Sciences humaines & sociales

  • Une proposition de modèle de société guinéenne concret, innovant et réaliste pour sortir la Guinée de l'ombre et trouver le chemin de l'espérance.
    C'est avec un fort réalisme que l'auteur propose à la Guinée un nouveau paradigme social ainsi qu'un mode innovant de gouvernance permettant d'affirmer que la mal gouvernance sera bientôt un lointain souvenir. Un livre à mettre entre les mains de tout public, en Guinée, en Afrique et bien au-delà.
    Ibrahima Bah, professeur universitaire, expose son Plan national pour une bonne gouvernance. Audacieux, réaliste et ambitieux, le docteur a décidé d'apporter des idées et des solutions concrètes et d'incarner la force et la volonté du peuple guinéen pour lutter contre le mal absolu qu'est la mal gouvernance.
    EXTRAIT
    Certains croient que notre pays est irréparable, que le remède est introuvable, que la misère est notre seul horizon. Ils ont tort. Nous nous en sortirons en remontant dans le temps et en appliquant les recettes qui ont fait le succès des grandes nations, notamment la démocratie et le progrès social. Par ailleurs, regarder l'histoire récente du Rwanda, un exemple de saut hors du seau, parmi d'autres, fera retrouver le chemin de l'espérance.
    D'autres imaginent que la Guinée ne changera pas sans eux. Que l'alternance politique n'est pas une bonne idée. Après la dictature (1958-1984), la démocrature1. Les mêmes hommes, les mêmes visages, les mêmes héritages, depuis bien longtemps.
    Il est évident que les uns et les autres ont tort. Ce sont leurs projets et leurs modèles qui nous ont précipités dans les tourments. Je suis convaincu que la Guinée a le ressort nécessaire pour rebondir. Elle a l'envie et des hommes nouveaux pour le faire. C'est une vérité qu'il est facile de voir en face. Où devons-nous aller, et par quels chemins prioritaires??
    A PROPOS DE L'AUTEUR
    Ibrahima Bah, fondateur du mouvement Respect des Deniers Publics et du Citoyen, est docteur en Sciences Économiques et enseignant. Il apporte ici sa contribution et des innovations réelles au profit de la Guinée. Un livre  qui dessine les contours concrets d'un nouveau modèle de société qui fera briller la Guinée au-delà de ses frontières.

  • Une invitation à prendre du recul sur le cours du temps.
    « Il faut avoir le courage de changer ou de résister. Cela suppose une capacité de comprendre, de subir ou de mettre en oeuvre les changements. La résistance au changement est bien naturelle : on sait ce que l'on perd, on ignore ce qui nous attend. »
    Au travers du récit de rencontres et d'événements marquants, Olivier Giscard d'Estaing se place comme le narrateur de bien des générations, celles qui ont forgé le XXe siècle, période riche en transformations.
    Il prévoit les changements qui se produiront dans l'avenir.
    Ce livre nous propose une rétrospective des changements fondamentaux du monde et leurs acteurs, de 1930 à nos jours, et des petites et grandes révolutions qui ont façonné notre quotidien.
    C'est non sans humour que l'auteur aspire à nous faire partager sa plus grande passion : changer le monde.
    Lui l'a fait. Alors pourquoi pas nous ?
    Voyons, nous avons toutes les cartes en main !
    Un essai personnel et plein de sagesse sur la société, pour en comprendre les changements et où ils nous conduisent !
    EXTRAIT
    La passion de ma vie a été de changer le monde... Et il a changé !
    Dans mon enfance et ma jeunesse, j'ai découvert avec frayeur le monde qui m'entourait. J'ai été horrifié par les événements insoutenables dont j'ai été témoin ou que j'ai pu vivre à travers les discours et les images quotidiennes diffusés par les médias, ou encore par les récits de mes proches, acteurs et victimes.
    Quel était donc ce monde que je découvrais ? Celui de la misère, de la violence et de la guerre.
    Regardons de plus près ce qu'il est devenu aujourd'hui, quels sont les acteurs de ces changements et réfléchissons à ceux que connaîtra la génération de nos petits-enfants.
    J'avais deux ans à peine lorsque se produisit la crise de 1929, dont j'ai découvert les désastres quelques années plus tard.
    L'effondrement de Wall Street, entraînant celui des Bourses occidentales et japonaise et une crise monétaire sans précédent, causa une chute vertigineuse de la production industrielle, la généralisation du chômage, la faillite des banques et la ruine des rentiers. La misère se répandit et les suicides se multiplièrent, comme celui de mon oncle Villa, président d'une banque de Montpellier.
    Il a fallu des années pour que le monde s'en remette, mais au prix d'une course aux armements suivie des débuts de la guerre.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Olivier Giscard d'Estaing a effectué sa carrière dans trois domaines : les entreprises industrielles (Aciéries de Pompey, Saint Gobain, IBM, Philips), l'enseignement de la gestion (doyen et cofondateur de l'INSEAD) et la politique. Il fut député des Alpes Maritimes et membre du Conseil Économique et Social, président de la Jeune Chambre Économique et de la Ligue Européenne de Coopération Économique. Il a publié notamment : Éducation et civilisation (Fayard), Le Social capitalisme (Fayard), Après l'Amérique un monde nouveau (Charles Léopold Mayer).

