Tertium éditions

  • Ce récit est autant un livre de cuisine que la description d'un rite culturel, d'une façon de vivre, un témoignage sur des pratiques paysannes menacées de disparition. Recettes traditionnelles, anecdotes, conseil s et illustrations abondent. L'ouvrage se termine par le rappel de la réglementation en vigueur.
    On peut être énarque et faire chaque année la cuisine du cochon. Mais être directeur de banque à Paris et écrire un livre sur le sujet, c'est plus rare, à moins de s'allier pour la vie à une Lotoise et de poursuivre ensemble la tradition familiale.
    C'est à ce pari que nous convient Jeanette Requier et Raymond Penaud. En février, ils tuent le cochon. Ils sont tous là : l'éleveur, le tueur, les voisins pour "tenir la patte", les enfants et petits-enfants pour aider aux préparatifs. Quatre jours d'intense préparation qui se terminent par l'étiquetage des bocaux, la salaison des jambons et surtout par le repas où défilent les mets traditionnels : soupe de boudins, pâtés et grayons, daube de coeur et poumons, pieds sauce poulette, filet en rôti...



  • Face au tumulte des jours, à un monde désenchanté, toujours plus exigeant, des images et des mots "d'une apaisante clarté" nous interpellent en nous murmurant l'essentiel, l'authenticité des êtres et des choses, l'amour et l'humilité, comme autant de promesses. Appel ultime à la sobriété, qui peu à peu nous effleure.



    Sous l'apaisante clarté résulte alors d'une conversation poétique et philosophique entre un pharmacien-poète et un philosophe-écrivain, deux voix qui se retrouvent et s'expriment à l'unisson avec en contrepoint l'image qui balance sa note.




    AUTEURS :


    Gaston-Paul Effa, né à Yaoundé (Cameroun), il vient en France pour étudier la théologie et la philosophie. Professeur de philosophie en Lorraine.



    Lauréat du prix Erckmann-Chatrian ( Goncourt Lorrain) 1998



    Lauréat du Grand Littéraire de l'Afrique Noire 1998



    Le prix de Littérature de l'Académie rhénane lui est remis en 2012 à Strasbourg.







    Jean-Philippe Goetz est pharmacien à Sarrebourg.




    Photographies de Nelly Blaya qui vit et tranvaille dans le Lot.


  • Contes fantastiques et merveilleux racontent l'histoire d'une terre, où la beauté sauvage du causse, voisine avec la vallée de la Dordogne entaillée par les eaux de la rivière. Cette terre, c'est celle des paysans du Quercy qui l'habitent, qui la font prospérer en travaillant son maigre sol et en élevant des animaux. C'est celle mystérieuse, du Drac, des feux follets et autres malins.
    Dans ces contes originaux évoluent animaux de ferme doués d'intelligence, dragon, lutins et génies maléfiques.
    Peinture des paysages, poésie d'un quotidien improbable, noirceur des âmes et atmosphère mystérieuse, ces contes offrent une « surprise à chaque pas » pour tous les publics des plus jeunes jusqu'aux anciens.

    Catherine Lamic est née en 1959 à Martel dans le Lot, au sein d'une nombreuse fratrie. Après des études en agriculture, puis en tourisme et en patrimoine, avec en point d'orgue une Licence d'écrivain public à Paris la Sorbonne, c'est tout naturellement qu'elle explore, avec ce livre, le « merveilleux » de sa terre à la manière d'un conteur.



  • Très tôt, Jean-Yves Loude fut atteint par la « fièvre du voyage ». Durant toute son existence d'écrivain nomade, libre de ses mouvements, il ressentit la nécessité d'apprendre des langues, de collectionner des mots, de maîtriser des salutations afin de mieux comprendre les peuples qu'il approchait et de se faire accepter d'eux. « La clé des langues » raconte le parcours qu'il a tracé avec sa compagne Viviane Lièvre, de l'Himalaya à Brasília, en suivant de longs méandres en Afrique, arabophone, lusophone, francophone. Le récit naît d'une rencontre avec un jeune Haïtien, croisé à Port-au-Prince, un de ces millions d'êtres dépourvus de passeport, pour qui le voyage est une aventure à haut risque vers la liberté.





    « La clé des langues » a été écrit à la demande des ArTpenteurs, compagnie de théâtre saluée pour son travail de longue haleine sur le dialogue des poésies, des cultures et des langues. Sur ce récit, repose le spectacle du même nom, créé par les ArTpenteurs en novembre 2016.






