L'école des loisirs

  • L'histoire du calife sauvé par une brindille Nouv.

    Le calife Hamidal raffole des brochettes de poulpe grillé. Pour satisfaire sa gourmandise, il lui arrive de se déguiser en cordonnier, de quitter son palais incognito, de courir la ville et d'en engloutir une bonne dizaine. L'escapade n'est pas sans danger. Une nuit, Hamidal se fait dépouiller par trois brigands puis jeter dans les eaux noires du port. Le calife ne sait pas nager. Une jeune femme plonge pour le sauver. Qui est-elle ? Et que fait-elle au milieu de la nuit dans cet endroit mal famé ? C'est une longue histoire...

  • On n'est pas à l'abri du succès Nouv.

    Alicia a trouvé un mystérieux manuscrit d'une adolescente prodige, une certaine Myrtille, âgée de treize ans. Le monde à l'enfer est le genre de roman haletant qui, une fois publié, est programmé pour cartonner auprès des jeunes. Cette Myrtille pourrait réaliser le voeu le plus cher d'Alicia et de Clémence. Les deux amies, passionnées de littérature, rêvent d'écrire ensemble un best-seller qui changera leur vie. Les deux collégiennes y travaillent chaque mercredi, élaborant des scénarios, écrivant des textes qu'elles se lisent l'une à l'autre. Alors, ce manuscrit tombé du ciel, c'est vraiment de la bombe. Une bombe explosive qui risque de faire voler en éclat une amitié que toutes deux pensaient indestructible.

  • Mission adaptation Nouv.

    Pauline est une lycéenne du genre hautain, qui n'aime rien ni personne, et s'ennuie dans les bras d'un garçon, puis d'un autre, jusqu'au jour où elle rencontre Zoé. Inséparables, elles disent du mal des autres à loisir et cultivent leur supériorité. Un jour, leur enseignante d'anglais leur parle du séjour à l'étranger que les élèves feront l'été suivant, et leur signale que chacun devra suivre une préparation organisée par l'association Pour l'Avenir Tous Ensemble, la PÂTE. Les deux amies se plient bon gré malgré à cette obligation et, à leur grande surprise, se retrouvent sous la coupe de ce qui ressemble à une secte farfelue.

  • Violante Nouv.

    Elle s'appelait Violante. Elle était arrivée après nous à l'école, et elle restait toujours un peu à l'écart. Avec sa tignasse de cheveux noirs, sa tache rouge sur la joue et son regard de flamme, elle ressemblait à une sorcière. On s'en méfiait, et on s'en moquait. Elle nous inquiétait, et elle nous fascinait. Mais quel était son secret ?

  • Les voisins mode d'emploi : amour toujours Nouv.

    Mes parents sont séparés, je préfère habiter chez ma mère, c'est-à-dire à peu près toute seule : elle est pilote d'avion et tout le temps partie. C'est quand même mieux que d'aller chez mon père et Fleur, la femme avec qui il vit maintenant, que je déteste. En ce moment, maman est là. Ça devrait me faire plaisir, mais elle est bizarre : elle passe du temps devant l'ordinateur, oublie mes horaires du collège, a des rendez-vous mystérieux... Elle s'est sûrement inscrite sur un site de rencontres. Si je ne fais rien, bientôt, elle me présentera un type idiot et moche et je devrai partager des lits superposés avec ses enfants atroces.

  • La grande boussole Nouv.

    Pour Léo, 7 ans, les mauvaises nouvelles s'accumulent : un père qui a perdu son travail, une mère qui est « déboussolée », des parents qui divorcent, un meilleur ami qui semble avoir perdu la tête... Heureusement, le petit garçon hérite d'une boussole pas comme les autres qui a appartenu à son grand-père espagnol. Quand, dans des moments de doute Léo l'interroge, c'est magique ! L'objet semble lui indiquer les bonnes réponses et la direction à suivre. Voilà de quoi remettre un peu d'ordre dans sa vie !

  • Marco connaît les mille secrets de Holland Island : les dunes où il aime jouer, les cachettes dans les arbres, et surtout les oiseaux, dont il sait imiter tous les cris. Il en connaît aussi les dangers. Les serpents qui se cachent dans les marais. Le vent qui souffle parfois très fort. Et la mer, qui peut être cruelle. Cette année-là, en 1917, deux événements ébranlent le petit monde merveilleux de Marco : son grand frère Tom part pour la guerre en Europe, et une terrible tempête menace d'engloutir son île. Mais pas question de se rendre sans combattre !

