Odile Jacob

  • L'ouragan sanitaire - comment sortir definitivement de la pandemie et preparer l'avenir Nouv.

  • Le trouble borderline explique aux proches Nouv.

  • Grandir, vivre, devenir Nouv.

    «?Ce livre est né de réflexions croisées. Une psychologue, un psychiatre, des milliers de rencontres avec nos patients, de situations de vie, d'errements, de questionnements existentiels, de souffrances embrouillées, de désirs de comprendre, d'attentes, de besoins d'éclairages avisés, de pistes sérieuses pour trouver ou retrouver sa vie. La même vie mais en mieux?! Un livre où nous aimons partager ce que nous avons compris, ce que nous avons appris de notre métier, de notre expérience, de nous-mêmes et des autres. Nous l'avons construit autour des grands axes qui nous font grandir, vivre et devenir enfin qui nous sommes. C'est l'histoire de la vie... Nous avons tricoté, maille après maille, une correspondance intime pour cheminer avec vous. Pour vous. Pour chacun de vous.?» J. S.-F. & J.-C. S. Un livre pour trouver des repères, prendre confiance en soi et s'engager avec joie dans la vie. Jeanne Siaud-Facchin est psychologue clinicienne, psychothérapeute, fondatrice des centres Cogito'Z. Elle pratique et enseigne la méditation de pleine conscience. Spécialiste reconnue des surdoués, elle est l'auteur notamment de L'Enfant surdoué, de Tout est là, juste là et de Trop intelligent pour être heureux??, qui sont d'immenses succès. Jean-Christophe Seznec est médecin psychiatre libéral (ACCA), consultant en entreprise et blogueur (Le blog à palabres). Pratiquant les TCC et l'ACT, il enseigne la pleine conscience à l'université de Lorraine et de Paris-Sud-Kremlin-Bicêtre, il a cocréé l'association S'asseoir ensemble. Il a écrit plusieurs livres sur le bien-être et la gestion de soi. 

  • Sentir et savoir : une nouvelle théorie de la conscience Nouv.

  • L'immunite , la vie - pour une autre immunologie Nouv.

    Nous, les vivants, sommes des chimères. Mammifères, oiseaux, reptiles ou poissons, insectes, araignées ou mollusques, plantes ou algues, nous sommes tous constitués par une communauté d'êtres vivants qui partagent leur vie dans un même «?méta-organisme?». C'est parce que nous sommes ensemble que nous sommes vivants car nous avons besoin les uns des autres pour vivre. Si eux et nous pouvons vivre ensemble, c'est parce qu'un système immunitaire le permet, qui nous adapte à eux et les adapte à nous. De cette accommodation réciproque résulte une immunité d'un nouveau type, dynamique, relationnelle, jamais acquise. L'immunité que négocie ce système n'est pas parfaite, tant s'en faut, c'est un compromis. Elle n'évite pas toujours la maladie, elle en est même parfois la cause. La maladie est le prix de l'immunité. Car ce que permet le système immunitaire est bien plus essentiel que la défense de l'organisme, c'est l'existence même du méta-organisme que nous sommes. L'immunité n'est pas une protection, c'est une condition d'existence. Marc Daëron est immunologiste, ancien directeur du département d'immunologie de l'Institut Pasteur, chercheur émérite au Centre d'immunologie de Marseille-Luminy et membre associé à l'Institut d'histoire et de philosophie des sciences et des techniques. Il a publié aux éditions Odile Jacob, avec Éric Vivier, L'Immunothérapie des cancers. 

  • Le choc des civilisations Nouv.