    Jean-Yves Loude

    est un ethnologue, poète, journaliste, scénariste de cinéma et auteur d'ouvrages pour la jeunesse français, né à Lyon en 1950.




  • C'est l'histoire d'un garçon, Youcef handicapé-épileptique depuis la naissance. Il a subi de multiples interventions chirurgicales. Une femme parle de son combat de maman pour son jeune enfant puis de l'adolescent qu'il est devenu malgré tout.



    Khadra Madani-Belaili est née à Pélissier (Algérie). Elle habite la région toulousaine où elle travaille comme assistante de gestion administrative dans un établissement de l'Enseignement Supérieur. Elle est maman de quatre enfants.






  • Est-ce l'adulte ou l'enfant qui interroge le vent, le temps, les choses au fil du temps, de l'eau ... ? Des poésies comme une fredaine qui interroge notre époque. Un questionnement entre un père et sa fille sur le sens de la vie.
    ...
    Si jamais
    nos ombres s'éteignent
    malgré le soleil -
    Où les chercherons-nous ?
    ...
    Kouam Tawa est né le 31 mai 1974 à l'Ouest du Cameroun. Il réside dans sa ville natale et se consacre à la littérature, au théâtre et à l'animation des ateliers d'écriture.

  • « Écoute la musique » commence chaque strophe et se poursuit par une onomatopée qui évoque une langue, un paysage, une histoire, un voyage, une époque, un concept, une personnalité, un fait, une émotion, un rêve... Ce qui semblait une comptine drôle, piquante ou insolite devient une invitation à prendre conscience du monde qui nous entoure, à le redécouvrir grâce aux sonorités et aux images qu'elles provoquent pour devenir une singulière déclaration d'amour.
    Auteur dramatique, poète et metteur en scène, Kouam Tawa réside à l'ouest du Cameroun et se consacre à la littérature, au théâtre et à l'animation des ateliers d'écriture. Il a obtenu le premier prix ACCT de littérature africaine pour la jeunesse et le prix poésie des lecteurs Lire et faire lire.

  • Ils sont treize témoins, de Cazillac à Calès, de Martel à Glanes, de Saint-Cirgues à Livernon, qui ont fait de l'agriculture leur métier. Treize hommes et femmes passionnés, nés dans l'entre-deux-guerres, qui racontent comment ils sont passés, de la semi autarcie parentale rythmée par le cycle des saisons, à l'agriculture moderne. Leurs propos au plus près de leur formulation résonnent d'émotions, de joies, de peines.
    Ces éleveurs, fruiticulteurs, meunier, fromager, viticulteur, maraîcher, prêtre retracent l'histoire des productions emblématiques du Lot. Ces mots nourris du parler occitan, ces phrases fertilisées par le savoir ancestral sont notre héritage. Chaque témoignage est un chapitre de l'histoire humaine et agricole du Haut-Quercy.
    Catherine Lamic est née en 1959 à Martel dans le Lot, au sein d'une nombreuse fratrie. Après des études en agriculture, tourisme et patrimoine, avec en point d'orgue une Licence d'écrivain public à Paris la Sorbonne, elle devient pigiste. Aujourd'hui, elle se met au service du patrimoine immatériel qu'est la « mémoire vivante ».

  • Sitting Bull, chef suprême des Sioux Lakotas, a tenu tête duranttrente ans à l'invasion des terres indiennes.
    Bien qu'il n'ait jamais écrit ses mémoires, il s'est adressé à de nombreusesreprises à son peuple et aux Blancs.
    À partir de ces témoignages, Michel Piquemal a écrit ce récit à la première personne pour mieux nous faire vivre les combats de ce grand chef. Combats guerriers et combats spirituels : Sitting Bull,
    symbole de la résistance indienne, fut aussi un chaman doué de pouvoirs visionnaires, un chef spirituel dont les enseignements résonnent plus que jamais à nos oreilles.
    Michel Piquemal est l'auteur de plus de 200 ouvrages pour la jeunesse.
    Il a essayé tous les genres : les histoires policières, le théâtre, l'heroic fantasy... Aucun sujet n'est tabou : le divorce, l'enfance maltraitée, la publicité ou le handicap. Les exclus, les différents, les marginaux, Michel Piquemal se sent en fraternité avec les damnés de la terre. "Je ressens le devoir de dénoncer ce que j'ai vu... avec les maigres moyens qui sont à ma disposition, ordonnant mes rangées de vermicelles noirs en lignes de combat sur la page" mais il dit qu' "écrire pour la jeunesse, c'est écrire pour la vie, pour l'optimisme".

