Editions L'Harmattan

  • Cent feuilles pour lire en promenade Nouv.

    Après l'exil, Paris l'inspire et l'émerveille. Tendresse, humour, spleen, l'auteur raconte et se raconte, des poèmes et récits comme on lit des histoires : pour le plaisir. Et où la poésie n'est que la démarche élancée de la prose. Avec l'harmonie pour unique souci.

  • Cinéma opérateur poétique Nouv.

    Aux XXe et XXIe siècles, qu'est-ce que le cinéma fait à la poésie ? En quoi peut-on dire que les poètes sont profondément marqués par le cinéma ? Inversement, les cinéastes sont-ils nourris de poésie, de son attention au travail de concordance et d'écart entre forme et sens, et aux effets de signification qui peuvent en surgir ? Ce titre Cinéma opérateur poétique relève, d'emblée, d'un désir de réfléchir les choses différemment. Il porte aussi son attention sur les genres hybrides nés de la rencontre des deux arts. Les pistes ouvertes lors de ce colloque font ainsi naître l'idée que, si le cinéma est bien cet « opérateur poétique », la poésie est également, dans une sorte de vision en miroir, une opératrice d'images cinématographiques.

  • L'attente en philosophie Nouv.

    Attendre est croire en cet inconnaissable qui est de facto l'avenir. Comme la foi, l'attente est imagination de l'inconnaissable et consentement à ce que l'inconnaissable décide du devenir de nous-mêmes et de notre monde. L'attente peut ressembler à la prévision qui, elle aussi, donne une image de l'avenir. Mais la prévision fait de l'avenir une reproduction, l'attente en fait une création. La prévision manifeste la peur de l'inconnaissable, l'attente la foi en lui. L'inconnaissable au fond de l'attente est lumière et non obscurité parce qu'il porte en lui une promesse de révolution et de liberté.

  • Anthropologie, art et développement durable en Afrique Nouv.

    L'anthropologie est un paradigme qui a été créé par les Blancs pour étudier certains peuples découverts par eux dans leurs nombreuses randonnées outre-mer à un certain moment de l'histoire. Ils vont utiliser des termes péjoratifs pour les disqualifier er et justifier ainsi la colonisation. Mais l'anthropologie va transcender cette considération et jusqu'à aujourd'hui, elle étudie l'homme universel en incluant les hommes de leurs propres sociétés, sur le plan physique, matériel et spirituel. Elle recherche ainsi l'unicité dans la diversité et va avoir plusieurs branches, dont l'anthropologie psychologique, et vouer de l'intérêt à une variété de matières.

  • James Tissot : peintre de la vie moderne (1836-1902) Nouv.

    À contrecourant de l'impressionnisme, Tissot affirme un style personnel, très influencé par le japonisme et la photographie. Au XIXe siècle, le plus anglais des peintres français est l'artiste favori de la bourgeoisie et de l'aristocratie britanniques. Peintre de la vie moderne, Tissot allie à l'éclectisme du siècle un académisme sans faille. Artiste mondain, travailleur infatigable, maîtrisant sa carrière de bout en bout, sa constance témoigne d'une personnalité hors norme. Hanté dans sa vie et dans son oeuvre par Kathleen Newton, compagne et muse, ses toiles énigmatiques sollicitent sans cesse le regardeur dont le rôle, la place et le statut sont remis en cause à chaque représentation. Telle est l'esthétique novatrice de James Tissot, passé maître dans l'art de l'ellipse.

  • La violence des systemes politiques Nouv.

    Cet ouvrage est animé par un dilemme : croire à la démocratie ou voir ses failles. Claude Saadé met en scène la pensée de Zizek en rappelant les dérives de la démocratie. La démocratie s'avère être la moins mauvaise garantie de la justice parmi les différents systèmes politiques, mais quelles sont les vraies causes de la violence? Une prise de conscience est essentielle vu que nos libertés sont en danger. Une lecture qui est plus que jamais d'actualité.

  • Janko, le jeune Mexicain : itinéraire d'un apatride Nouv.

    Un beau matin, un nouveau débarque dans la classe de troisième d'une petite ville allemande. Il s'appelle Janko Dubirof. Il vient du Mexique. Il est orphelin, étranger et apatride. Sorte de Grand Meaulnes des Amériques, il est l'Aventure et le Mystère. Entre réticences et acceptation, « l'Indien » va-t-il s'intégrer à la classe ? À la suite d'un malentendu, pourra-t-il échapper aux soupçons qui semblent l'accuser et à l'expulsion que l'administrati on peut à tout moment décider ? Janko, tout à la fois perturbateur et providentiel, révèle l'existence d'une autre école, ouverte sur le monde, désamorce les préjugés, transforme la vie de ses condisciples et sort lui-même changé de l'aventure. Roman d'aventures, roman d'éducation, roman pour jeunes et moins jeunes lecteurs, Janko, le jeune Mexicain fait partie des oeuvres pour la jeunesse à classer au patrimoine de la littérature d'exil.

