Nil éditions

  • Partir du bon pied Nouv.

    Entreprendre un pèlerinage est une méthode puissante pour se rappeler les enseignements du Bouddha et les mettre en pratique. Pour les bouddhistes, les quatre sites les plus sacrés sont ceux qui sont associés à la vie du Bouddha :Lumbini, où le Bouddha est né comme un être humain ordinaire ;Bodhgaya, où Siddhartha a atteint l'Éveil ;Varanasi (Sarnath), où le Bouddha a enseigné la voie vers l'Éveil ;et Kushinagar, où il est passé au-delà de la souffrance.Dzongsar Jamyang Khyentse nous accompagne dans ces quatre hauts lieux et nous montre comment profiter au mieux de nos expériences de pèlerin. Il partage son savoir avec beaucoup de pédagogie et d'humour - les clés du succès de ses livres.Comment faire des offrandes matérielles ou spirituelles ? Comment orienter sa méditation ? Quels mantras chanter, et à quelle occasion ? Comment se comporter face au business des marchands du temple ? Un pèlerinage est souvent chaotique, parfois inconfortable, toujours riche en défis, mais le voyage affecte et transforme profondément le pratiquant, libérant le moi de ses attachements.Un guide unique et indispensable pour tous les pèlerins, débutants ou chevronnés.

  • Juste après la fin du monde Nouv.

    Retrouvez dans ce nouveau conte initiatique la sagesse et l'émotion qui ont fait le succès de L'Âme du monde, vendu à plus d'un million d'exemplaires dans vingt pays. Frédéric Lenoir évoque ici l'émergence d'un monde nouveau qui reposerait autant sur la maîtrise de la matière que sur l'exploration de l'esprit.
    La petite fille posa sa cruche sur le bord de la route et courut jusqu'au village en criant de toutes ses forces : " La Vivante, la Vivante ! Elle arrive ! Elle vient nous visiter ! " À ces mots, les visages des vieux comme des jeunes s'illuminèrent. La foule se pressa à l'entrée du village pour accueillir la jeune femme qui marchait d'un pas lent et gracieux. Une horde d'enfants l'accompagnait partout. Tous avaient perdu leur famille pendant la Grande Catastrophe.
    Tandis que les enfants se dispersaient joyeusement, la jeune femme proposa aux villageois de s'asseoir en cercle autour d'elle. " Ô survivants, merci pour votre hospitalité et pour vos coeurs grands ouverts. Que voulez-vous savoir ? " Une femme, tenant un bébé dans les bras, prit la parole : " Dis-nous la qualité la plus importante que nous devons développer pour être de bons êtres humains et ne plus reproduire les erreurs du passé ? "
    Dans L'Âme du monde, pressentant l'imminence d'un cataclysme planétaire, sept sages étaient " appelés " à se retrouver dans un monastère tibétain afin de transmettre à Natina et Tenzin, deux adolescents, les clés de la sagesse universelle. La catastrophe a finalement eu lieu, décimant les populations et entraînant des années noires de pillages, de violences et de maladies.
    Natina a perdu les siens, mais pas sa foi en la possible amélioration de l'être humain. La jeune femme marche de village en village afin d'enseigner aux survivants ce qu'elle a appris des sages de l'ancien Monde : comment vivre en harmonie avec soi-même, avec les autres et dans le respect de la nature. Elle découvre aussi que des facultés méconnues de l'esprit humain se développent - intuition, capacité de communiquer par la pensée avec tous les êtres vivants -, qui laissent entrevoir l'émergence d'un monde nouveau. Au fil de cette quête, Natina retrouvera-t-elle celui à qui elle pense secrètement et qui vient parfois la visiter dans ses rêves ?

  • Home body Nouv.

    Home body

    Rupi Kaur

    après s'être sentis déconnectés pendant si longtemps mon esprit et mon corps finissent par se retrouver- home body Après ses best-sellers
    lait et miel et
    le soleil et ses fleurs, rupi kaur revient avec un troisième recueil de poésie.
    À la fois sombre et lumineux,
    home body célèbre l'acceptation de soi, le corps, la féminité, et délivre un message d'amour et d'espoir en ces temps troublés.

  • L'odyssée du marsouin

    Mark Haddon

    Il était une fois, dans l'Angleterre du XXIe siècle, un homme qui, rendu fou de douleur par la mort de son épouse, tomba éperdument amoureux de leur fille.Il était une fois une jeune fille qui rêvait du prince charmant qui viendrait l'arracher à l'emprise délétère de son père. Il était une fois un jeune homme obligé de fuir pour échapper à la fureur meurtrière du père incestueux.C'est alors que les époques se télescopent, que le présent bascule dans le passé, que l'Angleterre actuelle s'efface devant la Grèce antique et que la réalité rejoint le mythe.En s'inspirant très librement de la pièce Périclès, prince de Tyr de Shakespeare, Mark Haddon nous offre un roman d'aventures ambitieux porté par des personnages inoubliables et déchirants.