  • Éric a créé une agence chargée d'annoncer, à votre place, la rupture avec votre ami ou conjoint - un service impeccable, efficace avec à l'occasion un bouquet de fleurs pour agrémenter la nouvelle - un service qui fait ses preuves. Mais ce soir-là, rien ne se passe comme prévu.
    Sur un air de vaudeville, moderne et imprévisible, l'auteur revisite, la comédie romantique avec du rire, des quiproquos et des retournements de situation incessants.
    Auteur, metteur en scène et comédien, Tristan Petitgirard est un homme de théâtre complet. Son parcours est fortement marqué par la comédie contemporaine, genre qu'il affectionne particulièrement. Également scénariste, il a notamment créé pour France 3 la série "Origines".
    Nommé aux Molières 2015 "Meilleur auteur francophone vivant". Prix "Nouvel Auteur 2013" Fondation Jean-Manuel Bajen.

  • Dans une ville qui domine la Volga et où vivent de riches bateliers, une veuve à court d'argent se comporte de façon complaisante et quelque peu ridicule avec les bourgeois de son entourage. Sa fille, Larissa, dont la beauté et les talents de chanteuse fascinent bien des hommes, n'a hélas pas de dot. Elle est promise à un jeune fonctionnaire. Le mariage se prépare, mais trois hommes reviennent dans leur ville, tous séduits par Larissa. Il y a là l'homme d'affaires Knourov, très fortuné, qui est prêt à entretenir la jeune fille sans l'épouser, le snob Vojévatov aux manières comiquement occidentales et Paratov qui rêve de reconquérir Larissa alors qu'il est déjà fiancé à une héritière millionnaire. Ballotée, déchirée se sentant trahie par l'un ou par l'autre, Larissa perdra dans ce tourbillon ses illusions et même la vie.
    « La Sans-Dot » est une grande pièce méconnue. Une oeuvre qui dépeint une certaine société russe de la fin du XIXème siècle.
    Alexandre Ostrovski (1823-1886) a précédé Tchekhov dans l'histoire du théâtre russe. Il écrit des histoires à rebondissements avec un grand sens du théâtre, reposant sur une subtile observation des moeurs et un sens remarquable de l'action dramatique et comique.
    Il a connu de très grands succès avec des pièces, toujours jouées dans le monde entier, comme L'Orage (1859). Coeur ardent (1869) et La Forêt (1871).

  • La guerre de Cent Ans sévit : une guerre de chevaliers et de bandits de grands chemins ravagent les campagnes. Pourtant la vie de cour se mène autour des seigneuries. Une noblesse se livre avec gourmandise aux jeux de l'amour courtois, mais dont la guerre est la raison d'être. Un monde où religieux et religieuses prient, soignent, aident, instruisent, et où la foi multiplie les pèlerinages.
    Voici le destin de deux familles, celle des Maleterre, et celle des de Vassal, traversé par la famille de l'Anglaise.
    Le tome 1 démarre avec Jude Maleterre, né misérable. Il va s'enrichir par son travail et son raisonnement pour accéder à la bourgeoisie et au Consulat.
    L'auteure, Marie-Apollonie Rouquet-Claval, ressuscite toute une époque. Elle saisit dans leurs gestes, dans leurs tenues et à travers leurs conversations le quotidien des différentes couches sociales. Le langage imagé donne au récit une remarquable profondeur et beaucoup de chaleur humaine.
    Sous la coordination de Paul Claval (fils de l'auteure)
    Paul Claval est un géographe français, longtemps professeur à l'Université Paris IV-Sorbonne.
    Sept doctorats "honoris causa" délivrés par des universités étrangères, dont le dernier remis par l'Université de Montréal, pour souligner l'ampleur et la portée de son oeuvre, et sa stature intellectuelle exceptionnelle.

