Editions l'Instant Présent



  • Voici l'adaptation d'un livre, pionnier en son temps, ancré dans un territoire et une culture très différents des nôtres : If you want to write : a book about Art, Independence and Sipirit. (Brenda Ueland, 1938). Lucie Rivet nous donne la substantifique moelle de ce qui fut un livre de référence partout dans le monde : en plus des passages qui font toujours sens aujourd'hui, elle a ajouté des exemples et des références plus français, plus contemporains. En effet, elle a testé ce qui fonctionnait, ou non, en atelier, aujourd'hui, en France, auprès de publics adultes et adolescents, au sein d'institutions culturelles, scolaires et universitaires.
    Le livre s'adresse aux gens qui ont envie d'écrire mais ne savent pas comment s'y prendre -ou à toute personne qui s'intéresse au processus créatif et artistique de l'écriture. Il intègre des exercices pratiques à mettre en place.
    L'écriture créative permet de se réapproprier, soi et son harmonie, elle permet la découverte de ses compétences artistiques. En effet, nous avons tous du talent parce que nous sommes tous humains. Essayez de ne rien exprimer pendant vingt-quatre heures : vous serez au bord de l'implosion.
    En fermant le livre, une envie va tarauder le lecteur, celle de mettre en pratique ce qui est livré ici et de plonger dans l'écriture.
    Jocelyne Bernard, directrice du pôle culturel de Rambouillet "La Lanterne" explique au sujet de Lucie Rivet : « Son amour des mots et des idées est porté par la justesse d'une transmission éclairée. Savoir est une chose ; savoir ce qu'il est essentiel de transmettre pour donner aux autres le goût des choses en est une autre. Lucie sait dire et faire dire. Elle pense et laisse penser. »

  • Une mouche s'est posée sur une vitre, un merle sur le rebord de la fenêtre, un canapé ou une machine à laver trônent dans un coin... et il s'en suit un certain nombre d'effets imprévisibles.
    Pendant 20 ans, Bernard Collot a mis au point dans sa classe unique à la campagne une "pédagogie du 3e type". Son approche constitue un approfondissement des principes des pédagogies Freinet et pédagogies actives, déjà fondées sur des activités davantage choisies par l'enfant, des apprentissages qui font sens pour lui parce qu'ils s'insèrent dans la vie quotidienne et dans la vie d'un groupe d'enfants. Pour mieux nous amener à comprendre son approche, Bernard Collot nous entraîne dans sa classe. Une mouche s'est posée sur une vitre, un merle sur le rebord de la fenêtre, un canapé ou une machine à laver trônent dans un coin... et il s'en suit un certain nombre d'effets imprévisibles. Ces effets sont tous vecteurs d'apprentissages des langages, si l'enseignant les laisse se développer. Nous le verrons comment, au fil de ces 60 pages passionnantes.


  • À propos du livre :

    En 49 chroniques à la fois novatrices et faciles à lire, ce premier tome des chroniques aborde de multiples sujets fondamentaux à l'école, comme le langage oral et écrit, le langage mathématique et scientifique, les évaluations, les rythmes de l'enfant, l'efficience du multi-âge, l'aménagement spatial de l'école, le rôle des parents, la socialisation.


    À propos de l'auteur :

    Pendant 40 ans de pratiques et d'innombrables échanges avec ses amis collègues, Bernard Collot a transformé sa classe unique en une "école du 3ème type". Son approche constitue un prolongement vers l'apprentissage informel des principes des pédagogies Freinet et pédagogies actives, déjà fondées sur des activités davantage choisies par l'enfant, des apprentissages qui font sens pour lui parce qu'ils s'insèrent et ont leur origine dans la vie quotidienne et dans la vie d'un groupe d'enfants.

  • Ce livre propose le texte complet du film et des bonus, la retranscription d'échanges avec divers spécialistes de l'enfance et des apprentissages, ainsi que d'entretiens avec Clara Bellar menés par les médias, et des réactions de spectateurs. Il permet de retrouver par écrit les richesses du film et des ciné-échanges, et de répondre aux multiples questions qui surgissent à la suite du film.

    Voici une recherche qui ouvre les portes sur un véritable changement de paradigme, le seul qui soit, de mon point de vue : redonner à l'enfant, en lui faisant pleinement confiance, les clés de sa propre humanité.

    Sophie Rabhi La Ferme des Enfants.