  • " Ta main sur ma bouche nous permet de plonger dans les vagues de MeToo et nous interroge sur notre place de témoin et sur notre responsabilité quand on décide de détourner notre regard. " Iris Brey.
    " -; Elle a mis un #MeToo. Une espèce d'onde de choc envahit mon sternum. Tout mon corps se raidit. Comme une agression.-; Putain, mais qu'est-ce qu'elle ressort cette histoire d'il y a dix mille ans ? C'est pas possible !-; C'était pas il y a dix mille ans, c'était il y a six ans, Édouard.-; Et elle dit quoi ?-; Elle raconte tout. "Édouard et Alison, dite Ali, sont en couple depuis deux ans quand l'ex d'Édouard publie un #MeToo dans lequel elle accuse un de leurs amis de l'avoir violée. Au cours des quelques heures qui suivent, le destin d'Édouard et d'Ali bascule à tout jamais...Alternant les voix d'Édouard et d'Ali, Déborah Saïag et Mika Tard signent un thriller psychologique haletant qui questionne la complexité de l'ère #MeToo et les répercussions d'une accusation de viol au sein d'un groupe d'amis. D'une écriture vive et contemporaine, Ta main sur ma bouche explore la zone grise et nous force à nous interroger : qu'aurions-nous fait à leur place ?

  • " La poésie d'Elvira Sastre est envoûtante. Je lisais une page et tombais amoureuse et à la suivante étais émue aux larmes... Qu'un seul livre fasse ressentir tout ce spectre d'émotions est rare et magique. " Rupi Kaur.Tu es la plus belle choseque j'aie faite pour moi Les gens, au lieu de me dire " l'amour teretourne comme un gant "déclarent à présent " l'amour te va commeun gant blanc,fait sur mesure ",et moi je leur réponds :" L'amour est une balle unidirectionnelleet notre poitrine un point fixe :ce qui détermine le choc, le tremblement,l'effondrement de fondations ou larécupération du jardin,c'est le creux qui accompagne ta main lors de l'impact. "" L'âme qui a lu ce recueil de poèmes ne le refermera jamais : il est de ces livres, précieux, discrets et nécessaires, qu'on garde en soi comme un poumon supplémentaire pour accueillir l'avenir et alléger le passé. " Cécile Coulon.

  • Rentrée littéraire 2020.

    1900, Massachusetts. Le gardien du cimetière de la petite ville de Salford découvre une femme inconsciente près d'une tombe. Elle n'a dans son sac qu'une boule de bowling, une quille et sept kilos d'or. Très vite secourue par le gardien et un médecin de passage, la mystérieuse Bertha Truitt décide de rester à Salford. À la surprise de tous, elle ouvre un bowling qui devient rapidement le principal point de rencontre de Salford, y compris pour les femmes. Mais quand Bertha meurt dans un terrible accident, son passé refait soudain surface. Un jeune inconnu affirme en effet être son fils et revendique l'héritage du bowling...
    Avec Le Bowling du Point du Jour, Elizabeth McCracken nous offre un grand roman américain, porté par une écriture malicieuse et peuplé d'excentriques aux destinées surprenantes.

  • Quelque part en Amérique latine, un après-midi de l'année 1939, Julia frappe à la porte de doña Yolanda pour demander du travail. Nul ne se doute alors que grandit en elle le fruit d'un péché. Lorsque Julia accouche, la maîtresse de maison prédit que l'enfant, Alfonso, sera responsable du destin tragique des femmes de la famille. Hélas, la prophétie se réalise : doña Yolanda puis toutes ses descendantes sombrent dans la folie.Quand Primitiva, l'arrière-petite-fille timide de doña Yolanda, perd la raison à son tour, elle laisse place à son alter ego Mulatona, une femme forte et irrévérencieuse... Comment un homme a-t-il pu provoquer la folie de toutes les femmes de cette famille ? C'est l'histoire que Primitiva nous raconte.D'une plume vive et savoureuse, María Eugenia Mayobre nous entraîne au coeur d'une palpitante saga latino-américaine portée par des femmes passionnées et... au bord de la crise de nerfs.