  • Le Quercy est frappé par la guerre, dépeuplé par la peste et déchiré par des trahisons, après Le Quercy est frappé par la guerre, dépeuplé par la peste et déchiré par des trahisons, après l'ascension des « Maleterre du Four-Bas » tome 1 ; voici le temps de l'occupation anglaise, où Jude Maleterre et son épouse Canette assurent leur fortune en servant Lady de Trumpington, l'épouse d'un capitaine anglais, qui a acquis la maison de la Tour.
    Marie Canet, la femme de Jude, modeste, volontiers taciturne, est une servante élevée au rang d'intendante. L'amour qu'elle porte à sa fille Jacquette, l'a conduit à l'élever comme une demoiselle, jusqu'à la défendre lorsqu'un mariage forcé menace la jeune fille.
    Les nobles, les misérables se côtoient, cohabitent. La grande dame anglaise, bien installée à Martel, contribue autant que son capitaine de mari à la fortune de sa famille. Pendant qu'il guerroie cette femme libre, chante, danse, affectionne les beaux atours et le luxe, et trouve partout le moyen d'être heureuse alors même que la guerre les menace. Joyce flirte avec fantaisie et enthousiasme : "Et que ma joie demeure !"
    Mais un jour, le pays se délivre... et il faut fuir...
    L'auteure, Marie-Apollonie Rouquet-Claval, ressuscite toute une époque. Elle saisit dans leurs gestes, dans leurs tenues et à travers leurs conversations le quotidien des différentes couches sociales. Le langage imagé donne au récit une remarquable profondeur et beaucoup de chaleur humaine.

  • Guillaume de Vassal a sauvé la ville de Martel des Anglais, mais les siens disparaissent, empoisonnés au moment où la ville devient anglaise.
    Pendant l'occupation anglaise, les consuls ont manoeuvré, rusé, défendu leur ville ; Jude Maleterre et son épouse Canette ont assuré leur fortune en servant Lady de Trumpington ; le tome 3 voit « Le Retour de Jean de Vassal », prisonnier sur parole, venu chercher sa rançon. Le chevalier découvre que sa famille a été décimée, le domaine de La Vassodie ruiné et son neveu, Renaud, abandonné chez les ribauds... pendant que son ami Bernard Stephani de la Raymondie mène toujours grand train et que cette Jaquette Maleterre est bien souvent sur son chemin !
    Une trilogie qui parle de guerre, d'occupation, de résistance, de trahison... et d'amour.
    L'auteure, Marie-Apollonie Rouquet-Claval, ressuscite toute une époque. Elle saisit dans leurs gestes, dans leurs tenues et à travers leurs conversations le quotidien des différentes couches sociales. Le langage imagé donne au récit une remarquable profondeur et beaucoup de chaleur humaine.

  • Léo pense voyager tranquillement vers Bordeaux quand il prend en covoiturage Anna qui n'est autre que son premier amour !
    Ces retrouvailles sont-elles vraiment le fruit du hasard ?
    Anna et Léo vont revenir sur leur histoire, avec autant de mauvaise foi que d'affection, parfois de regrets. "C'est un beau roman..." est une comédie pleine de rebondissements.
    Une écriture «fine» croquant la réalité avec dérision, profondeur et sensibilité. Pour Jean-Luc Jeener "l'humain est au coeur de son projet".
    Lilian Lloyd a fait ses débuts au théâtre en 1998 après des études cinématographiques. Seize pièces ont été publiées qui sont jouées à travers le monde. De nombreux prix ont récompensé ses oeuvres. En parallèle, il travaille sur de nombreuses adaptations pour le cinéma de ses écrits et compose pour son groupe de musique "Illian Dolly"...

  • L aime L

    Inès Fehner

    Deux enfants parlent d'amour, de princesses sauvées des flammes par un chevalier, d'un baiser qui change en prince... Ils s'en amusent mais finissent par se poser la question de l'amour dans la vie réelle.
    Léon vit au sein d'un foyer amoureux et Lucie vit le divorce récent de ses parents.
    Petit à petit, ils comprennent que l'amour n'est pas une évidence, mais quelque chose qui se contruit. La vie est un mouvement.
    Inès Fehner est née à Toulouse en 1982.
    Avec cette nouvelle pièce, l'auteur évoque l'amour, le couple, l'enfance, et les difficultés de grandir au sein d'une famille qui évolue.
    Comédienne, elle joue dans de nombreuses créations tous publics et jeune public.
    Titre sélectionné - Liste de l'éducation Nationale - Théâtre jeunesse. cycle 2 -3

  • Sur une Terre polluée et surpeuplée, en 2115, Jason est obligé de rejoindre les clandestins sans emploi. Le président Big Bull lui propose de rejoindre Edena 3, une future Terre sans pollution. Il accepte sans savoir que les précédents clandestins ne sont jamais revenus.
    Ce monde inconnu, la polluologue Brune Foll y a déjà atterri mais on est sans nouvelles d'elle. Or, Jason connaît Brune : ado, il l'a aimée sans jamais le lui avouer. Il sait qu'elle est devenue le chef des clandestins révoltés.
    Depuis 1990, Christian Grenier vit dans le Périgord où il se consacre à l'écriture. Ses ouvrages abordent le monde contemporain, l'Histoire, la mythologie, la musique, le conte, l'autobiographie...