    Avant le film, on était deux, et on élevait notre fils. Depuis qu'on a vu le DVD, on est trois.

    Un spectateur au cinéma Saint-André des Arts.

    Pourquoi la pédagogie devrait-elle changer à 5 ou 6 ans et passer de complètement autonome pour tous les enfants à une manière totalement différente d'apprendre ?
    On ne change pas une équipe qui gagne ! Pourquoi changer la philosophie, la pédagogie, sans aucune raison de le faire ?

    Alan Thomas, Chercheur, Institute of Education, Université de Londres.

    Clara Bellar est actrice et réalisatrice à Los Angeles lorsqu'elle met au monde son premier enfant. En s'interrogeant sur son avenir, elle rencontre des enfants en apprentissage autonome, naturel et auto-motivé (unschooling en américain) et se pose mille questions. Curieuse et volontaire, elle part à la recherche de familles qui ont cette expérience et de spécialistes ayant étudié le sujet, aux États-Unis, en France, au Royaume-Uni. Naît Être et devenir, un film sur la confiance en l'enfant, auto-produit et auto-distribué de façon collaborative.
    À partir de mai 2014, Clara Bellar accompagne la sortie de son film en France et ailleurs, devenant le chantre des apprentissages autonomes dans les médias et dans les ciné-échanges régulièrement organisés dans plus de trente pays.


  • L'efficacité durable et ludique de l'apprentissage en famille. Le site : www.j-apprends-a-lire.fr

    Le livre. Voici un petit livre en deux temps : 5 pages à lire par le parent pour comprendre rapidement quoi faire avec son enfant, qui correspondent à 10 notions validées par la pratique et les recherches en neurosciences :
    . l'approche syllabique (mais pas des syllabes qui ne font pas sens)
    . l'envie d'écrire de l'enfant qui devient acteur de son apprentissage
    . la motivation liée au contexte de l'enfant (lire des lettres et des mots dans son entourage, lire avec le parent).
    100 autres pages permettent de découvrir comment cet apprentissage se met en place, aident à devenir patient en comprenant ce qui se passe concrètement, donnent des clés pour aider l'enfant à saisir les lettres pertinentes avec les « fiches de son », expliquent comment utiliser les difficultés de la lecture de l'enfant pour lui permettre de progresser en orthographe.
    L'auteure. Après des études de psychologie et de sciences de l'éducation, Marlène Martin a suivi un cursus d'orthophonie qui l'a rendue attentive à la question de l'apprentissage de la lecture. Elle se passionne pour la pédagogie, et surtout pour la façon dont les enfants enseignent aux adultes comment ils aiment apprendre...

  • Bernard Collot a poursuivi la logique des pédagogies alternatives comme celle de Freinet (dont il a été longtemps un militant) ou Montessori. En une quarantaine d'années de pratiques dans l'école publique, il est ainsi arrivé à ce qu'il a appelé "une école du 3e type" ou "l'école de la simplexité (en référence aux travaux d'Alain Berthoz). Par son expérience et ses réflexions dans ses livres et son blog (http://education3.canalblog.com), Bernard Collot est le théoricien français du sens et de l'efficacité des apprentissages informels et autonomes dans une école démocratique de fait.
    Dans ce 2e livre, il poursuit, toujours au travers de vécus concrets auquel il donne sens, l'exploration de la construction de l'enfant en adulte autonome dans un environnement social où les adultes (enseignants ou parents) n'ont plus les mêmes regards ni les mêmes comportements vis-à-vis des enfants. Les notions de liberté et d'apprentissage informel sont simples, mais leur mise en oeuvre demande une remise en question difficile.
    Son livre donnera des clés aux enseignants qui souhaitent s'engager dans cette aventure enthousiasmante et apportera aux parents et à ceux qui se préoccupent de l'avenir de l'école (ou de la refondation du système éducatif), la preuve de l'efficacité des apprentissages libérés des programmes et des emplois du temps. Depuis quelques années, Bernard Collot est cité en référence dans de nombreux projets d'écoles alternatives.

