Dictionnaires / Encyclopédies / Documentation

  • Dictionnaire amoureux de l'entreprise et des entrepreneurs Nouv.

    Près de 90 auteurs ont participé à ce Dictionnaire amoureux. Chacun avec ses mots, son style, son regard, son expérience, ses propres convictions d'entrepreneur mais aussi de philosophe, artiste, syndicaliste, essayiste, écrivain, humanitaire, religieux, économiste ou universitaire. Victor Hugo déplorait déjà l'ingratitude " pour le don nécessaire, jamais pour le don du superflu " et le manque de reconnaissance pour celui qui " vous donne le pain quotidien " contrairement " à qui vous donne la parure ". C'est sur ce constat qu'est née l'idée de ce Dictionnaire amoureux. Il répondait à un besoin, celui de la reconnaissance. Celui aussi de partir à la conquête du coeur des Français auprès desquels l'image de l'entreprise et des entrepreneurs est dépréciée.
    Et pour ce faire rétablir quelques vérités premières. Proclamer que l'argent n'est pas forcément sale, que les patrons ne sont pas tous des voyous, que faire du profit n'est pas honteux, que le laisser-faire n'entraîne pas naturellement le laisser-aller. Bref, faire la pédagogie de l'entreprise, ce que notre école se grandirait de mieux faire.
    Dire que la raison d'être de l'entreprise n'est pas la quête exclusive et frénétique du profit et que souvent mieux que d'autres, elle est au service du bien commun.
    Dire qu'elle n'est pas à l'origine de nos problèmes, les inégalités sociales, la pollution et les discriminations mais qu'elle en est la solution.
    Dire aux jeunes si méfiants vis-à-vis de l'entreprise qu'ils y trouveront souvent mieux qu'ailleurs la réponse à leur quête de sens, d'éthique et d'intégrité.
    Que créer son entreprise est une aventure enthousiasmante qui n'est pas réservée à une élite diplômée mais ouverte à tous ceux qui veulent réussir leur vie et le faire au service des autres.

  • Dictionnaire amoureux de l'archéologie Nouv.

    L'archéologie fait rêver petits et grands et trouve sa place dans l'imaginaire des films ou des bandes dessinées. Véritable mosaïque, cette science tente de redonner vie à des sociétés très anciennes ou récentes, ayant existé dans le monde entier. Elle s'incarne dans des sites exceptionnels ou dans des traces très modestes, toutes aussi importantes pour comprendre l'humanité.On dit volontiers de l'archéologie qu'elle est passion. Et c'est vrai. L'amour n'est donc pas loin, et il semble donc (presque) simple d'en faire un dictionnaire qui le décline à l'envi ! Elle est aussi science, sérieuse et savante. C'est avec ces certitudes, et avec la conviction qu'il fallait oser, que ce dictionnaire amoureux a été conçu. Un mot le résume sans doute, celui de mosaïque, invitant le lecteur à un regard à deux distances : de près, au niveau de la notice attendue ou qui le surprendra, érudite ou humoriste qui donnera des détails sur un aspect en particulier de l'archéologie ; de loin, à un niveau plus global de l'ouvrage qui lui donnera une vision d'ensemble de l'archéologie telle que l'auteur la vit, l'aime, l'étudie, l'enseigne et la promeut. C'est donc ainsi guidée, que la liste des entrées a été déclinée, de A à Z en n'omettant aucune des lettres de l'alphabet. S'y côtoient donc : Angkor, British Museum, céramique, civilisation, détectoriste, Dieu, Gaulois, Il était une fois l'homme, Jones (Indiana), Lascaux, Néandertal, préfet, Rahan, sexe, Sutton Hoo, Taureau, trous (de poteaux), Xi'an, ZEE, et tant d'autres !

  • Dictionnaire de l'humain Nouv.

