Langue française

  • Le Siècle des Lumières (1962) marque l'entrée du roman hispano-américain dans la littérature mondiale, le « boom ». Le Cubain Alejo Carpentier a conçu un roman tout à la fois une épopée et un hymne aux beautés de l'aire caraïbe. C'est une introduction à ce chef d'oeuvre qui est proposée : l'étonnante histoire d'une femme entre deux hommes, mais aussi celle d'un jeune homme entre Amérique latine et Europe, entre deux siècles, au coeur de la révolution « française ». Classique pour notre temps, El Siglo de las Luces, rappelle un impératif moral simple mais exigeant : il appartient à l'homme « d'améliorer ce qui est ». Mais on ne saurait oublier la richesse de sa langue. L'épigraphe avertit le lecteur : « Les mots ne tombent pas dans le vide ».

  • La Louisiane, colonisée par la France, est le seul état d'Amérique où le français est organique : non seulement un quart de million de cajuns se réclament de cette appartenance linguistique, mais encore certaines tribus indiennes, comme les Houmas. À ceux-ci s'ajoutent moins de dix mille personnes qui parlent créole, Kréyol La Lwizyàn. Mais les points communs vont au-delà de la langue : le climat, l'agriculture, la géographie, la cuisine, et surtout l'histoire et la culture sont en partage entre Louisiane et Antilles. La Louisiane, comme tout le Sud, est l'une des pointes du triangle de la Traite. Le présent recueil explore quelques-uns de ces fascinants partages dans un esprit pluridisciplinaire.

  • Figure essentielle de la littérature francophone, Maryse Condé allie modernité et originalité d'une pensée ouverte sur le monde. Mettant à nu la vérité des imaginaires, son oeuvre contribue à une compréhension approfondie des régions géographiques et humaines qu'elle explore. Fortes d'une énergie qui relie les espaces, l'écrivain, le texte et ses mythologies, les études proposées replongent le lecteur dans le bain des libertés et des confidences, de la fiction romanesque et de la mise en scène, de l'errance et de la rébellion d'une oeuvre à laquelle la philosophie en action de son auteure imprime une qualité roborative. Les contributions réunies en hommage à cette oeuvre protéiforme proposent de croiser les regards inédits de critiques universitaires, de personnalités des arts et des lettres, de vieux habitués de l'oeuvre condéenne entre virtuosités esthétiques et conscience claire, révélant une nécessaire asymétrie du dialogue. Ces Mélanges offerts à une Guadeloupéenne de renom manifestent avec évidence toutes les potentialités des divers horizons de la lecture et du sens inépuisable de l'oeuvre.

empty