Langue française

  • Pour cerner au plus près la figure de Jésus en interrogeant l'histoire et les Evangiles, voici une enquête en forme de dictionnaire menée par une historienne spécialiste du christianisme des premiers âges
    L'historienne spécialiste du christianisme des premiers siècles Marie-Françoise Baslez interroge les évangiles pour en extraire ce qui peut s'y trouver de plus historique. Son dictionnaire est divisé en trois parties - la naissance et la famille, la vie publique, la mort et l'après mort. Chaque entrée, d'Annonces angéliques à Zélotes, place les événements et les personnes dans le contexte des réalités et des traditions de l'époque, de l'histoire juive et du monde gréco-romain. Le résultat est un livre multiple, à la fois récit, recherche et guide, conçu pour répondre aux questions que se posent chrétiens et non chrétiens sur les origines d'un fait religieux particulièrement prégnant.


  • Fantasme ou réalité, la puissance occulte des francs-maçons ? Voici deux siècles de documents et de témoignages (dont des archives inédites), pour se faire une opinion en toute liberté.
    La franc-maçonnerie, société initiatique vieille de plus de 250 ans, est par essence un lieu de discrétion puisque ses membres prêtent serment de garder le secret sur ce qui s'y dit et s'y fait. Mais un secret n'a d'intérêt que s'il est dévoilé un jour... C'est ce que fait Emmanuel Thiébot avec ce dossier de témoignages et documents souvent inédits.
    Peu de Frères se sont risqués à écrire leurs Mémoires, on s'en doute. Cependant, il existe bel et bien des témoignages du rôle et de l'activité des francs-maçons. Ils viennent des archives des loges elles-mêmes. On peut ainsi assister à l'initiation de l'anarchiste Proudhon en 1847 ou du champion de boxe Djamel Lifa de nos jours, voir Coluche " plancher " devant les Frères d'une loge parisienne en 1986, s'amuser de l'indignation d'une loge bas-normande devant l'achat d'un crucifix pour une école, et plus encore des rapports faits à la police par des infiltrés...
    Tour à tour tolérée, acceptée, choyée par le pouvoir politique en place ou au contraire haïe, voire interdite, la franc-maçonnerie a toujours été un organe vivant de la société française. Il est légitime de se demander pourquoi. On trouvera la réponse dans ce dossier, en même temps que d'autres à ces questions subsidiaires : pourquoi la franc-maçonnerie est-elle une société secrète ? Pourquoi a-t-elle connu un tel succès ? Dans quelle mesure est-elle nuisible à l'ensemble de la société ? Dans quelle mesure est-elle bénéfique ?

empty