  • " Et zut ! Il était perdu. Désiré entendait déjà les commentaires de son prédécesseur derrière son dos : "Il va pas tenir deux semaines, c'est moi qui vous l'dis ! On va l'retrouver crevé au fond d'un bois.' "
    1974. Le Camboudin est un petit village breton bien tranquille. Mais l'arrivée de Désiré Diallo, un jeune médecin noir, va venir tout bouleverser. Entre le patois local qu'il ne comprend pas, une biquette en chaleur qui bêle toutes les nuits et une vieille ivrogne solitaire, il aura fort à faire pour trouver sa place ! Heureusement, il rencontrera Alfréd, un jeune garçon pas comme les autres, pourvu d'une imagination débordante et d'un courage sans bornes.
    Une histoire drôle et pétillante qui ne manque pas de toupet !

  • Gray

    Léonie Swann

    Augustus Huff, enseignant à la célèbre université de Cambridge, est bien ennuyé : un de ses étudiants a trouvé la mort après une chute de plusieurs mètres. Tragique accident ou meurtre de sang-froid ? Augustus penche pour la seconde hypothèse, car le disparu était tout sauf un ange. Avec l'aide de Gray, le perroquet du défunt, il part à la recherche de l'assassin. Mais l'oiseau se révèle être fort en bec et l'enquêteur pas franchement doué. Rapidement, c'est Gray qui posera les bonnes questions et conduira Augustus sur les traces du coupable.
    Leonie Swann nous entraîne dans une enquête palpitante menée par un universitaire farfelu et le plus charmant des enquêteurs à plumes !

  • Zelda, 21 ans, n'est pas tout à fait comme les jeunes femmes de son âge, parce que sa mère buvait trop quand elle était enceinte. Qu'à cela ne tienne, elle mènera sa vie comme elle l'entend ! Zelda aime son grand frère Gert, son amoureux Marxy, son nouveau travail à la bibliothèque, faire des listes et, surtout, elle voue un culte immodéré aux Vikings.
    Mais, alors qu'elle rêve de combats à l'épée et de Valkyries, elle découvre que Gert s'est lié à de dangereux dealers pour payer les factures. Le moment est venu pour Zelda de montrer sa bravoure et de se lancer à sa rescousse !
    Avec Je suis une Viking, Andrew David MacDonald signe un premier roman tendre et universel et nous entraîne dans les aventures d'une héroïne étonnante qui entrera dans la légende.

  • " Assise au milieu de voyageurs pressés, ignorant tout du drame à l'oeuvre sous leurs yeux, je me refais le film de ces derniers mois. Comment j'ai appris le trading, comment je suis passée à la télé, comment je me suis endettée jusqu'au cou, comment j'ai failli épouser un auteur raté, et surtout, surtout, comment je suis presque devenue millionnaire. "
    Anita, vingtenaire, n'a pas la vie qu'elle espérait. Célibataire et " cheffe de projets ", elle gagne à peine de quoi payer le loyer de son studio-cagibi et ses pâtes au beurre. Jusqu'au jour où tout bascule : c'est décidé, elle va devenir riche, très riche !
    Rachel Vanier nous offre avec Signes intérieurs de richesse une comédie tendre et décapante qui interroge notre rapport à la richesse et au désir dans une société en perte de sens.

  • - 62%

    Kim Jiyoung est une femme ordinaire, affublée d'un prénom commun - le plus donné en Corée du Sud en 1982, l'année de sa naissance. Elle vit à Séoul avec son mari, de trois ans son aîné, et leur petite fille. Elle a un travail qu'elle aime mais qu'il lui faut quitter pour élever son enfant. Et puis, un jour, elle commence à parler avec la voix d'autres femmes. Que peut-il bien lui être arrivé ? En six parties, qui correspondent à autant de périodes de la vie de son personnage, d'une écriture précise et cinglante, Cho Nam-joo livre une photographie de la femme coréenne piégée dans une société traditionaliste contre laquelle elle ne parvient pas à lutter. Mais qu'on ne s'y trompe pas : Kim Jiyoung est bien plus que le miroir de la condition féminine en Corée - elle est le miroir de la condition féminine tout court.

  • Léonie, 27 ans, a le flegme pragmatique. Elle travaille chez McDo pendant la journée, garde la petite Eulalie le soir et se laisse porter par la vie. C'est souvent l'image d'Angela qui lui vient quand elle ferme les yeux et se laisse aller à une douce rêverie ou à des fantasmes plus crus - car Léonie a souvent la dalle. Le jour où elle se retrouve avec Eulalie sur les bras, elle met les voiles, direction le sud de la France où, croit-elle, Angela, se languit depuis dix ans...
    Avec J'ai des idées pour détruire ton ego, Albane Linÿer nous offre un premier roman troublant sur le désir et ses limites. Quand la colère et la vengeance se substituent à l'amour, ne restent plus que les idées pour détruire l'ego de l'autre et la fuite en avant pour oublier.