  • C'est une histoire terrible et vraie que nous raconte Jeffrey Masson. Aussi vraie que les violences sexuelles subies par nombre d'enfants, aussi vraie que les terribles conséquences de ces abus sur leur développement.
    Voici l'histoire : des femmes, qui souffrent d'une maladie que personne ne parvient à traiter, s'adressent à un médecin alternatif, qui les écoute attentivement. Toutes finissent par lui confier qu'enfants, elles ont été victimes de ce qu'on qualifiait alors d'« attentat à la pudeur ». Pour le médecin, c'est une révélation : et si c'était là l'explication de leurs troubles ? Enthousiaste, il partage son hypothèse avec la communauté médicale et scientifique, mais ses idées sont reçues avec froideur.
    Peu de temps après, il déclare publiquement qu'il s'est trompé, que ces femmes ont menti et qu'en réalité, ce sont elles, petites filles, qui fantasmaient ces relations sexuelles qu'elles prétendent avoir subies. D'ailleurs, il généralise le concept : tous les enfants ont des désirs sexuels inavouables qui les conduisent à s'inventer des histoires, au point de s'en rendre malades toute leur vie. L'idée plait beaucoup et lance l'éclatante carrière internationale de notre jeune médecin. Ses théories connaitront un succès unique et influenceront profondément l'organisation sociale, les relations familiales et le champs de la psychologie dans le monde entier.
    Ce jeune médecin, c'était Freud, bien sûr. Pourquoi a-t-il changé d'avis ? C'est l'objet de l'enquête que relate ce livre : comprendre les motivations véritables de Sigmund Freud. Jeffrey Masson a mené cette enquête historique, rigoureuse et palpitante. Ses recherches l'ont mené à Londres, Vienne, Berlin, Paris et Washington. Fondant ses hypothèses sur une impressionnante quantité de documents d'époque, il anéantit l'interprétation des hagiographes et dresse un portrait complexe du fondateur de la psychanalyse : brillant, créatif, ambitieux, audacieux, novateur, mais aussi capable de lâcheté, d'hypocrisie et de manquements à l'éthique médicale.
    Le livre lui-même a une histoire peu commune : paru en 1984, il a engendré d'impressionnantes controverses, les « Freud Wars », qui ont mené à un examen critique et constructif de la psychanalyse dans le monde entier. Sauf en France, où il est passé inaperçu. Après dix-huit années de désolant silence, cet ouvrage fondamental, augmenté de nombreux textes et annexes, ressort enfin en français pour permettre ce travail indispensable : évaluer les modèles dépassés et assainir les pratiques d'inspiration psychanalytique.
    Les médecins, psychologues et psychothérapeutes trouveront dans cette Enquête aux archives Freud des éléments critiques de la théorie des pulsions et un plaidoyer pour une réhabilitation intelligente de la théorie de la séduction. Une analyse très fine de l'amitié qui lia Freud à Fliess éclaire des pans entiers de son cheminement intellectuel. La clarté du raisonnement et du style de Jeffrey Masson rend son livre très accessible aux non-spécialistes qui y trouveront des références solides pour être à même de prendre de la distance vis-à-vis des concepts popularisés de la psychanalyse.
    ____________________
    extrait
    En 1896, Freud avait eu accès à deux courants de pensée. La première école démontre la fréquence des agressions sexuelles sur les enfants et la rareté des inventions enfantines de ce type. L'autre école affirme que les viols sont rares et ne sont souvent que le fruit de l'imagination des enfants.

  • « I l y a des années, je donnais des cours particuliers à une élève qui avait desdifficultés à l'école. Un jour, elle me demanda : "Comment fait-on pour apprendre l'Histoire ?" Prenant sa question tout à fait au sérieux, je lui ai répondu : "Je pense que tu me poses en fait deux questions : la première, comment puis-je en apprendre plus sur l'Histoire, et la deuxième, comment puis-je obtenir de meilleures notes en Histoire à l'école ? La première chose qu'il faut comprendre, c'est qu'il s'agit de deux activités complètement différentes et séparées, qui n'ont presque rien à voir l'une avec l'autre. Si tu veux en savoir plus sur comment on se documente sur le passé, je peux te donner des conseils à ce sujet. Et si tu veux savoir comment avoir de meilleures notes en Histoire, je peux aussi te donner des conseils à ce sujet. Mais ce ne seront pas du tout les mêmes conseils. "
    Dans ce livre, j'examinerai principalement la première de ces deux questions : quelles sont les différentes choses que nous pouvons faire pour rendre le monde plus accessible, intéressant et compréhensible pour les enfants. »
    Chaque page de Les Apprentissages autonomes témoigne de la confiance de John Holt dans l'élan irrépressible des enfants pour apprendre chaque jour. S'appuyant sur des réflexions et des anecdotes de toute une vie, il fait l'éloge de la qualité d'accompagnement des parents et démontre l'efficacité des apprentissages lorsqu'ils font sens. Ses propos encouragent les parents à respecter ce moteur, en montrant comment les enfants sont des chercheurs scientifiques par nature et en détaillant les façons de les accompagner dans leurs découvertes, notamment en matière musicale, en mathématiques et pour l'apprentissage de la lecture.