    Menacé par la puissance grandissante de l'islam et de la Chine, l'Occident parviendra-t-il à conjurer son déclin ? Saurons-nous apprendre rapidement à coexister ou bien nos différences nous pousseront-elles vers un nouveau type de conflits, plus violents que ceux que nous avons connus au xxe siècle ? Pour Samuel P. Huntington, les peuples se regroupent désormais en fonction de leurs affinités culturelles. Les frontières politiques comptent moins que les barrières religieuses, ethniques, intellectuelles. Au conflit entre les blocs idéologiques de naguère succède le choc des civilisations... Devenu un classique depuis sa parution originale en 1996 (et sa traduction française aux éditions Odile Jacob, dès l'année suivante), un statut que les vingt-cinq années suivantes n'ont fait que confirmer, ce livre majeur est une clé indispensable pour comprendre le monde contemporain et ses menaces. « Le livre le plus important depuis la fin de la guerre froide. » Henry Kissinger « Un tour de force intellectuel : une oeuvre fondatrice qui va révolutionner notre vision des affaires internationales. » Zbigniew Brzezinski Samuel P. Huntington (1927-2008) a enseigné la science politique et la géopolitique pendant plus de cinquante ans à l'Université Harvard, où il a dirigé le John M. Olin Institute for Strategic Studies. Expert auprès du Conseil national américain de sécurité sous l'administration Carter, il est par ailleurs le fondateur de la prestigieuse revue Foreign Policy. 

  • Le défi urbain : retrouver le désir de vivre en ville Nouv.

    La ville qui paraissait hier séduisante, sophistiquée, lieu de tous les possibles, a cédé la place dans nos imaginaires à la ville tentaculaire, oppressante, polluée, sale, voire dangereuse avec la diffusion des épidémies. Alors comment faire renaître le désir de ville?? Que faut-il transformer pour qu'elle redevienne un objet amical aux hommes et à l'environnement?? Convaincu du nouvel avenir de la ville, Pierre-André de Chalendar propose avec ce livre de redéfinir un modèle urbain qui favorise l'inclusion sociale et inscrit tout projet innovant dans une logique participative, véritable signature de la «?ville durable?». Un modèle où la nature et la ville ne s'opposent plus, où les mobilités sont fluides et décarbonées?; et où les bâtiments, durables et performants, apportent confort et santé, et répondent aux aspirations, renforcées par la crise sanitaire, à vivre mieux, ensemble. Pierre-André de Chalendar est le président-directeur général du Groupe Saint-Gobain, où il a fait la majeure partie de sa carrière, et qu'il a transformé en leader de la rénovation de l'habitat urbain et de la construction durable. Il est l'auteur de Notre combat pour le climat. Un monde décarbonné et en croissance, c'est possible, aux éditions Le Passeur. «?Les villes sont nos centres culturels et économiques les plus dynamiques, mais elles sont aujourd'hui confrontées à une série de problèmes complexes. Le Défi urbain nous aide à imaginer comment elles peuvent changer et se développer, et devenir des lieux plus verts, plus sains et plus prospères pour tous.?» Michael Bloomberg Michael Bloomberg a été maire de New York de 2002 à 2013. Il est le fondateur de Bloomberg LP et de Bloomberg Philanthropies. 

  • Ma mere - mon analyse et la sienne Nouv.

    «?Voilà la mère que j'ai eue, la mère qui a fini par tant dépendre de moi. Imprévisible, obstinée, têtue, incernable, méfiante, manipulatrice, exigeante, quelque peu sorcière, soucieuse de tout contrôler, de tout maîtriser. Je mettais ces caractéristiques sur le compte du danger qu'elle devait ressentir à être d'une autre culture, d'un autre âge, d'un tout autre monde que celui dans lequel nous vivions. Avec, comme corollaire, la crainte de ne pas pouvoir protéger ses enfants, ces enfants qui ont toujours été pour elle rien de moins qu'une partie d'elle-même.?» Aldo Naouri explore le lien mère-fils et raconte comment la figure maternelle qui nous accompagne aux premiers jours de notre vie nous façonne, nous construit, nous marque de son empreinte. Ce livre est celui d'un auteur qui conjugue le regard de l'analyste et le talent de l'écrivain. Aldo Naouri, célèbre pédiatre, a notamment publié Les Filles et leurs Mères, Éduquer ses enfants, Les Pères et les Mères, L'enfant bien portant ou encore Entendre l'enfant, qui ont tous connu un immense succès auprès du public. 

  • La derniere chance du capitalisme Nouv.