  • Un couple bien sous tous rapports héberge un ami qui tente d'échapper à une relation toxique - pour mieux sombrer dans une autre que personne n'avait vue venir et qui le détruira. Une célibataire sceptique qui suit la recette d'un vieux grimoire pour trouver l'amour est dépassée par l'apparition d'un homme parfait dans sa cave. L'anniversaire d'une petite fille inquiétante prend une tournure dramatique après qu'elle a " souhaité " le mal. Une jeune femme se retrouve au lit avec un homme qu'elle a rencontré peu de temps auparavant et se demande s'il ne s'agit pas d'un psychopathe déguisé en " mec à chats "...
    Kristen Roupenian plonge dans nos fantasmes et délires à travers douze nouvelles qui explorent avec une écriture très réaliste et un humour impitoyable et souvent sombre les relations humaines. Une voix impétueuse et mortelle.

  • Sina, Maya, Ingrid et Lisbeth reçoivent un jour une lettre qui vient chambouler leur vie monotone. Elle leur a été adressée par Kat - Kat l'aventurière -, une vieille amie de lycée qui n'a eu de cesse de voyager, une fois son diplôme en poche : " Viens ici ! Laisse derrière toi tout ce qui n'a pas marché. " Et les voici prêtes à tenter le coup. Après tout, à l'approche de la retraite, pourquoi ne pas tout plaquer pour aller vivre dans une plantation de cacao aux îles Fidji ? À nouveau réunies à l'autre bout du monde, au milieu de l'océan Pacifique, les cinq amies vont se lancer dans la fabrication de chocolat. Bienvenue à Korototoka, où il n'est jamais trop tard pour réaliser ses rêves.

  • 1970, Le Camboudin, petit village breton. Alfréd, dix ans, aime les cow-boys (beaucoup), les gâteaux (à la folie) et son vénérable papi (passionnément). Il vit avec son chien Biscotte, sa mère, qui picole (moins qu'avant !), et Alfred-le-Vieux, son grand-père adoré qui jure aussi bien qu'il prépare le pâté de ragondin.
    Le jour où Mlle Annie, une nouvelle institutrice, arrive à l'école, rien ne va plus : le coeur d'Alfréd s'emballe - et avec lui celui des autres habitants. Quand l'amour se mêle à la trouspignôle, c'est toute la vie du village qui est chamboulée.
    Une romance à l'eau-de-vie pleine de surprises, à consommer sans modération.

  • Une femme, dénuée de nom. Neuf hommes qui l'ont aimée ou qu'elle a aimés. Dans un " tu " libérateur, ils vont s'adresser à elle. Elle, on ne l'entendra jamais, mais résonnera son histoire d'enfant un peu sauvage et de jeune femme impétueuse dans une ville sans fleuve. La ville n'est pas nommée non plus. On l'imagine quelque part en Europe. Comme on la devine, elle, dont se dessine un portrait fragmenté.
    Avec Variations d'un coeur, Janice Pariat dépeint une femme dans toute sa complexité, au long d'un roman kaléidoscopique poétique et émouvant. En taisant la voix de cette femme pour mieux laisser place à ceux qui la racontent, l'auteure s'interroge : l'intimité conduit-elle nécessairement à la connaissance de l'autre ? montre-t-on jamais toutes ses facettes à l'être aimé ?


  • c'est la recette de la vie

    disait ma mère
    lorsqu'elle me tenait dans ses bras quand je pleurais
    pense à ces fleurs que tu plantes
    dans le jardin chaque année
    elles vont t'apprendre
    que les gens eux aussi
    doivent se faner
    tomber
    pourrir
    se redresser
    pour fleurir

    rupi kaur

  • - 64%

    Girls rock

    Sophie Rosemont

    PJ Harvey, Tina Turner, Kim Gordon, Nico, St Vincent, Anna Calvi, Véronique Sanson, Nina Hagen, Corine Marienneau, Beth Ditto, Patti Smith... À travers des thématiques qui les rapprochent, ce livre raconte les destins croisés de femmes rockeuses, la plupart si mythiques qu'elles sont devenues des figures historiques contemporaines.
    On le considère depuis toujours comme un domaine farouchement masculin. Le mot même de rock'n'roll appelle habituellement des noms comme Elvis Presley, les Rolling Stones ou Nirvana. Et pourtant... Finissons-en avec l'image de muse ou de groupie qui colle aux femmes artistes et qui a initié tant de rumeurs fausses - Yoko n'était rien sans John, Cobain fut le compositeur fantôme du plus célèbre album de Hole, etc. Non seulement le rock'n'roll est accessible aux femmes, mais elles y sont indispensables ! D'ailleurs, qu'est-ce que le rock ? Au-delà de la guitare, il y a l'attitude : le style, l'aura, la démarche, la performance scénique, les engagements politiques, les amitiés et les amours passionnées... Sur un ton personnel et vivant, Sophie Rosemont revient sur les parcours de ces combattantes prêtes à tout pour leur art.

