Les Arènes

  • La philosophie : une introduction en BD Nouv.

    Tout le monde en a entendu parler mais qui peut expliquer en quelques
    mots le sens profond de ces récits fondateurs de la pensée ? Les
    grands concepts de la philosophie, de l'Antiquité au XXe siècle.
    Étienne Garcin a sélectionné une dizaine d'anecdotes, mythes ou
    images piochés au coeur des oeuvres des plus grands philosophes pour
    les décrypter et nous permettre de les comprendre. Le bout de cire de
    Descartes, le pont de Bergson, le garçon de café de Sartre ou la
    tique de Deleuze sont autant de récits qui méritent d'être contés :
    ils nous permettent de réfléchir sur la condition humaine et le monde
    qui nous entoure. Accessible, cette BD permet d'entrer facilement
    dans le jeu de la réflexion philosophique. Car la philosophie parle
    avant tout des questionnements de tous les jours...

  • Dessiner encore Nouv.

    Dessiner encore

    Coco

    " L'attentat du 7 janvier 2015 tourne en boucle dans ma tête. Tout
    fout le camp en moi mais le dessin résiste."

  • La grande peste t.1 ; le quatrième cavalier Nouv.

    En 1347, une maladie inconnue frappe l'Europe... Un mal aux origines mystérieuses Baldus, jeune membre de l'ordre des chevaliers hospitaliers, navigue en mer Méditerranée au large de Rhodes lorsque son navire croise le chemin d'une galère byzantine à la dérive. Les Hospitaliers l'abordent et ne trouvent à son bord que des cadavres rongés par un mystérieux mal : la pestilence. Alors qu'ils s'apprêtent à rejoindre leur navire pour fuir la maladie, un cavalier émerge sur le pont de la galère et décime ses frères d'armes. De son bataillon, seul Baldus survit miraculeusement à l'attaque. Des côtes calabraises aux montagnes du Vercors, s'engage alors une coursepoursuite effrénée à travers une Europe ravagée par ce mal inconnu. Au fil de sa fuite, Baldus s'enfonce dans sa propre folie et découvre celle des hommes.

  • La fille de Napoléon Nouv.

    La fille de Napoléon

    Bruno Fuligni

    Été 1815. Après Waterloo, la France est envahie, humiliée, dévastée ; Napoléon part en exil à Sainte-Hélène, la royauté est restaurée. Une jeune femme surgie de nulle part se déclare fille naturelle de l'Empereur ! Sa mère aurait connu Bonaparte lorsqu'il était sous-lieutenant à Auxonne, explique la belle Charlotte Chappuis. Le ministre de la Police générale, Fouché, la fait enfermer, mais l'aventurière échappe à la vigilance des autorités. Tenace, rusée, charmante, suscitant des sympathies politiques et plusieurs demandes en mariage, Charlotte joue sa partie pour défendre sa liberté et faire valoir ses droits.

  • J'ai vu naître le monstre Nouv.

    Journaliste, Samuel Laurent est tombé dans le chaudron de Twitter dès la création de " l'oiseau bleu ". Promesse d'une démocratie sans filtre, le réseau apparaissait comme une source inédite de sujets, de témoins et de voix nouvelles.
    Pendant des années, Samuel Laurent a adoré Twitter, cette agora où il se passe toujours quelque chose, comme les mouvements planétaires #MeToo ou #BlackLivesMatter. À la tête des " Décodeurs " du Monde (un service de vérification factuelle), cinglant ou ironique, fort de ses 160 000 followers, Samuel Laurent s'est mué en chasseur d'intox et de complotistes. Mais comme beaucoup, il s'est brûlé : trop de raccourcis (y compris de sa part), trop de violence, trop de meutes organisées qui déchiquettent leurs proies virtuelles. Burn-out. Il a fini par décrocher, pour redevenir journaliste de terrain.
    Dans un témoignage puissant, en forme d'avertissement, Samuel Laurent enquête sur le monstre qu'est devenu Twitter, un réseau où chacun s'invente une vérité, où l'indignation vertueuse et la manipulation règnent. C'est pourtant là que les politiques et les journalistes scrutent le moindre mouvement d'opinion, au risque de créer des " bulles d'information " qui s'auto-alimentent.
    Au point de tuer la démocratie ?