    Un dictionnaire pour réveiller le thème de l'humain, pour lui faire tenir ses promesses scientifiques, pour faire jaillir sa richesse philosophique. Ce dictionnaire aurait-il vu le jour sans le constat implicite d'une absence paradoxale de l'humain, dans un espace disciplinaire des sciences humaines et sociales, langues, littératures et humanités dont il est pourtant l'élément commun ? Un dictionnaire, c'est aussi une bonne occasion de faire dialoguer des idées. Art, divin, guerre, hominidé, langage, sédentarisation, singe, volonté... : des philosophes, des psychologues, des sociologues, des spécialistes de littérature ou des textes anciens, des anthropologues, des géographes, des historiens, des préhistoriens, des éthologues ont ainsi saisi plus de soixante-dix entrées, cherchant ce qu'il en est de la différence anthropologique, ce qui ou ce que fait l'humain, quelles significations s'attachent à la dimension de l'humain. Puisse la traversée des perspectives proposées faire bouger les lecteurs, inviter à la vigilance et à la curiosité, communiquer l'envie de l'enquête et du débat.

  • Dictionnaire de proverbes français-anglais anglais-français Nouv.

    Les proverbes tirés de la Bible se traduisent souvent mot à mot. Mais les autres sont le refl et, dans l'image qu'ils emploient, de l'histoire, des coutumes et de la culture du pays. En France, le vin donne lieu à une dizaine de proverbes. En anglais, « ship », le bateau, intervient souvent. D'autres encore sont des vers d'auteurs célèbres : « L'habit ne fait pas le moine » est de Shakespeare. « Rien ne sert de courir, il faut partir à point » vient de La Fontaine. Monique Brézin-Rossignol nous offre ici une nouvelle édiO on augmentée.

  • La nouvelle édition du dictionnaire A à Z de culture générale  : un outil indispensable pour tous ceux qui veulent consolider leur culture générale. 
    Un dictionnaire encyclopédique illustré
    225 entrées classées par ordre alphabétique et couvrant tous les champs de la connaissance  :
    o histoire, géopolitique
    o sciences politiques, sciences économiques et sociales
    o sciences et techniques
    o philosophie
    o littérature, histoire de l'art
     
    Une vision actuelle de la culture générale
    o Des synthèses problématisées
    o Des encadrés «  Enjeux contemporains  »
    o Des bibliographies pour aller plus loin
     
    Des annexes efficaces
    o Un index détaillé permettant de faire une recherche sur près de 3 000 mots-clés
    o Une présentation du programme de culture générale en classe préparatoire commerciale, avec des renvois vers les entrées correspondantes
     
    Pour qui  ?
    L'ouvrage s'adresse particulièrement aux étudiants qui préparent une épreuve de culture générale. Il concerne plus largement tous ceux qui, au-delà des réponses des encyclopédies en ligne, souhaitent disposer d'articles de fond sur des thèmes clés d'hier et d'aujourd'hui.

  • La nouvelle édition du dictionnaire de référence sur la littérature française  : un outil indispensable pour les lycéens et les étudiants du 1er cycle universitaire.
    o Classés dans l'ordre alphabétique, 600 articles permettant de couvrir  :
    - les principaux mouvements et courants littéraires  ;
    - les auteurs majeurs et les oeuvres phares  ;
    - les personnages célèbres  ;
    - toutes les notions littéraires (genres, registres, figures de style, etc.).
    o Cette nouvelle édition prend en compte le nouveau programme de français en 2de et 1re. Elle intègre notamment des cartes mentales sur les thèmes clés de ce programme.
    o Un outil indispensable aux  lycéens, pour préparer l'épreuve anticipée du bac de français, et aux  étudiants  du 1er cycle, pour approfondir leur culture littéraire.
    Un ouvrage qui s'adresse également à  tous ceux qui s'intéressent  à la littérature française.

  • Enrichi de 3?000 mots, le Grand dictionnaire des mots savants du français est une version entièrement refondue de la précédente édition. Est généralement considéré comme « savant » tout mot formé à partir d'une base ou structure, tirée directement de l'étymon latin ou grec de ce même mot (l'étymon étant la forme étymologique dont il dérive). Cette base correspond normalement au radical (ou à la racine) de l'étymon. À partir de celle-ci, le français peut créer de toute pièce un mot savant en y ajoutant généralement un préfixe ou un suffixe. On traite les mots savants au sein de leurs structures correspondantes, celles-ci figurant elles-mêmes sous des mots-entrées à caractère analogique, qui peuvent grouper plusieurs structures différentes latines et/ou grecques autour d'un même thème.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Martin Moreau est né en 1940 au Tévelave, dans la commune des Avirons. Après ses études secondaires, il devient instituteur dans l'Éducation Nationale et, un peu plus tard, journaliste. Passionné de latin et de grec, il entreprend en autodidacte une étude longue et approfondie de ces langues, dites « mortes », qu'il fait revivre dans son Dictionnaire du vocabulaire savant de la langue française (2013). Il compte aussi à son actif deux essais autoédités : Le Christ trahi par les siens ou la révélation détournée, traitant de la doctrine catholique (2003), et l'Homme et son destin (1996), ouvrage à caractère ésotérique.