  • Vox

    Christina Dalcher

    Jean McClellan est docteure en neurosciences. Elle a passé sa vie dans un laboratoire de recherches, loin des mouvements protestataires qui ont enflammé son pays. Mais, désormais, même si elle le voulait, impossible de s'exprimer : comme toutes les femmes, elle est condamnée à un silence forcé, limitée à un quota de 100 mots par jour. En effet, le nouveau gouvernement en place, constitué d'un groupe fondamentaliste, a décidé d'abattre la figure de la femme moderne. Pourtant, quand le frère du Président fait une attaque, Jean est appelée à la rescousse. La récompense ? La possibilité de s'affranchir - et sa fille avec elle - de son quota de mots. Mais ce qu'elle va découvrir alors qu'elle recouvre la parole pourrait bien la laisser définitivement sans voix...
    Christina Dalcher nous offre avec Vox un roman dystopique glaçant qui rend hommage au pouvoir des mots et du langage.

  • Respirons

    Nicole Bordeleau


    Respirons pour mieux gérer nos émotions, maîtriser notre corps et trouver la liberté intérieure.

    Savoir respirer, c'est se servir de son souffle pour se recentrer, solidifier sa confiance en soi et stimuler sa créativité, mais aussi transcender l'anxiété, la peur et la douleur. Et cela s'apprend à tout âge.
    Retraçant son parcours personnel, Nicole Bordeleau raconte cette découverte qui a changé son existence et partage en toute sincérité les outils qui l'ont menée de l'ombre à la lumière, de l'essoufflement à la respiration profonde, de l'angoisse à la joie de vivre. Elle transmet avec une grande générosité les importantes leçons de vie qu'elle a tirées du yoga, de la méditation et de l'art du souffle et propose également des exercices pratiques très accessibles pour vous guider vers le meilleur de vous-même.
    À votre tour de découvrir comment un souffle profond peut tout changer.

  • La boucherie de Donovan S., c'est toute une histoire. Chez lui, on ne découpe pas la viande - on la sublime, car elle a un superpouvoir : quiconque la goûte ne peut plus s'en passer. On ne choisit pas un morceau : on assiste au ballet des couteaux tranchants et caressants avec distinction. Car Donovan S. n'est pas un mortel comme les autres : en un tour de bras, ce gourou du steak envoûte clients et collaborateurs. Bienvenue dans Les Aventures de Donovan S., le boucher qui était à deux doigts de conquérir le monde, une entreprise déraisonnable, gigantesque et totalement loufoque où une vache voyage en jet privé aux côtés d'une actrice accro à l'agneau pour un tour du monde haut en couleur et proche de l'hystérie.
    D'une plume rythmée qui laisse la parole libre, Virginie Nuyen nous livre un premier roman saignant et décalé où la société de consommation est passée au crible avec un humour féroce et où la charogne n'est pas celle que l'on croit.

  • "J'ai retrouvé une photo de ces années-là. C'est une photo en noir et blanc, nous y figurons tous les trois, Olga, toi et moi. Assis au centre sur la moquette blanche, tu regardes droit dans l'objectif avec une sorte de détermination joyeuse dans les yeux. À genoux à côté de toi, indifférente au photographe, j'ai le visage tourné vers le chat que tu tiens dans tes bras. Sur la gauche de la photo, adossée à des coussins, Olga sourit, la tête renversée en arrière. Au premier plan trône Oxana, le vieux berger belge et son museau blanchi. Derrière nous, le paysage lacustre de la tapisserie d'Aubusson. Je détaille la jeune fille agenouillée à tes côtés, vêtue d'une blouse blanche brodée et d'un jean. Elle a le regard songeur. Je me demande à quoi elle pense, ce dont elle rêve. Je l'ai perdue de vue. "
    Avec Belle-fille, Tatiana Vialle signe un récit romancé adressé à celui qui fut son beau-père. D'une écriture aérienne, elle livre le portrait sensible d'un monstre sacré du cinéma et celui d'une femme courageuse qui n'a eu de cesse de se réinventer une famille. Une lettre en forme d'hommage qui interroge la figure paternelle.

empty