  • L'homme-chevreuil; sept ans de vie sauvage Nouv.

    Amoureux de la nature, Geoffroy Delorme n'a pas vingt ans quand il aperçoit, dans la forêt de Louviers en Normandie, un chevreuil curieux et joueur. Le jeune homme et l'animal s'apprivoisent. Geoffroy lui donne un nom, Daguet, et le chevreuil lui ouvre les portes de la forêt et du monde fascinant de ses semblables. Geoffroy s'installe parmi eux et son expérience immersive va durer sept ans. Vivre seul en forêt sans tente, ni abri, ni même un sac de couchage ou une couverture, c'est surtout apprendre à survivre. Geoffroy Delorme suit l'exemple des chevreuils.
    Il adopte leurs comportements, apprend à se nourrir, à dormir et à se protéger comme eux. Il acquiert une connaissance unique de ces animaux et de leur mode de vie, il les observe, les photographie et communique avec eux. Il apprend à partager leurs joies, leurs peines et leurs peurs. Aujourd'hui, il raconte.

  • Tous complices

    Benoit Marchisio

    Abel trime sur son vélo. Coursier pour une plateforme de livraison de repas à domicile, il sillonne Paris. Lena répare les bécanes défoncées. Au bord du périphérique, elle retape les vélos des mineurs ou des sans-papiers qui livrent des repas. Igor défend ce nouveau prolétariat.
    Jeune avocat ambitieux, il voit dans ce combat une occasion unique de réaliser son idéal et de se faire un nom. La dégradation des conditions de travail, la frustration des coursiers conscients du jeu de dupes proposé par l'application... Voilà le décor.
    Abel, Lena et Igor se trouvent mêlés à un affrontement médiatique orchestré par un journaliste vedette sans scrupule.
    C'est l'histoire. La ville gronde. Tout peut arriver dans cet engrenage fatal. Il suffit d'une étincelle.

  • Cette quête du Graal a une histoire millénaire : les sectes gnostiques, les alchimistes, les scientistes et même les eugénistes ont été les premiers à tenter d'accéder à l'immortalité. Ils ont entrepris des expériences visant à augmenter les capacités biologiques des êtres humains.Au XXe siècle, les révolutions technologiques, informatiques et numériques ont décuplé les possibilités de faire un jour advenir un « transhumain ». Vaincre la maladie, la vieillesse, la mort, n'est plus une chimère.De Léonard de Vinci à Google en passant par Paracelse, Teilhard de Chardin ou l'homme nouveau soviétique, cette BD document nous raconte l'histoire méconnue de ceux qui, inlassablement, ont cherché à transcender la nature humaine.

  • « La confiance en soi, ça s'apprend. » Docteur Frédéric Fanget
    Le déficit de confiance en soi frappe de très nombreuses femmes : doute obsédant, peur permanente de l'échec, autodévalorisation, sensation d'être illégitime... Dans la vie professionnelle, certaines sont rattrapées par le syndrome d'imposture.
    Pourtant, il n'y a aucune fatalité : on peut apprendre à croire en soi ! Même les femmes qui s'estiment les plus incapables, même celles qui doutent d'elles depuis l'enfance.
    Mêlant les informations, les études scientifiques, les récits de cas et les interviews, cet ouvrage donne des clés pour prendre conscience de sa valeur et pour :
    o Savoir de quel type de manque de confiance en soi il s'agit
    o S'affranchir du regard des autres
    /> o Apprendre à s'aimer
    o Faire de ses faiblesses un moteur
    o Apprendre à oser : dans le couple, à la maison et au travail
    o Élever ses filles dans la confiance en soi.
    Cet ouvrage aidera les femmes à briser le plafond de verre de leurs ambitions et à s'épanouir pleinement. Élisabeth Cadoche est journaliste et auteure. Elle a écrit des fictions, des émissions et plusieurs séries documentaires pour la télévision.
    Après une carrière à New York dans la finance et la publicité, Anne de Montarlot est devenue psychothérapeute. Elle exerce à Londres depuis quatorze ans.

