat

  • « Ce que le peuple togolais demande, ce sont des réformes constitutionnelles, institutionnelles, électorales, médiatiques, le vote de la diaspora togolaise, la limitation de la durée et du nombre des mandats présidentiels, une transition digne de ce nom : toutes choses nécessaires à la renaissance d'un État togolais véritablement autre... un État togolais de droit, de liberté, de justice, de prospérité, de dignité ! » Un ouvrage pour mieux comprendre l'histoire du Togo de septembre 2019 à fin avril 2020 et enrichir l'analyse du processus politique, économique, social et culturel du pays.

  • Cet ouvrage saisit la vie sous deux angles antithétiques mais complémentaires : la méfiance et la confiance. Sous l'angle de la méfiance, il s'efforce de prémunir l'individu contre les surprises désagréables d'un monde impitoyable. Sous celui de la confiance, il voudrait plutôt rassurer, car rien n'est jamais définitivement perdu. L'auteur souhaite partager avec ses lecteurs ses convictions d'Africain, de chrétien et de théologien face aux énigmes de la condition humaine et aux défis sociaux et écologiques à relever, en recourant aux vertus cardinales et théologales comme clés herméneutiques d'un monde à faire advenir.

empty