    Le capitalisme néolibéral, dont la nature a beaucoup évolué depuis les années 1980, est en sursis. Perçu comme injuste et inégalitaire, il nourrit colère et rancoeurs, faisant le lit des populismes. Circonstance aggravante, il se révèle inefficace en créant de moins en moins de croissance. Alors, faut-il en finir et changer radicalement de système?? Dans ce livre, Patrick Artus et Marie-Paule Virard prennent la question à bras-le-corps. Leur diagnostic est sévère?: la dévaluation du travail par le profit, le choix de privilégier l'actionnaire au détriment du salarié et des autres partenaires de l'entreprise constituent, selon eux, l'ADN du capitalisme néolibéral et expliquent l'asthénie de la demande. Dès lors, loin d'être tout-puissant, ce dernier a besoin de béquilles pour continuer à avancer. Béquilles qui ne sont rien d'autre que l'endettement sous toutes ses formes et la création monétaire. Montrant que ces politiques économiques atteignent aujourd'hui leurs limites, Patrick Artus et Marie-Paule Virard ne se contentent pas d'analyser les risques qu'elles font courir à nos sociétés?: en proposant un autre modèle de capitalisme, ils partagent avec nous les raisons d'espérer. Patrick Artus est professeur associé à l'École d'économie de Paris et conseiller économique de Natixis. Marie-Paule Virard est journaliste économique. Ensemble, ils ont notamment publié Le capitalisme est en train de s'autodétruire, La France sans ses usines et Croissance zéro, comment éviter le chaos?? Chez Odile Jacob, Patrick Artus est l'auteur de 40 Ans d'austérité salariale. Comment en sortir?? 

  • Le monde invisible du vivant : bactéries, archées, levures/champignons, algues, protozoaires et... virus Nouv.

    Voici un livre qui vous plongera d'une façon inédite dans le monde incroyable des microbes. La scientifique Pascale Cossart, internationalement reconnue pour ses travaux en microbiologie, pose 73 questions et y répond de façon très simple, à la portée de tous. Originalité?: chaque réponse est illustrée par les aquarelles et dessins particulièrement évocateurs et colorés de l'artiste Fabrice Hyber. Les auteurs invitent à découvrir les différences fondamentales entre bactéries, virus, protozoaires... D'une façon légère, parfois ludique, mais très précise, ils expliquent les rôles que jouent les micro-organismes dans notre alimentation - la fabrication du pain, par exemple -, dans l'environnement... Le blanchissement des coraux est évoqué. Ils montrent aussi que les micro-organismes sont présents partout et forment de grandes assemblées, des «?microbiotes?», dans les océans, les sols, sur les racines des plantes et dans notre organisme, et comment ceux-ci sont indispensables à la vie et protègent des agents pathogènes. Ce livre nous fait découvrir qu'un petit nombre seulement de ces micro-organismes provoque des maladies et comment le système immunitaire les combat. Cet ouvrage est un tour de force, un vaste voyage dans le monde de l'infiniment petit qui vous fera enfin comprendre pourquoi les microbes sont indispensables à toute forme de vie. Pascale Cossart, professeur à l'Institut Pasteur, titulaire de nombreux prix internationaux, est secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences. Ses travaux ont porté sur l'élucidation des stratégies des bactéries pathogènes intracellulaires - notamment Listeria - et leurs mécanismes de régulations, en particulier par les ARN. Fabrice Hyber est né en Vendée en 1961. Plus jeune artiste ayant gagné le Lion d'or à la Biennale de Venise en 1997, il expose dans le monde entier?: Tokyo, New York, San Francisco, Shanghai, Tel-Aviv, Zurich, Guadalajara, Abou Dabi, Moscou... Il s'intéresse aux rapports entre art et science et toutes les formes du vivant, en particulier les arbres. 