  • Héritage

    Dani Shapiro

    Dani Shapiro est née dans une famille juive new-yorkaise, entre une mère qu'elle fuit et un père qu'elle adore. Depuis toujours, elle se regarde dans le miroir, sans parvenir à chasser un sentiment d'étrangeté. Qui est cette petite fille blonde aux yeux bleus, qui ne ressemble à personne de sa famille ?
    À 54 ans, devenue auteure à succès, elle découvre au hasard d'un test ADN que Paul Shapiro n'est pas son père biologique. À la lumière de cette révélation, l'enfance de Dani Shapiro s'éclaire peu à peu, dessinant un portrait de famille empli d'ombres. Héritage est une oeuvre littéraire poignante sur la puissance universelle des secrets de famille, une lettre d'amour au père.
    « Un livre merveilleusement écrit, bouleversant, qui vous met les larmes aux yeux. » The New York Times
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Clotilde Meyer.

  • Un antidote au tout numérique. Un comicstrip décalé et philosophique par le lauréat du Grand Prix d'Angoulême 2020. « Comme tous les matins, le balayeur entame son tour de quartier. Par terre, il avise un téléphone portable. S'ensuit une longue conversation entre ces deux êtres qu'apparemment tout sépare; Un objet technologique en beurnaoute complet, sursaturé de contenus qui défilent à la vitesse d'un prompteur emballé, et un fonctionnaire territorial catégorie C qui dépoussière à longueur d'années le même pâté de maisons. Eh bien, contre toute attente,ils ont beaucoup à se dire. Socrate faisait de la maïeutique dans les rues, là où sont les citoyens, les ordures et les pâquerettes qui poussent entre deux pavés. Vingt-six siècles après, le smartphone et le balayeur reprennent le plumeau !

  • " La sexualité n'a rien d'inné. Cela s'apprend et se désapprend, se déconstruit pour mieux se reconstruire, tout au long de la vie. "
    Dans ce livre libérateur, Laura Berlingo nous donne les clés pour inventer " une sexualité à soi ". Pas celle que les autres, notre histoire ou notre époque nous imposent.
    Une sexualité qui nous corresponde, qui nous ressemble, questionnant les rapports de domination, affranchie des clichés. Une sexualité sans injonction. Avec l'ambition de connaître notre corps, d'exercer notre consentement, d'énoncer notre désir, de rechercher notre plaisir.
    Dans un monde qui nous laisserait libre d'exprimer notre identité de genre, notre orientation sexuelle, notre modèle relationnel et familial.
    Et si la sexualité devenait cet espace de liberté, d'égalité et d'épanouissement ? Alors, c'est toute la société qui serait transformée.

  • Norilsk est la ville de Sibérie la plus au nord et la plus polluée au monde. Dans cet univers dantesque où les aurores boréales se succèdent, les températures peuvent descendre sous les 60°C.
    Au lendemain d'un ouragan arctique, le cadavre d'un éleveur de rennes émerge des décombres d'un toit d'immeuble, arraché par les éléments. Boris, flic flegmatique banni d'Irkoutsk, est chargé de l'affaire.
    Dans cette prison à ciel ouvert, il découvre une jeunesse qui s'épuise à la mine, s'invente des échappatoires, s'évade et aime au mépris du danger. Parce qu'à Norilsk, où la corruption est partout, chacun se surveille.
    Et la menace rôde tandis que Boris s'entête...