  • Printemps 1949. Pour les jeunes filles de la pension Giboulée, c'est l'heure des choix, de ceux qui engagent une vie. Grâce à son prof de l'Actors Studio, Page est propulsée finaliste pour un rôle au théâtre où sa seule rivale est Grace Kelly. Les destins amoureux de Hadley et de Chic vont enfin se rencontrer, se nouer, s'affronter. Qui l'emportera ? Uli Styner est pris dans les pièges de la chasse aux sorcières. Au pied du mur, Manhattan lui dévoilera-t-elle sa véritable identité ? Jocelyn est lui aussi à la croisée des chemins, lorsqu'une figure de son passé en France resurgit...

  • Simon vient de déménager à Paris. Il a quitté la banlieue verte et paisible pour intégrer le lycée. Une nouvelle vie commence, mais la précédente n'est pas tout à fait terminée. Il ressent le manque des lieux de l'enfance : la maison, les arbres, l'étang où il allait pêcher avec son frère, et la douceur de ces moments. La douceur, à présent, il la trouve auprès de Léa. Ses yeux qui changent de couleur, sa fragilité, l'impression qu'il a de la connaître et qu'elle lui échappe à la fois : une histoire pourrait naître entre eux. Jusqu'à ce qu'apparaisse la flamboyante Léonore...

  • J'ai un an d'avance. Pourtant ma tête est normale, pas spécialement grosse. Et en classe, je suis normal, pas comme Thierry qui sait tout et qu'on prend pour un Martien. Dans ma vie, il y a les bons copains, les filles - bon, surtout Irène - et la quête, celle des vignettes de l'album Panini de la Coupe du monde. Jamais je n'aurais dû commencer cet album, mais un copain m'a donné ses doubles. Et c'était bien la seule façon que j'avais de me faire enfin remarquer. Malheureusement, les ennuis ne faisaient que commencer...

  • Dans la famille de Thomas Lavachery, il y a le père, la mère, la soeur, mais aussi la chienne Pastoune, le furet Fugue-Fugue, la chèvre Biquette, les Ouistitis Zir et Zira, la chatte Puzemuse et bien d'autres compagnons à poils, à plumes et à écailles. Thomas Lavachery a choisi de leur rendre hommage dans ce bestiaire affectueux. Un livre de souvenirs qui nous raconte en creux une jeunesse singulière au sein d'une famille étonnante et farfelue.

  • Si vous croisez une mandragore, surtout ne la déterrez pas sans prendre de précautions ! C'est en ignorant cette consigne qu'Aliéanor a sans le vouloir provoqué la mort de son père, Merlin l'enchanteur. Mais le grand Merlin peut-il vraiment mourir ? Réduit à l'état de fantôme, le magicien est persuadé que sa fille est capable de le ramener à la vie. Aliénor n'a-t-elle pas montré les premiers signes de ses pouvoirs druidiques ? Encore doit-elle s'introduire dans la bibliothèque de Morgane la fée et lui soutirer un rite de résurrection efficace. Elle doit faire vite. Car l'Ankou rôde, prêt à emporter l'âme de Merlin dans le royaume des morts.

  • Harpie

    Megan Hunter

    Voilà maintenant quelques années que Lucy Stevenson a délaissé aspirations personnelles et doctorat de lettres classiques pour jouer les épouses modèles et les jeunes mamans parfaites, capables de tout mener de front dans un quotidien répétitif mais, somme toute, confortable.

    Un jour pourtant, un simple sms vient tout bouleverser. Un certain David Holmes lui apprend que sa femme, Vanessa, couche avec Jake, le mari de Lucy. Elle qui avait parfois des soupçons coupables, elle qui éprouvait le sentiment fugace de passer à côté de sa vie, la comparaison avec Vanessa l'achève. C'est une collègue biologiste de Jake, la cinquantenaire accomplie, sans enfant. Une femme libre. Tout ce qu'elle n'est pas.

    Pour survivre à la crise qui s'ensuit, Lucy commence à se dédoubler, à convoquer le mythe de la harpie, ressurgie de l'enfance et des études de lettres, et à vouer une passion aux catastrophes naturelles, tornades et tsunamis.