    John Caldwell Holt (1923-1985), né à Boston, a exercé plusieurs métiers avant de devenir instituteur pendant quinze ans, période pendant laquelle il s'interroge sur les difficultés rencontrées par les enfants. Ayant rejoint ensuite les universités de Harvard et de Berkeley en sciences de l'éducation, il consacre ses travaux et ses conférences à la réforme de l'enseignement. Mais au bout de quelques années, il cesse de penser que l'école est réformable. Dès lors, John Holt décide de consacrer son temps « non plus à créer des écoles alternatives, mais des alternatives à l'école ». Ses recherches portent sur les apprentissages autonomes, il devient le porte-parole des familles engagées dans l'éducation hors école.
    Les Apprentissages autonomes, traduction française de son ouvrage Learning all the time, constitue une passionnante synthèse de ses réflexions sur le sujet.

  • Alan Thomas et Harriet Pattison ont rassemblé de nombreuses et passionnantes études issues de la recherche en sciences de l'éducation à propos des apprentissages informels. En quoi consistent-ils précisément ? Comment cette forme particulière d'apprentissage se met-elle en place ? Comment la laisser s'épanouir, pour que les enfants puissent profiter de sa grande richesse ? Quel rôle peuvent avoir les parents pour favoriser ces apprentissages spontanés de leurs enfants ? En s'appuyant sur les témoignages vivants et variés des parents qu'ils ont rencontrés, Alan Thomas et Harriet Pattison abordent ainsi de façon détaillée la façon dont les enfants découvrent la lecture, l'écriture et les mathématiques, au cours de leur vie quotidienne. Ils décrivent l'importance du jeu dans le processus d'apprentissage, dans tous les champs de la connaissance. Enfin ils soulignent la place et l'importance des interactions chaleureuses avec les parents, mais aussi les frères et soeurs, les amis, et tous les adultes qui entourent les enfants.

  • La méthode FlyLady enfin en français! Vous sentez-vous parfois (ou en permanence) débordé(e) par le désordre à la maison ? Cela affecte-t-il votre estime de vous-même et votre plaisir à recevoir des invités chez vous ? Alors ce livre est fait pour vous : avec FlyLady, voici une méthode sur plusieurs mois, étape par étape, pour retrouver un intérieur propre et rangé, tout en vous faisant gagner beaucoup de temps ! L'objectif à long terme est de sentir bien chez soi, bien dans sa tête. Oubliées, les heures à ranger en vain ! Vous aussi, vous apprendrez à libérer votre lieu de vie d'objets inutiles et votre esprit de pensées encombrantes. Traduction de Sink Reflections, FlyLady nous vient des États-Unis où il a rencontré un immense succès et fait des millions d'adeptes. Le témoignage d'une convaincue : "Cela fait 2 ans que nous appliquons certains principes de FlyLady à la maison (pas la totalité du programme, juste quelques principes qui nous parlaient bien), et c'est incroyable le changement dans nos vies ! Je n'ai plus, comme avant, d'appréhension quand des copains de ma fille viennent à la maison, parce que je sais que cela ne me prendra pas des heures pour ranger derrière. Le rangement de fond de la maison nous prend désormais une petite après-midi, alors qu'avant nous y passions le week-end. Même quand c'est le désordre total, la liste des priorités proposées par FlyLady permet de rendre les choses vivables en peu de temps. Et surtout, les nouvelles habitudes qui permettent de se libérer des choses inutiles sont très appréciables."

  •  Parmi les familles qui ont opté pour l´instruction hors école, un certain nombre pratique la pédagogie des apprentissages autonomes et informels. Lors des contrôles auxquels les familles sont soumises, les inspecteurs ont parfois des difficultés à appréhender la richesse de ces modalités d´apprentissage. Une ancienne enseignante de l´Éducation Nationale traduit ces modalités à leur intention dans un petit livre concret et documenté qui va à l´essentiel.

empty