  • Après l'animateur de télé-réalité Donald Trump devenu président des États-Unis, le succès du Mouvement 5 étoiles de l'humoriste Beppe Grillo en Italie, l'accession au pouvoir du satiriste Volodymyr Zelensky en Ukraine... à qui le tour ?Le conseiller en communication Philippe Moreau Chevrolet a imaginé l'ascension politique surprise de l'animateur télé le plus populaire et le plus clivant de France : Cyril Hanouna.Convoqué par son patron, Vincent Bolloré, un jeune et brillant communicant fraîchement émoulu de Sciences Po, Julien, s'attend à se voir confi er une mission prestigieuse - à l'Élysée ou à Bercy.En fait, Bolloré l'envoie s'occuper de l'image de Cyril Hanouna. Entre jets de chocolat, courses de mini-scooters électriques, crises de nerfs et déluges de SMS, Julien bascule dans un univers cruel et violent, qui tourne tout entier autour d'un animateur à la fois délirant et attachant. Jusqu'au jour où un Emmanuel Macron en chute vertigineuse dans les sondages s'invite sur le plateau de « Touche pas à mon poste ». Presque malgré lui, l'animateur humilie le président devant des millions de téléspectateurs. Les réseaux sociaux s'enflamment...Une campagne inédite commence.Cette BD très bien informée nous plonge dans la mécanique des communicants en politique, la folie des médias, la perte des repères de nos démocraties fragiles.Sur un malentendu, tout peut arriver.

  • « Monsieur, ce sont des idées bien rétrogrades que vous exposez là. Bientôt les femmes seront médecins, ingénieures, avocates... Aucune nation moderne ne peut se priver de l'intelligence de la moitié de sa population. »
    Elle s'appelait Suzanne Noël.
    Médecin, féministe, elle redonnait un visage aux gueules cassées.

  • Voici le premier récit graphique sur l'histoire de la sexualité à travers les âges au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie. Il nous fait voyager dans toutes les époques du plaisir avec beaucoup d'humour.

  • De mars à août 2020, Chappatte a tenu un journal dessiné de l'épidémie de Covid-19. Urgentistes, épidémiologistes, personnel soignant et personnel de service en sont les principaux protagonistes.
    Le dessinateur porte un regard sincère et poignant sur ces « combattants » de l'ombre.
    Si l'histoire se déroule à Genève, sa portée humaine est universelle. C'est aussi un hommage aux malades et à leurs proches.
    Les dessins de presse de Chappatte parus pendant la crise complètent avec humour le récit. Au coeur de la vague nous fait revivre une période inouïe de notre histoire.

  • Voici le premier récit graphique sur l'histoire de la sexualité à travers les âges et en Occident. Il nous fait voyager dans toutes les époques du plaisir, depuis la préhistoire jusqu'à aujourd'hui.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Le livre qui montre comment la pleine conscience peut transformer nos vies, la société et toute la planète.
    Il est aujourd'hui démontré que la méditation est bénéfique à notre bien-être physique et psychologique. Jon Kabat-Zinn montre qu'elle peut aussi avoir un impact sur la société voire sur toute la planète.
    Jour après jour, la pratique de la méditation nous aide à prendre conscience de nos liens, de notre interdépendance, à accueillir l'autre et à nous ouvrir à sa différence. Ce travail d'empathie est un point de départ pour une action qui peut transformer le monde, faire progresser la justice sociale et l'écologie.
    En ces temps tumultueux, la sagesse que la méditation développe en nous est un outil essentiel. Et ce n'est pas un hasard si les députés anglais, suédois, américains et français ont désormais la possibilité de suivre des programmes de méditation.