    Le jour où Jake, pour en finir, lui propose de se venger, en le faisant souffrir trois fois, elle qui, avant, n'aurait pas fait de mal à une mouche, elle qui se croyait policée, civilisée, épouse modèle et femme aimante, elle est prête.

  • Urgence ! Urgence ! Amel doit trouver son stage de troisième. En s'y prenant à la dernière minute, elle n'a plus qu'une solution : contacter son oncle Djibril. Il a une très belle situation dans une banque sur les Champs-Élysées, et Amel s'entendait très bien avec sa fille Ludivine quand elles étaient petites. Mais leurs parents ne se parlent plus depuis huit ans. C'est l'occasion ou jamais de renouer avec eux. Seulement, Djibril est en plein déménagement d'entreprise. Sa femme s'apprête à jouer Phèdre à la Comédie-Française, et Ludivine organise un grand bal mondain à l'hôtel Peninsula. Ça ne pouvait pas plus mal tomber. Ou peut-être, au contraire, qu'on ne pouvait pas rêver mieux ?

  • Lorsque la Grande Dépression lui prend presque tout ce qu'elle possède, la famille d'Ellie est contrainte de quitter sa maison en ville et de recommencer à zéro, au coeur des forêts sauvages de la toute proche montagne aux échos. Là-bas, Ellie se découvre un profond amour pour la nature. Surtout, elle y retrouve une force et une liberté plus que bienvenues, après qu'un accident a laissé son père dans le coma. Déterminée à ramener son père parmi les vivants, la jeune fille se lance dans une expédition pour rejoindre le sommet de la montagne. Une femme y vivrait. Surnommée « la sorcière », elle posséderait d'extraordinaires secrets de guérison. Mais la sorcière et la montagne ont encore beaucoup d'histoires à révéler à Ellie. Et, avec elles, une nouvelle chance de bonheur.

  • Elle n'a pas le choix, Annabelle. Depuis la ferme où elle habite, pour se rendre à l'école avec ses deux petits frères, elle doit traverser la Combe aux Loups. Tout le monde a oublié depuis longtemps pourquoi cet endroit de la forêt s'appelle ainsi. Mais il y rôde toujours des créatures un peu sauvages : Betty, une fille experte en mauvais coups, et Toby, un marginal, un silencieux, vétéran du premier conflit mondial, que la violence des combats a laissé hébété.
    Aux Etats-Unis, en 1943, la guerre est une réalité lointaine. Mais, certainement, un drame se prépare non loin d'Annabelle. Et quand on va avoir douze ans, on n'est pas encore très armé face aux mystères et aux cruautés de la vie.

  • Mémé et pépé ont tout organisé, ma valise est prête. Il est cinq heures trente du matin quand le camping-car du Capitaine des Morts arrive chez moi. Ils bondissent tous hors du véhicule : Petit Vampire, tartiné de crème solaire avec son bob jaune sur la tête et son ciré, le chien Fantomate qui pète chaque fois qu'il fait un pas, Marguerite, Claude et Ophtalmo, les trois monstres. Direction un château en Bretagne. La route est longue avec un tel équipage ! Et dire qu'il faut rendre une rédaction à ce sujet à la rentrée ! Je vais devoir me tenir debout devant toute la classe et raconter mes vacances... Mais je ne révélerai rien de ce que nous avons vécu. Je leur raconterai un séjour sans meurtres, sans fantômes et sans rien de magique.

  • Dans la vie d'Ethan Claudel comme dans les séries, il y a des épisodes inoubliables et des personnages qu'il n'a pas envie de quitter, des rêves qui se construisent au fil des saisons, des événements qu'il ne comprend pas, des mondes qui se renversent, des évasions et des apocalypses auxquelles il devra survivre. Les oiseaux résistent bien aux météorites, alors pourquoi pas lui ?

  • 28 mai 1830. Le président Jackson signe la loi de déportation des peuples amérindiens. Cinq tribus de l'Est, dont les Cherokees et les Creeks, prennent la route de l'exil, qui sera appelée « la Piste des larmes ». Avant le départ certains sont forcés d'assister à l'intrusion dans leurs maisons de colons armés de Bibles et de fusils.