  • La diversité ethnoculturelle dans les arts, les medias et le patrimoine : enquête en France et en Europe Nouv.

    Qu'est-ce que la diversité ethnoculturelle ? Le choix de cette expression signifie, d'une part, la volonté de porter l'attention sur la question des identités et sur les discriminations etc. qui peuvent leur être attachés et d'autre part, le souhait de ne pas disperser cette attention sur un trop grand nombre de variables sociales mais de la focaliser sur l'une d'elles, qui a trait à l'appartenance, ressentie, attribuée d'un individu à un groupe humain qui se distingue des autres par un certain nombre de caractéristiques physiques et/ou culturelles. Réfléchir à la « diversité ethno-culturelle » dans les arts et le patrimoine, c'est interroger la place qui est faite aux individus identifiés comme appartenant à des minorités racisées ou ethnicisées, dans ces domaines essentiels de la vie publique que sont les fabriques de l'imaginaire contemporain.

  • La protection de l'environnement par les juges constitutionnels Nouv.

    Les réflexions relatives au constitutionnalisme environnemental et à la justice climatique connaissent un essor très important. Paradoxalement, le travail des juges constitutionnels en matière environnementale, qui se situe au croisement de ces deux tendances, n'avait, jusque-là, pas fait l'objet d'une étude d'ampleur. L'objectif de cet ouvrage, qui réunit des universitaires spécialistes de droit de l'environnement et de contentieux constitutionnel, est justement de répondre à cette carence et de nourrir les réflexions contemporaines relatives au constitutionnalisme environnemental sous l'angle du traitement, par les juges constitutionnels, de ces nouvelles problématiques. L'idée est d'étudier la manière dont ces juges concrétisent les dispositions constitutionnelles qui promeuvent la protection de l'environnement et d'observer les différences susceptibles d'apparaître, notamment entre les systèmes qui privilégient une approche anthropocentrique et ceux qui encouragent une conception plus écocentrique de l'environnement.

  • Le philosophe communeux : Napoléon La Cécilia, néokantien, philologue et général de la commune de Paris Nouv.

    Philologue philosophe devenu responsable militaire de la Place de Paris en 1871, quasi inconnu de l'historiographie, Napoléon La Cécilia contribue d'une manière exceptionnelle à l'invention éphémère d'un monde émancipé de l'exploitation des travailleurs et de la domination de l'État. Marié à une institutrice proche de Louise Michel, secrétaire de la Société de revendication des droits des femmes, il combat pour l'indépendance italienne aux côtés de Garibaldi, s'engage dans les Francs-tireurs de Paris en 1870, adhère à l'Internationale et devient général de la Commune de Paris. A l'écart des interprétations traditionnelles de cette période historique, la figure de Napoléon La Cécilia est esquissée ici à partir d'archives privées, de correspondances et d'autres sources inédites.

  • L'humaine saison Nouv.

    La particularité de ces nouvelles est de restituer ce moment fugace de la rencontre d'un regard et d'un lieu, comme s'il fallait apprendre lentement à enfermer dans des mains de silence toutes ces détresses, ces vies érodées, dans les replis de la conscience et une muette lucidité.
    La blessure provoque ce qu'elle énonce. Elle est un acte pur. Plus haut que le désespoir. Beauté du presque rien.

  • Religion, écriture et science Nouv.

    Cet ouvrage tente de comprendre les implications historiques, religieuses, politiques et éthiques dans la quête effrénée des plus anciens manuscrits bibliques ainsi que la place de la science. On a pu montrer, grâce à une méthodologie qui tient compte de leurs caractéristiques matérielles, le contexte archéologique, le support d'écriture, l'agencement, la paléographie, l'orthographe, les divisions, les annotations, et la rédaction, que cinq manuscrits de la mer morte acquis par le très controversé Musée de la Bible, à Washington, étaient en réalité des faux ! Plus généralement, ce livre nous explique le rôle crucial des langues dans la vie de tous les peuples et comment elles participent à leur histoire, leurs traditions, leur mémoire, leurs modes de pensée, leurs significations et leurs expressions uniques.

  • Sociologie critique des indemnisations au Cameroun : cas de Lom Pangar, Mekin et Kribi Nouv.

