Langue française



  • Comment oeuvrer à sa propre reconnaissance quand on la craint presque plus qu'on ne la désire ?



    Isabelle, la quarantaine en crise, écrivaine du dimanche et timide maladive, a tenté de trouver une réponse à cette question. Une réponse malheureuse : essayer de vivre un hypothétique succès par procuration avec son roman, Revenir d'entre les mots. Elle a demandé à sa fille Manon d'assumer la maternité de l'ouvrage à sa place. Et Manon n'a pas su dire non.


    Très vite, toutes les deux se retrouvent dans une situation qui finalement ne convient ni à l'une ni à l'autre. Comment en sont-elles arrivées là et, surtout, comment vont-elles sortir de l'impasse ?


    À travers son intrigue littéraire, Nathalie Florentin interroge avec humour les relations mère-fille, les mécanismes du renoncement, les écueils du mensonge. Elle signe un texte alerte et vivifiant sur ces lâchetés qui encombrent souvent, et condamnent parfois, le chemin jusqu'à soi.

  • L'autruche

    Nathalie Florentin

    Un roman contemporain sur le courage d'être soi, une histoire de famille, d'amours et de moeurs.
    Louis-Marie, maire de sa commune, est très attaché aux traditions. Il mène avec son épouse et ses filles une existence sereine, cadrée. Vie publique sous contrôle. Et voilà qu'un jour, sa benjamine, Calypso, vient rompre cette quiétude. Un flirt avec une jolie rousse du village voisin...
    Comment réagir ? Comment gérer la crise que cela augure, à la maison comme à l'extérieur ? Comment ne pas être désarçonné par les questions que pose ce choix amoureux ? Autant d'interrogations et de réponses, plus ou moins heureuses, qui bouleverseront les certitudes.

    À travers son intrigue familiale et psychologique, L'Autruche offre un regard sur ces vies que l'on passe parfois la tête dans le sable.

  • Un recueil de nouvelles d'aujourd'hui et d'hier sur le thème des apparences. Des histoires de peurs, de secrets, d'obsessions.
    Sombres, drôles, tendres ou mélancoliques, ces Vies en trompe-l'oeil sont pour beaucoup inspirées de notre quotidien. Elles mettent en scène des personnages qui mentent, se mentent, portent parfois des oeillères, tiraillés entre ce qu'ils montrent et leur intériorité. Des personnages qui, à bien des égards, nous ressemblent. À travers leurs mésaventures, se dessine une vérité intemporelle : ce qui est donné à voir n'est pas toujours ce qui est.

empty