  • « Quatre-vingts ans de souvenirs, de rencontres, de voyages, d'initiatives, de résultats, de succès, de joies, de plein de petits plaisirs et de tout petits malheurs, de grands éblouissements. La paléoanthropologie et l'archéologie ont le devoir scientifique et philosophique de reconstituer l'histoire de l'homme ; elles ont démontré que nos racines étaient animales, prouvé notre cousinage avec les grands singes, déclaré notre origine unique, tropicale et africaine, montré la logique de notre déploiement progressif à travers le monde, et expliqué comment conscience et connaissance ont peu à peu donné à ce drôle de petit mammifère que nous sommes des traits comportementaux que l'on n'avait pas encore vus poindre le long des 4 milliards d'années d'histoire de la vie et qui sont le libre arbitre et la liberté, la responsabilité et la dignité. » Y. C. Au travers de ses propres Mémoires, et à la lumière des découvertes les plus fondamentales qui ont rythmé sa vie, ce sont, en quelque sorte, les Mémoires de l'humanité que nous restitue ici Yves Coppens, conjuguant le savoir du scientifique, son humanité et le talent de l'écrivain. Yves Coppens est le découvreur mondialement connu de nombreux fossiles humains célèbres, dont Lucy. Il est paléontologue, professeur au Muséum national d'histoire naturelle, professeur au Collège de France, membre de l'Académie des sciences et de l'Académie de médecine. Il est l'auteur de Pré-ambules, Le Genou de Lucy, L'Histoire de l'homme, Pré-textes, Pré-ludes et Des pastilles de préhistoire, qui ont été de très grands succès. 

  • Comment échapper à la dictature du cerveau reptilien Nouv.

    Ne pas céder à ses impulsions ni à ses désirs immédiats n'est pas toujours chose facile. C'est tout l'enjeu de ce livre. En effet, nous ne sommes pas équipés pour résister au principe de plaisir. Or vivre consiste à devoir accepter des cadres, des contraintes et des limites. Nous sommes tous concernés?: enfants, adolescents et adultes. Comment lutter contre la toute-puissance de notre cerveau reptilien qui nous conduit si souvent à préférer les plaisirs immédiats ? Comment concilier désirs et raison ? Dans ce nouveau livre, Didier Pleux développe sa réflexion à partir des nombreux cas qu'il rencontre dans sa pratique de psychothérapeute. Il réaffirme à quel point l'autorité est nécessaire face à la dictature du principe de plaisir et combien une nouvelle morale devient indispensable pour savoir ce qui est bon pour soi et pour autrui. Didier Pleux est docteur en psychologie du développement, psychologue clinicien, psychothérapeute et auteur de référence pour les sujets d'éducation. Il dirige l'Institut français de thérapie cognitive. Il est l'auteur de plusieurs succès parmi lesquels : De l'enfant roi à l'enfant tyran, Exprimer sa colère sans perdre le contrôle, Un enfant heureux, Les 10 Commandements du bon sens éducatif, Le Complexe de Thétis. 

  • Pas de panique au volant ! autothérapie et réalité virtuelle Nouv.

    o Vous apprenez à conduire et vous paniquez ? o Depuis que vous avez eu un accident, vous avez peur de reprendre la route ? o La nuit ou par mauvais temps, vous vous sentez mal au volant ? o Vous perdez vos moyens sur une route inconnue ? o Au milieu des embouteillages, vous avez l'impression d'étouffer ? o Vous évitez les tunnels, les ponts, les autoroutes, les grandes villes ? Ce livre vous propose une méthode pratique antipanique pour gérer toutes ces peurs. Il vous fera également découvrir une thérapie d'avenir qui utilise la réalité virtuelle pour vous aider à retrouver la confiance en vous au volant et à conduire dans la sérénité pour plus de liberté. Roger Zumbrunnen est médecin psychiatre, spécialiste des troubles anxieux. Il est également auteur de Changer dans sa tête, bouger dans sa vie. Éric Malbos est médecin psychiatre et chercheur au CHU Conception de Marseille AP-HM et à l'Institut Fresnel de l'université Aix-Marseille. Spécialiste de la thérapie par exposition à la réalité virtuelle, il a coécrit Psychothérapie et réalité virtuelle. 