  • Une pièce de théâtre - deux personnages = Un homme d'un certain âge, un peu grognon mène une vie ordonnée qui ne manque cependant ni d'étrangeté ni de poésie. Seulement quand débarque une petite fille, son univers bascule légèrement. Mais qui apprendra de l'autre ? Qui sera le plus surpris l'enfant ou l'adulte ? Une amitié est-elle possible ?
    À jouer pour le jeune public à partir de 4 ans - ou à faire jouer par des jeunes.
    Éric Herbette est un auteur aux multiples talents et à l'univers enchanté, écrivain, librettiste, il écrit pour la radio et le cinéma et anime des ateliers d'écriture.
    Boursier de La fondation Beaumarchais pour le théâtre et le lyrique. Il est membre de la SACD, de la SACEM et des EAT (Écrivains Associés du Théâtre).

  • Paul a 15 ans lorsque son père quitte, du jour au lendemain, le foyer familial sans raison apparente. Il va alors entreprendre, avec sa mère, un véritable road movie, un voyage entre liberté et fugue, lucidité et fuite. Après bien des péripéties qui les conduiront jusqu'à Brest, Paul finira par imaginer son propre monde.



    Un roman aux sonorités très rock'n'roll pour adolescents. Déjà paru : « Un toubabou au Mali ».



    « J´ai toujours été fasciné par les gens qui, du jour au lendemain, changent radicalement de vie. Qu´est-ce qui peut les inciter à tirer un trait définitif sur leur famille, leurs amis, leur travail ? Quel est le déclic ? Quand et comment celui-ci se réalise-t-il ? » Arnaud RODAMEL est originaire de Noirétable dans le département de la Loire. Bibliothécaire, il vit et travaille près de Saint-Étienne.

  • A tout âge, le monde mystérieux de la nuit fascine et pourtant, parce qu´il demeure en grande partie inconnu, il peut susciter appréhension et peur. La poésie de Marie-Josée Christien permet d´en explorer tous les aspects et de répondre à certaines interrogations. N´oublions pas que le ciel nocturne a été de tous temps une source de connaissance.
    Regarde la nuit invite chaque enfant à comprendre et à apprivoiser la nuit, à se réconcilier avec elle pour grandir et aller confiant vers l´avenir, en prenant sereinement place dans le cycle de la vie, rythmée par l´alternance du jour et de la nuit.Jour et nuit sont en effet deux contraires indissociables et complémentaires. Distincts, ils n´en font cependant qu´un. Le cycle biologique de tous les êtres vivants dépend de l´alternance du jour et de la nuit qui règle notre horloge biologique interne sur le rythme circadien de 24 heures. L´énergie lumineuse entraîne la photosynthèse chez les végétaux et l´activité des animaux diurnes. L´horloge de notre sommeil et de nos repas, notre activité intellectuelle qui augmente le jour parallèlement à la température du corps, dépendent de ce rythme. Repos nécessaire et bienfaisant des corps et des esprits, temps suspendu loin de l´agitation du quotidien, la nuit permet le tête à tête indispensable avec soi-même.
    Que chaque lecteur, petit ou grand, ouvre les yeux vers les étoiles et enrichisse sa nuit des mots du poème.

  • Le jeune Armand Jean Du Plessis de Richelieu se plaint de ses furoncles et supplie Dieu de lui offrir la France. Son voeu est vite exaucé, mais même devenu Cardinal sa santé reste fragile et ses accès de peur demeurent excentriques. On le voit osciller entre les injonctions tyranniques de Marie de Médicis et les chuchotements de Monsieur Gardien, personnage fictif qui incarne sa face cachée. Passant par la séduction et la répression, les amusements et le goût des arts, la surveillance des amours du roi tout autant que la guerre contre les Habsbourg, son ascension est implacable et triomphante.