    Parmi eux, l'ancêtre de Joy Harjo, Grand-père Monahwee, offre son portrait à l'un de ces gentlemen en le priant de le montrer à ses enfants et de leur raconter son histoire. Quant à moi, dit-il, je ne désire plus voir un seul visage blanc quand j'aurai franchi le Grand Fleuve et serai arrivé en Oklahoma. Il vivra presque centenaire et tiendra parole.

    Deux siècles plus tard, Joy Harjo décide de revenir sur ces terres par de vieilles pistes. Pour dire l'espérance sans taire la colère. Pour rendre justice à la souffrance sans négliger l'amour intact de la Nature et de tous ses habitants. Pour maintenir la mémoire vive sans entraver le repos des morts. Pour accomplir les rituels, pour réparer ce qui peut l'être, pour épargner aux enfants et petits-enfants les noeuds inextricables des regrets.

    Pour célébrer, en poète, les noces du deuil et de la paix de l'âme, de l'horreur et de l'aurore américaines.

    Bénissez-nous, ces terres, dit le souvenir. Ces terres ne sont pas nos
    terres. Ces terres ne sont pas vos terres. Nous sommes cette terre.

  • C'est la fin des vacances d'hiver à Saint-Malo, et voilà un moment que le Club de la Pluie n'a pas eu une énigme à se mettre sous la dent. Mais lorsque Jeanne Eyrmont, la filleule de la directrice, débarque à l'internat des Pierres-Noires, elle semble apeurée, comme si elle avait vu des fantômes. Des fantômes, vraiment ?

  • Le festival du livre de Saint-Malo. Au Grand Pavois, l'hôtel de luxe qui accueille les illustres invités, une ombre mystérieuse est aperçue, rôdant et se faufilant dans les couloirs... Un audacieux rat d'hôtel dérobe un portrait de Surcouf par le célèbre peintre Van Peef. Puis c'est la bague porte-bonheur de Manuel Houvrelebec. Et le livre fétiche d'Adélie Péthon-Peton, signé par le grand Flaubert lui-même ! À chacun de ses larcins, le voleur laisse derrière lui sa carte signée Satin-Noir !
    Satin-Noir... Par le passé, il y a bien longtemps, avant de s'amender et de devenir un auteur culte de best-sellers, l'Américain Jerry Austen, invité d'honneur du Salon, jouait au gentleman cambrioleur sur la Côte d'Azur sous ce drôle de nom ! Vingt ans après, Satin-Noir aurait-il repris du service ? Ou bien quelqu'un imite-t-il ses méthodes ? Après une réunion secrète dans leur chère vieille tour, au pensionnat des Pierres-Noires, le Club de la Pluie se lance sur la piste du monte-en-l'air.

  • Le train 6687 qui relie Paris à Naples file dans la nuit, avec à son bord un jeune passager de la plus haute importance. L'enfant, témoin clé d'un assassinat commandité par la mafia, est attendu à Naples pour y être interrogé. Mais arrivera-t-il sain et sauf à destination ? Tout indique que des tueurs mafieux sont à ses trousses ! Heureusement pour lui, le Club de la pluie se trouve à bord du Paris-Naples.

  • Quand Rose Dupin fait son entrée au collège à l'internat des Pierres-Noires, elle ne se doute pas de ce qui l'attend. Il pleut ce jour-là sur Saint-Malo. Mais, depuis la tour de l'internat, ce sont des appels au secours qui pleuvent sous la forme de petits papiers. Qui peut bien envoyer de tels messages ?

  • Ah, le mois de mai à Saint-Malo ! Ses jours fériés, son ciel bleu, les séances de shopping dans la ville close et les jeux dans les rochers ! On y fait parfois de vraies trouvailles, comme ce jeune homme mystérieux avec son bandeau sur l'oeil et sa jambe boiteuse.
    Quel dommage que Nadget ait quitté l'internat des Pierres-Noires pour partir en vacances... Pour un peu, Rose, Ambroise et Milo s'ennuieraient. Par chance, Nadget n'est jamais loin très longtemps. L'aventure non plus !
    Qui est ce drôle de garçon à l'allure de pirate ? Quelle énigme cache la grotte enfouie ? Que se passe-t-il, la nuit, dans l'étrange boutique aux peluches ?
    Dans la vieille tour des Pierres-Noires, le Club, en alerte, tient une réunion secrète et part pour une nouvelle et palpitante aventure.

empty