  • L'économie doit se réinventer et elle ne pourra le faire qu'en puisant son inspiration à la source de l'utopie. Telle est la conviction qui anime ce livre foisonnant. Alors que nous sommes confrontés à une crise de civilisation industrielle et à une mondialisation devenue chaotique, il nous faut réouvrir les champs du possible. C'est ce que nous propose Jean-Joseph Boillot avec ce voyage en utopies. Voyage dans l'histoire longue et universelle des utopies et des grandes traditions culturelles?: taoïsme, bouddhisme, esprit des griots, christianisme social... Voyage aussi sur les pas de l'auteur, qui nous entraîne à la rencontre des utopies concrètes, de l'agroécologie indienne à l'esprit coopératif africain en passant par les montagnes sacrées chinoises jusqu'à son petit village normand. De cette double traversée intellectuelle et géographique, Jean-Joseph Boillot tire une typologie commune et des leçons. Et si l'utopie du XXIe  siècle était tout simplement celle de la sagesse?? Et si l'économie devenait elle-même «?sage?»?? Un livre qui montre comment l'économie, nourrie des sagesses du monde, offre une alternative aux scénarios de l'effondrement et aux sociétés de surveillance dystopiques. Économiste globe-trotter parlant huit langues et ayant séjourné dans une centaine de pays, Jean-Joseph Boillot renouvelle ici l'approche décentrée qui a fait le succès de Chindiafrique (éditions Odile Jacob, 2013). 

  • La puissance des entreprises globales est devenue telle qu'il faut recourir à la mythologie pour en mesurer la démesure?: de Walmart à Ikea, de Microsoft à Apple, de Huawei à Airbus, les Géants mondiaux et les Titans numériques caracolent en tête et creusent l'écart avec le reste du peloton, quel que soit le critère retenu - productivité, innovation, expansion internationale, part de marché ou profit. Mais le «?très grand?» n'est-il pas devenu « trop grand » ? Ce livre ne se contente pas d'analyser finement les ressorts de la réussite des entreprises hyperpuissantes. Il montre qu'elles contribuent à accroître les inégalités et à miner les démocraties par leur pouvoir sur les consommateurs. Les dieux de l'Olympe - les États - n'?ont cependant pas dit leur dernier mot. Partout, la riposte s'organise. Au même moment, nationalisme technologique et fragmentation géopolitique sont à l'oeuvre entre la Chine, les États-Unis et l'Europe, signes d'une démondialisation en marche. Ce basculement sonnera-t-il la fin de quarante années d'expansion continue pour les Géants et les Titans ? François Lévêque est professeur à Mines-ParisTech Université PSL, où il enseigne l'économie. Il a également enseigné à l'Université de Californie à Berkeley. Ses travaux de recherche à l'École des mines portent en particulier sur l'économie et le droit de la concurrence. Il a fondé un des tout premiers cabinets de conseil d'économie spécialisés dans les affaires d'antitrust. 

  • Nos émotions sont un torrent qui fluctue en fonction d'un environnement parfois injuste. L'angoisse, la culpabilité, la tristesse, le deuil, le regret, la honte, la colère, le mépris, la jalousie, le ressentiment, la haine font partie de la vie, mais ils peuvent nous détruire ou détruire les autres. Ce livre propose de faire face à la toxicité émotionnelle avec un programme d'autogestion des émotions négatives (PAEN). Ce programme original aidera chacun à établir de nouveaux ancrages sécurisants pour mieux vivre. Vous y découvrirez, également, le pouvoir des émotions positives ainsi que des exercices pratiques pour canaliser vos émotions négatives vers l'optimisme et la créativité. Au-delà de la psychologie individuelle, ce livre est une réflexion sur la manipulation des émotions collectives négatives par des stratèges de la prise de pouvoir. Il suggère aussi quelques remèdes à la crise psychologique globale que nous traversons dans un contexte de pandémie et de fake news. Jean Cottraux est psychiatre honoraire des hôpitaux, ancien chargé de cours à l'université Lyon-I, et membre fondateur de l'Académie de thérapie cognitive de Philadelphie. Il est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages dont La Force avec soi. Pour une psychologie positive, Les Ennemis intérieurs. Obsessions et compulsions et La Répétition des scénarios de vie, qui ont été de grands succès. 