    Quand on a peur, c´est bien connu, mieux vaut adopter un air sûr de soi pour ne pas être dévoré... Cette pièce est l´observation de ce double jeu, la folie des grandeurs et l´ambition du rayonnement de la France entremêlés à une enfance assombrie. S´il n´avait été désemparé par une perte affective, Richelieu se serait-il emparé comme nul autre du pouvoir et sa descendance coulerait-elle dans les veines de l´Etat ?



    Isabelle Bournat est l´auteur de nombreuses pièces de théâtre : thématique historique ; des comédies grinçantes ; des pièces où se côtoient rudesse et lyrisme. Elle est également auteur de poésie

  • Dans le jardin d´une maison berlinoise, Franz et Venceslas construisent un mur. Sur le tracé où se dressait quelque quinze ans plus tôt le fameux mur de Berlin, détruit le 9 novembre 1989. Quelles sont leurs véritables intentions ? Rétablir le temps où ils étaient tous deux des citoyens profitant du système de l´Allemagne de l´Est ? Refuser la nouvelle société qui a succédé au communisme ? Ou au contraire élever une barrière qui freine le déferlement des souvenirs douloureux en éloignant de leur vue la femme qu´ils ont tous deux aimée ?

    Les deux amis s´affrontent en se passant les briques l´une après l´autre. Ce sont des personnages absurdes, mi-comiques, mi-tragiques, hantés par un secret qu´ils ont promis de taire. Ils sont massifs, brutaux, maladroits, mais quelque chose en eux, qui a la violence et la douceur d´une musique obsédante, les fait vaciller comme Bach joué par Rostropovitch a fait chuter le mur de Berlin.



    Longtemps éditeur, Pierre Belfond est aussi auteur de théâtre. Sa pièce Un certain capitaine Dreyfus a été représentée au théâtre du Petit-Hébertot en 1995 et La Délibération au théâtre Montparnasse en 1996. Plusieurs de ses textes dramatiques ont été créés par France-Culture.

  • Ludmilla, jeune fille prolongée, et son père, vieil avocat ruiné, louent deux modestes chambres chez Madame Chablova, cartomancienne, qui héberge aussi ses deux fils : l´aîné Nicolas, qui a mal tourné et risque la prison pour dettes, et le cadet Dormedonte, enfant sage qui est épris de la jeune fille. Mais celle-ci préfère Nicolas, lequel jette ses vues sur une riche veuve, Madame Lébiodkina. Cette femme, sans scrupules, demande à Nicolas d´opérer une escroquerie. Lequel il imagine exploiter l´amour que lui voue la pure Ludmilla. L´escroquerie faite, la veuve se montre si féroce que Nicolas se résout à l´abandonner et à mener une vie honnête, puisque Ludmilla est restée amoureuse et accepte de l´épouser. Tant pis pour Dormedonte qui n´aura pas su s´imposer face à son diable de frère.



    « Un amour tardif » est une grande comédie inédite. Une oeuvre qui dépeint une certaine société russe de la fin du XIXème siècle.
    Alexandre Ostrovski (1823-1886) a précédé Tchekhov dans l´histoire du théâtre russe. Il écrit des histoires à rebondissements avec un grand sens du théâtre, reposant sur une observation de la société et un sens remarquable de l´action dramatique et comique.



    Lily Denis a traduit les plus grands auteurs classiques et contemporains : Tchekhov, Babel Axionov... On retrouve là, la qualité de ses textes français, précis et élégants n

  • Pétra en Jordanie, n´est pas une ville tout à fait comme les autres. Héritage des Nabatéens, cette cité mythique, d´une beauté époustouflante, s´est perdue, durant six siècles, cachée, quelque part entre le Nil et l´Euphrate, aux portes du désert et de l´Islam, jusqu´à ce que Johann Burckhardt ne la retrouve il y a précisément 200 ans.

    C´est un livre de poète, un livre de rencontres avec le temps où se sont précisément croisées quelques-unes des plus grandes civilisations.
    « Votre Pétra est historique, légendaire et métaphysique. Il est rare de pouvoir faire apparaître tant d´images avec les seuls mots. Vous avez pénétré le secret de cette région du monde, mieux que quiconque. » J.M.G. Le Clézio.



    Emeric de Monteynard, né en 1956, vit et travaille à Paris et en Normandie. Ses voyages l´ont conduit au Mali, Mauritanie, Algérie, Lybie, Égypte, Jordanie...

empty