  • " Incroyable... Curiosité sans bornes, générosité d'esprit, érudition, bravoure et clarté : un livre qu'il faut avoir lu. " -;THE TIMES " L'un des meilleurs livres du XXIe siècle." -;THE GUARDIAN
    " Les super-intelligents devraient être nos serviteurs, pas nos maîtres. "
    Le coronavirus a cruellement mis à nu l'aberrante hiérarchie des métiers : au sommet, les superdiplômés qui occupent des postes prestigieux et bien rémunérés ; à la base, les métiers vitaux mais en réalité méprisés et mal payés. Alors même que ce sont ceux-là, les infirmiers, les livreurs, les manutentionnaires... qui, pendant le confinement, ont fait tourner la société, quand les cadres sont restés chez eux, en télétravail.
    L'intelligence cognitive est devenue l'unique critère de sélection méritocratique - la Tête a pris le pouvoir, au détriment de la Main et du Coeur, et façonné la société en fonction de ses intérêts. Dans les années 1970, la plupart des élèves quittaient l'école sans qualification ; aujourd'hui 40 % des postes sont réservés aux diplômés du supérieur. L'inflation artificielle d'une " classe cognitive " sélectionnée sur ses diplômes universitaires a suscité une désillusion massive parmi la jeunesse diplômée et une frustration chez celle qui ne l'est pas.
    Pourtant, une société démocratique doit pouvoir reconnaître et rétribuer justement tous ses membres, y compris ceux qui ne veulent pas, ou ne peuvent pas, passer par de grandes études et des postes de cadre pour réussir dans la vie.
    David Goodhart prône un rééquilibrage en faveur des métiers qui privilégient des qualités humaines sous-estimées et par conséquent sous-payées, comme la sensibilité, l'empathie, la générosité, l'habileté manuelle.
    La Tête, la Main et le Coeur est l'histoire de cette nouvelle lutte sociale du XXIe siècle.
    Ancien journaliste au Financial Times et fondateur du magazine d'idées Prospect, David Goodhart est aujourd'hui un essayiste très écouté outre-Manche, notamment pour avoir prévu le Brexit dans Les Deux Clans (Les Arènes, 2019).
    La Tête, la Main et le Coeur sort simultanément en Grande-Bretagne, aux États-Unis, en Allemagne et en France.

  • Consolation

    Anne-Dauphine Julliand

    L'autrice de Deux petits pas sur le sable mouillé livre un récit lumineux qui aide à vivre avec la douleur.
    Le récit tisse avec grâce des scènes vécues et des réflexions qui touchent toujours juste. Anne-Dauphine Julliand évoque ses deux filles, Thaïs et Azylis, mais aussi Loïc, son mari, Gaspard, son fils aîné, et enfin Arthur, le petit dernier. Elle rend hommage à tous les consolants : une soeur qui vous rend dans les bras, une infirmière qui s'assoit sur le bord du lit et prend juste le temps" d'être là ". Elle a le don de ces scènes courtes qu'elle rend inoubliables. Anne-Dauphine Julliand refuse l'idée selon laquelle la douleur doit s'effacer une fois " le travail du deuil " accompli. Pour elle, les pages ne se tournent pas, elles s'ajoutent. La vie se complique, et tout s'entremêle. Elle ne juge pas, donne des clés, apprend à être avec la douleur, la sienne et celle des autres. " Ne me secouez pas, je suis plein de larmes ", écrivait Henri Calet. " Si on ne me touche pas, je meurs ", lui répond Anne-Dauphine Julliand. Plus jamais les lecteurs de ce livre hésiteront à serrer dans leurs bras celui ou celle qui souffre. C'est une déclaration pour le droit de pleurer.

  • Salué par la critique internationale, ce livre consacre l'émergence d'un auteur d'exception. Sur les pas de Thorkild Aske, le lecteur s'enfonce dans la nuit polaire. Heine Bakkeid lui offre des accents de fantastique, un humour noir, et un talent unique pour brouiller les pistes jusqu'au dénouement fascinant.
    Ancien enquêteur de la police des polices, Thorkild Aske vient de sortir de prison. Il a mal au ventre et les canaux lacrymaux détruits. L'agence pour l'emploi lui laisse entrevoir un brillant avenir d'intérimaire dans un centre d'appels.
    Son psychiatre lui parle de la disparition d'un jeune homme, le fils d'un couple d'amis, qui s'est rendu sur une île pour rénover un phare et le transformer en hôtel. À contrecoeur, Thorkild accepte de partir à sa recherche.
    Dans l'extrême Nord, les tempêtes d'automne font rage, et on dit qu'en cette saison il n'est pas rare de voir des êtres surnaturels voguer sur l'eau. Sur l'îlot du phare battu par les vents et les brisants, Thorkild s'aperçoit bientôt qu'il n'est pas seul.
    Il a perdu sa réputation. Va-t-il perdre sa vie ?

empty