  • Sommes-nous seuls?? Y a-t-il dans l'Univers d'autres vies que la nôtre?? La Terre est-elle une arche unique?? Pour faire le point sur ces questions, Stéphane Mazevet nous entraîne aux confins du temps, de l'espace et de notre savoir. Il y a quatre cents ans, l'humanité comprend que la Terre n'est pas au centre de l'Univers. Il y a cent ans, elle admet l'existence d'autres galaxies. Il y a cinquante ans, elle met le pied sur la Lune. Depuis, des robots se sont posés sur Mars... Et nous voyons au-delà du système solaire?: les premières exoplanètes ont été détectées dans les années 1990. On en dénombre aujourd'hui plus de 4?000. Au coeur de cette incroyable épopée scientifique et technique, le désir de connaître notre Univers, mais aussi, brûlante, la question de la vie - ailleurs. Stéphane Mazevet raconte ces progrès de l'astrophysique, qui ont bouleversé ce que nous savions du système solaire et du cosmos. De surprise en surprise, notre représentation de l'Univers évolue à mesure que nous embrassons un horizon de plus en plus vaste. La quête de planètes peut-être habitables devient aujourd'hui un champ de recherche actif. Ce livre est un «?guide du voyageur galactique?» plus fascinant que la fiction, pour visiter le Very Large Telescope du désert d'Atacama et tout savoir sur les Jupiters chauds, les Super-Terres et les planètes océans... Stéphane Mazevet est astrophysicien, directeur du laboratoire Univers et théories à l'observatoire de Paris-PSL. Il porte le programme «?Origines et conditions d'apparition de la vie?» (PSL-IRIS OCAV).

  • Rationnel, le cerveau d'Homo sapiens?? Il ne manque pas de le faire savoir, quand il analyse à froid ses décisions. Mais sur le coup, quand il doit faire un choix, c'est une autre histoire?: le cerveau qui décide ne paraît pas si sage?! Il se laisse conditionner par l'habitude, envahir par les impulsions, diriger par les autres... Bref, il semble moins rationnel dans ses décisions pratiques que dans ses réflexions théoriques. À moins que ce ne soit le contraire?? Le cerveau reste un grand incompris. Peut-être, après tout, fait-il les bons choix sans qu'on s'en rende compte. Peut-être faut-il admettre ce paradoxe étonnant?: le cerveau a ses raisons que la raison ne connaît pas?! C'est le paradoxe exploré dans ce livre, à la lumière des sciences actuelles de la décision, où se rencontrent l'économie, la psychologie et les neurosciences. Mathias Pessiglione est directeur de recherches à l'Inserm. Biologiste et psychologue, spécialiste des mécanismes cérébraux qui motivent le comportement dans les situations normales et pathologiques, il dirige actuellement une équipe de recherches en neurosciences cognitives à l'Institut du cerveau à Paris. 

  • Le langage fait de nous tous, êtres humains, des créateurs, et non des créatures, en privilégiant l'audace de la pensée contre la banalité de l'évidence. Il invite nos enfants à la conquête, et non à la triste imitation. Il nous élève vers une spiritualité lucide en repoussant la soumission servile. Il nous incite à franchir les fossés, à accepter les différences. Il diffère la violence et déjoue la manipulation. Il nous exhorte à regarder vers le haut, même et surtout s'il n'y a personne... Bref, le langage est ce bien précieux, que nous devons chérir et protéger, et qui nous distingue fondamentalement de toutes les autres espèces animales. Parler, lire et écrire ne sont pas des activités parmi d'autres, mais ce qui constitue notre singularité fondamentale dans tout le règne du vivant. Tout ce que vous avez voulu savoir sur le langage sans jamais oser le demander ! Mathias Pessiglione est directeur de recherches à l'Inserm. Biologiste et psychologue, spécialiste des mécanismes cérébraux qui motivent le comportement dans les situations normales et pathologiques, il dirige actuellement une équipe de recherches en neurosciences cognitives à l'Institut du cerveau à Paris.