    Déconstruire l'idée que l'indemnisation pour cause d'utilité publique en contexte camerounais n'est qu'une affaire de planificateurs, agronomes et administrateurs civils et montrer qu'elle constitue davantage un « fait social total » au sens maussien du terme sont les principaux enseignements de cet ouvrage, qui dévoile l'importance capitale de la dimension psycho-socio anthropologique des indemnisations, fort bâclée et bricolée dans la préparation de certains projets structurants. Bâclée, parce que la politique gouvernementale exclut sociologues, anthropologues et psycho-sociologues dans les commissions de constat et d'évaluation des biens à indemniser ; et bricolée, parce que les projets structurants de Kribi et surtout de Mekin manquent d'études socio-anthropologiques (enquêtes d'expropriation) préalables fiables.

  • Une histoire de l'Académie d'agriculture de France : la socieété d'agriculture de Paris de sa création en 1761 à 1815 Nouv.

    L'Académie d'agriculture de France vient de fêter ses 260 années d'existence sous un idéal toujours maintenu : « Une passion, connaître, une ambition, transmettre ». Elle réfléchit sur les progrès, explique les enjeux de tous ordres et éclaire la Société et les décideurs. Créée sous Louis XV par un arrêt du Conseil du roi en date du 1er mars 1761, sous le titre de « Société d'agriculture de la Généralité de Paris », elle a connu bien des époques, nombre de régimes politiques, mais a toujours maintenu un cap ferme : favoriser et encourager les avancées de l'agriculture, puis de l'alimentation et des sciences touchant à l'environnement. Sa réussite pour ces objectifs est évidente, en dépit d'aléas historiques et des conséquences associées à des périodes plus difficiles. Cet ouvrage présente succinctement ce qui s'est passé de sa création jusqu'en 1815 et de montrer des résultats de ses activités et leurs effets sur l'évolution agricole, rurale et sociétale.

  • La gestion des finances publiques en République démocratique du Congo Nouv.

    Le grand défi actuel de la République démocratique du Congo (RDC) en matière de finances publiques est de réussir à mobiliser davantage de ressources internes pour le financement efficient de son développement économique et à améliorer la gestion des finances publiques, la transparence et l'obligation de rendre des comptes. Il s'agit d'être pragmatique dans la mise en oeuvre des programmes de réforme et de modernisation de l'administration fiscale à la suite des insuffisances relevées dans l'organisation et fonctionnement des régies financières et de créer des conditions propices à la mobilisation accrue des ressources internes à travers le renforcement des capacités des services opérationnels.

  • Histoires de vie et rapport au végétal : écobiographie en formation Nouv.

    Cet ouvrage sur les histoires de vie avec les végétaux propose une méthodologie nouvelle de recherche-formation : l'écobiographie comme mouvement d'intériorisation écoformative, de socio-construction écologique et de cosmogénèse planétaire. Les écobiographies des différents contributeurs relatent l'histoire de leurs expériences vécues avec la vie végétale. Elles explicitent des liens, des apprentissages, des processus de prises de consciences impliquant un véritable mouvement écoformatif. Les récits sont jalonnés de merveilleux souvenirs de jardins, mais aussi de laborieux travail terre-à-terre et de dures luttes éco-citoyennes. Ils font apparaître un humus commun. Mais aussi des cultures extrêmement biodiversifiées pour mettre en formes et en sens ces interdépendances humaines, sociales et végétales, pour construire un monde viable avec ses différents niveaux de vie. Ce mouvement écoformatif est d'autant plus manifeste en 2021 qu'il a été soumis à une pandémie virale qui a impacté les modes de vie des humains et remis en question leurs rapports à la nature Ces récits font éclater la vision myope de la vie végétative comme vie inactive. Ils en révèlent au contraire la superactivité concentrée. Ils en révèlent les temporalités spécifiques.

  • L'état et l'equipe nationale de football au Cameroun : la ex lions indomptables de 1972 à 2014 Nouv.

    Au Cameroun, le football est considéré comme le sport « roi », et c'est à juste titre, compte tenu des émotions qu'il suscite. Comme dans d'autres pays du monde, le politique s'en sert quelquefois à dessein manipulatoire. Dans un contexte relativement en crise comme celui que traverse depuis quelques années cette équipe, l'auteur évalue le cadre juridique des Lions indomptables dans le but de percevoir sa marge de manoeuvre dans les succès ou les échecs. Ce livre questionne également l'encadrement administratif, financier et technique, s'interroge sur la compétitivité de l'équipe, sur l'adaptation à l'environnement sociologique et évalue l'articulation et l'interaction du cadre juridique avec les règlements de la FIFA ou de la CAF.

  • L'héritage européen dans la danse théâtrale nord-américaine : du début du XXe siècle à nos jours Nouv.