  • Au début du XIXe siècle, Joseph de Maistre écrivait « Alors, toute la science changera de face : l'esprit, longtemps détrôné et oublié, reprendra sa place ». Qu'en est-il deux cents ans plus tard?? Vous trouverez dans cet ouvrage une réflexion sur la présence de l'Esprit dans la démarche scientifique de notre société marquée par les grands développements de la physique et de la biologie. La pensée de Joseph de Maistre y est confrontée à celle des pionniers de la science comme Isaac Newton et Charles Darwin, mais aussi à celle des penseurs et scientifiques contemporains tels Richard Dawkins, Stephen Hawking, etc. Ce brillant essai sur Joseph de Maistre et la science est écrit avec clarté, imagination et dans un style élégant qui suggère chez l'auteur la présence de gènes littéraires hérités de son célèbre ancêtre. L'approche prise dans cet essai fait écho au dernier chef d'oeuvre de Maistre, Les soirées de Saint-Pétersbourg. C'est le seul ouvrage sur Joseph de Maistre et la science que j'ai vu écrit par quelqu'un ayant une connaissance sophistiquée de l'histoire de la science et de sa présente situation. Enfin, ayant passé la plupart de ma carrière académique à étudier et écrire sur Joseph de Maistre et ses pensées, je dois dire que j'ai trouvé que la compréhension et l'appréciation par Rodolphe de Maistre des positions de son ancêtre sur la situation des sciences de son temps, et les implications morales, religieuses et philosophiques pour cette période et celles d'après, sont en complet accord avec ma propre compréhension. Cet essai est un véritable tour de force. Richard A. Lebrun Un ouvrage passionnant qui s'intéresse à la présence de de l'esprit dans la démarche scientifique de Joseph de Maistre ! EXTRAIT Alors, oui, on pouvait rire d'une telle affirmation « l'esprit reprendra sa place »?! Quelle vision rétrograde?! Il s'ensuivit que le penseur fut considéré comme un de ceux qui n'étaient pas dans la bonne direction du progrès, objet d'une réaction douteuse, dangereuse, d'un retour en arrière vers ce qu'on a appelé l'obscurantisme, et par analogie, de ceux qui voulaient garder les gens dans l'ignorance pour mieux les gouverner avec autorité. C'était un verdict implacable, directif, car comment oser dire que l'esprit reprendra sa place?? À PROPOS DE L'AUTEUR Né en 1969 en France, Rodolphe de Maistre est marié, père de deux enfants, ingénieur et titulaire d'un MBA (INSEAD à Fontainebleau). Il a vécu en Chine d'abord en tant qu'étudiant en science physique (à l'Université de Métrologie de Chine à Hangzhou) puis pour y travailler. Le métier d'ingénieur l'a emmené plusieurs autres années au Qatar et au Japon. Il a connu aussi l'Afrique et le Caucase. Passionné de littérature, d'Histoire et de civilisations anciennnes, il écoute de la musique classique, et aime passer son temps en famille avec sa femme et ses enfants.

empty