  • Radio-Alger, 22 avril 1961 : « Ici Radio-France. L'armée a pris le contrôle de l'Algérie et du Sahara... » C'est le début du putsch des généraux, et du récit palpitant qu'en fait dans ce livre Maurice Vaïsse. L'événement est bref : quatre jours, cinq nuits. Mais il renvoie à un temps plus long : celui de la crise qui couve dans l'armée et conduit à cet épisode saillant de la guerre d'Algérie, celui, aussi, de ses conséquences. Après 1940, la distinction entre le militaire et le politique se brouille : la Seconde Guerre mondiale et les conflits de décolonisation inversent les rapports, à la suite de crises à répétition opposant l'armée à la nation, jusqu'au putsch. Pourquoi cet échec ? Quelles en sont les séquelles ? L'ambition de cet ouvrage est de prendre la mesure de l'événement et de le replacer dans l'histoire, française et internationale. Maurice Vaïsse renouvelle ici une enquête inaugurée il y a quarante ans, cette fois avec la ressource d'archives alors inaccessibles. Il y a dans son livre les faits et la rigueur de l'analyse. On y perçoit aussi l'émotion d'un homme à qui l'Algérie n'est pas étrangère - il y est né et s'y trouvait en 1961 - et dont on sent la gorge nouée devant ce drame. De documents en témoignages, il restitue la dimension humaine du putsch, constamment présente?: dans l'attitude et les propos du général de Gaulle, les attentes des populations, les motivations et le comportement des officiers généraux - avec la dimension presque tragique du conflit des devoirs et des fidélités, et les désarrois de l'«?honneur?». Un livre de référence sur le putsch et sur de Gaulle. Maurice Vaïsse est professeur émérite d'histoire des relations internationales à Sciences Po. Il a dirigé, aux éditions Odile Jacob, Diplomatie française (2018).

  • Christian Blanc a été un acteur majeur des événements qui se sont déroulés en Nouvelle-Calédonie, entre 1984 et les accords de Matignon de 1988. Il livre ici un document exceptionnel sur cet épisode mouvementé. « Au moment où va commencer ce récit, les Calédoniens sont en état de choc. Un soulèvement insurrectionnel des populations kanak, indépendantistes, vient d'éclater... » On le suivra de bout en bout, avec de nombreux témoignages inédits qui nous plongent au coeur des négociations entre les principaux protagonistes, métropolitains (Pisani, Rocard, Mitterrand) et calédoniens (Lafleur et les chefs kanak Tjibaou et Yeiwéné). L'auteur prend soin de présenter le pays, décrivant au passage l'univers des Kanak et celui des Caldoches. Le récit est captivant. Il raconte la rencontre difficile entre des cultures et des intérêts différents, et restitue avec talent la chair de relations humaines intenses, rugueuses, souvent dramatiques. On y perçoit l'estime, partagée, pour des interlocuteurs dont certains ont su s'élever à la hauteur d'une situation dont les enjeux dépassaient leur personne. Tjibaou déclara un jour : « Il peut y avoir des différences entre les hommes, c'est bien ainsi. Quand on se coupe le doigt, la couleur du sang est toujours rouge, quelle que soit la couleur de la peau. C'est ce qui donne à l'humanité l'unité et la fraternité des hommes sur Terre... » Construire l'avenir devenait possible. À la fois un livre d'histoire et la chronique passionnante d'une aventure personnelle, qui se lit comme un roman. Un texte clé pour comprendre l'actualité troublée, car la situation en Nouvelle-Calédonie gronde à nouveau. Christian Blanc, préfet, a été P-DG de la RATP, P-DG d'Air France. Il est aussi l'homme à qui l'on doit le Grand Paris. Il a publié, aux éditions Odile Jacob, La Croissance ou le Chaos (2006) et Paris, ville-monde (2015). 