    Dès le début du X Xe siècle aux États-Unis, le rejet de l'art académique classique en faveur d'une danse expressive et expressionniste est à l'origine d'une révolution esthétique. Les chorégraphes nord-américains aspirent à se débarrasser des conventions artistiques du XIXe siècle et américanisent le ballet resserrant ses affinités avec le spectacle populaire : le théâtre musical vers lequel convergent le music-hall, le ballet et la danse moderne. Les frontières entre l'art élitiste et l'art populaire s'estompent, les divergences entre le ballet et la danse moderne s'atténuent. L'artiste nord-américain bouleverse les codes, les conventions esthétiques et les canons pour démocratiser l'art chorégraphique, à l'image de la démocratie étatsunienne.

  • Cahiers de l'IREA t.44 ; emploi, éducation et politique Nouv.

    Dans ce numéro 44 de la revue des Cahiers de l'IREA trois thèmes sont traités à savoir : l'emploi, l'éducation et la politique. Dans le thème relatif à l'emploi, deux auteurs présentent des analyses relatives aux stratégies d'insertion socioprofessionnelles. Pour le thème inhérent à l'éducation, trois auteurs traitent des questions relatives à l'éducation inclusive, à la gestion des classes et à la symbolique de la consommation d'aliments dits religieux. À propos du thème relatif à la politique, trois auteurs analysent entre autres l'alternance politique locale, l'urbanisation des communes rurales et l'ordre politique colonial.

  • La Tunisie en crises ; tensions et conflits locaux en contexte postrevolutionnaire Nouv.

    Cet ouvrage dresse une cartographie des principaux conflits sociaux et locaux qui fracturent aujourd'hui la société tunisienne. Ces conflits traduisent tant la perte de crédibilité due à la défaillance des institutions nationales que la montée en puissance des corporatismes, face à la difficile inclusion des jeunes dans une société civile qui construit de nouveaux repères. Ils traduisent aussi, depuis 2011, les tensions qui touchent aux frontières tunisiennes et aux mouvements de populations. Ils affectent enfin de nombreux départs du pays : de la fuite des compétences aux émigrations illégales. L'auteure, sur la base d'enquêtes de terrain, ébauche des propositions de réponses, de modes alternatifs ou des pistes de sortie de crises.

  • Albert l'etranger, camus l'algerien Nouv.

    Dans cet ouvrage, Slemnia Bendaoud décortique les écrits, la vie littéraire et les pensées d'Albert Camus. Il analyse et tente ici de nous expliquer pourquoi, soixante ans après sa mort, il divise encore le monde intellectuel, littéraire et politique.

  • Le monde face à la laïcité et au Covid 19 : quelles leçons pour l'Afrique ? Nouv.

    Ce livre est un plaidoyer pour (re)penser la laïcité. Loin de souscrire à quelque logique uniformisée de l'être-au-monde, la compréhension et le vécu différenciés de l'être-dans-le-monde contribueraient à offrir à l'humanité des abris de solutions face aux crises sanitaires mondiales actuelles et à venir, en tirant les leçons de la pandémie du covid-19. Contrairement aux scénarii apocalyptiques claironnés par diverses officines idéologico-politico-pharmaceutiques, c'est l'une des grandes leçons à tirer de la résilience de l'Afrique subsaharienne, face à la crise sanitaire mondiale, causée par le covid-19.

  • Sociologie du pouvoir et de la puissance : triomphe et décadence des intelligences académiques, politiques et diplomatiques Nouv.

    Si l'homme a conquis l'espace, exploré des planètes lointaines, inventé toutes sortes de machines et d'instruments, il n'a pas, hélas, réussi à développer une intelligence appropriée, pour empêcher divers préjudices humains. Toute l'histoire de l'humanité se résume ainsi, aux activismes des intelligences qui s'exercent en permanence à s'élever, à grandir, à triompher, à commander, à dominer et à essayer de pérenniser leur puissance. L'impression qu'on a, c'est que la proclamation des dogmes de liberté, d'égalité, de fraternité, d'amitié, de partage, d'amour, de solidarité, de compassion, de coopération et de justice n'est qu'un leurre. Malgré ce regret, l'unité fonctionnelle du monde émerge néanmoins. La conscience collective de la relativité de la puissance des intelligences, face à certains défis majeurs, en témoigne.

  • Itinéraire spirituel d'un ex-prêtre rwandais ; pour la joie de vivre Nouv.

    Ayant survécu au génocide perpétré contre les Tutsi au Rwanda, Emmanuel Nyampatsi propose un témoignage vivifiant de son parcours intime, enrichi d'une expérience rare qui le mena de prêtre d'autel au laïc père de famille qu'il est aujourd'hui. Des débris d'une histoire personnelle et collective secouée par des expériences douloureuses a germé une force d'espérance capable de transformer le chagrin en joie.

empty