  • « Qui a eu cette idée folle un jour d'inventer l'école ? » Eh non, ce n'est pas Charlemagne. Et ce n'est pas Jules Ferry qui l'a rendue obligatoire - il n'a pas non plus défendu le « lire, écrire, compter », au contraire... Bousculant les images d'Épinal et les certitudes partagées mais mal fondées, Claude Lelièvre remet les points sur les « i » de nos idées sur l'école et son histoire. Car la passion française pour les débats sur la question scolaire se nourrit d'approximations et de contre-vérités : l'auteur prend un malin plaisir à les démystifier. Son livre propose des explorations brèves à partir des références - convenues, erronées ou fallacieuses - à l'histoire de l'éducation dans les discours actuels. Les sujets abordés sont ceux qui nourrissent les polémiques d'aujourd'hui : la laïcité, l'égalité des chances et la sélection, les réformes scolaires, l'égalité des sexes, l'opposition entre instruire et éduquer, les « fondamentaux », l'école unique, le « roman national », le bac, etc. C'est vif, précis, parfois piquant. Un travail d'historien qui tente, sur un domaine crucial dans la vie de la République, d'apporter quelques lumières - selon le voeu de Condorcet : sans éblouir, mais pour éclairer -, « en amusant parfois, en étonnant souvent, mais en argumentant toujours ». Claude Lelièvre est historien de l'éducation, professeur émérite à l'université Paris-V, auteur d'une vingtaine d'ouvrages. Il tient le blog « Histoire et politique scolaires » sur le site de Mediapart. Il a publié aux éditions Odile Jacob, avec Christian Nique, L'École des présidents, et, avec Francis Lec, Les Profs, l'École et la Sexualité. 

  • Contradictions, errements, lubies, impasses, sadisations : la psychiatrie, en France et dans le monde, a une histoire qui peut faire peur quand on l'examine de près, car, comme toute discipline médicale, elle a eu du mal à naître.
    Au nom de quoi, par exemple, pendant la Grande Guerre, les Poilus recevaient-ils des décharges électriques pour retourner au front ? Comment les psychiatres allemands ont-ils justifié les expériences qu'ils menaient sur les fous pendant le nazisme ? Comment a-t-on pu penser un jour que la malaria pouvait guérir de la psychose ?
    Entourés par une dizaine d'experts - des psychiatres principalement mais aussi un hépatologue, un ethnologue et un épistémologue -, Boris Cyrulnik et Patrick Lemoine débattent sur le passé de cette discipline qui a peiné à exister, mais surtout proposent de se concentrer sur la seule question qui vaille pour demain : quelle confiance accorder à la psychiatrie ? Quels garde-fous mettre en place ? Et que serait une société sans psychiatrie ?

  • "A system is viable only if it combines speed and slowness," write Philippe Cury and Daniel Pauly. "Nature's cycles tell us that viability requires a combination of these dynamics-fast and slow, innovation and inertia." Obstinate Nature, a concise and powerful collaboration between two accomplished marine biologists, is centrally concerned with the imbalance in those dynamics that currently threatens our planet, our environment, and our survival. Since our emergence as a species, Homo sapiens has overridden the slow and cyclical natural order in the ceaseless pursuit of faster everything: population growth, territorial expansion, food cultivation, and technological development. Now, as climate change and declining resources push us ever closer to the brink of collapse, the true test of a sustainable future will be whether we can reconcile our perpetual thirst for linear acceleration with the painstaking natural cycles that allowed us to exist in the first place. Through encounters with remarkable animals, such as sea turtles and jellyfish, and eye-opening stories about exploitative practices like overfishing and institutionalized animal cruelty, Obstinate Nature shows in personably philosophical language just how steep a price the natural world is paying for our follies and excesses-and what our future holds if we fail to embrace and respect the rest of life on earth. Coming not a moment too soon, Obstinate Nature is a chilling portrait of unchecked and longstanding human arrogance, and a sober exhortation to find our place within nature, not over it, before the clock runs out. Philippe Cury is research director at the French National Research Institute for Sustainable Development, scientific co-director of the Euromarine Consortium, and former director of the Center for Tropical and Mediterranean Research in Sète, France. Recognized globally as a leading specialist in marine resources, Daniel Pauly leads the Sea Around Us project at the University of British Columbia Institute for the Oceans and Fisheries, of which he was formerly director. 

empty