  • SINAbécédaire, tit-tala sé pou gloriyé Raymond Sinamal... Nostrom té an vayan militan antikolonialis matinitjé, an mapipi artis éti nan lanmen'y sé wè jou labelté wè jou.Jòdijou, met-lékol, métres-lékol, profésè linivèsité, jounalis, chantè, slamè, moun bèlè, moun légliz ka ba lanng kréyol Matinik la balan. Aprann moun li ek matjé lanng natif-natal nou a épi SINAbécédaire, sé an manniè ba balan balan.

    SINAbécédaire, ce titre pour rendre hommage à Raymond Sinamal, vaillant militant anticolonialiste martiniquais, artiste émérite dont la main donnait naissance à la beauté. Aujourd'hui, femmes et hommes - enseignants, professeurs d'université, journalistes, chanteurs, slameurs, gens de la danse bèlè, gens d'église - participent à la promotion de la langue créole de Martinique. Se servir du SINAbécédaire pour apprendre à lire-écrire le créole, c'est contribuer à renforcer l'avancée de notre langue maternelle.

  • Les expressions de nos grands-mères sont les plus savoureuses !

    Mais d'où viennent-elles ? Que veulent-elles vraiment dire ? Jean Maillet, véritable archéologue de la langue française est aussi un enquêteur obstiné !

    Suivez-le sur les traces de nos expressions françaises les plus drôles et les plus charmantes pour qu'il en révèle l'origine parfois très surprenante.

    Être tabaillot, manger à tous les rateliers, avoir l'air grimaud, l'idiot du village, faire vinaigre etc.

    Redécouvrez ces expressions préférées de nos grands-mères et devenez incollable sur leur signification et leur histoire !

    Au fil des pages, l'auteur vous dévoile ce qu'était une pétaudière, un patachon, du crécoui ou de la gnognotte.

    Un voyage dans le temps charmant et passionnant !

    Jean Maillet est un spécialiste de la langue française. Lexicographe passionné, il est l'auteur de nombreux ouvrages sur les expressions, l'étymologie et l'histoire des mots.

  • Recueil de plus de 100 réflexions de 50 Grands Penseurs et plus, comme : St Augustin, Descartes, Pascal, Einstein, Confucius, Bouddha, Voltaire, Nietzsche, Gandhi, Tacite, le Dalai Lama, etc..., construit sous forme de « démonstration » en 7 chapitres : Dieu, la Foi, la Vie, le bonheur, la souffrance, le Christianisme et l'envoi.
    Dans ce recueil, j'ai essayé de marier l'alpha et l'oméga de l'Esprit humain sur la Question fondamentale « DIEU », après cette union, il sera plus difficile de douter !

  • Une  présentation pratique  :
    - 40 fiches sur 1 ou 2 pages maximum
    - 4 rubriques récurrentes à l'intérieur des fiches
    Une  maquette colorée et agréable  qui permet un repérage rapide dans le livre, et un format qui tient dans la poche pour avoir toujours sur soi la solution aux questions les plus fréquentes !

  • Un concentré d'humour : 320 pages de bons mots, traits d'esprits et calembours plus ou moins célèbres ! Un croyant est un antiseptique.Raymond DevosLe sport, je suis croyante, mais pas pratiquante.Anne Roumanoff
    De Victor Hugo à Florence Foresti et de Georges Courteline à Pierre Desproges, Hélène Drouard a sélectionné la crème de la crème des bons mots, des traits d'esprits, des satires et des sarcasmes.À consommer sans modération !

  • Ça y est, on y est, ou presque... ! En pleine préparation des oraux ou tout juste arrivé en première année d'un programme Grande école/Bachelor d'une business school, un nouveau monde s'offre à votre progéniture.... Pas grand-chose à voir avec ce qu'elle a pu vivre au Lycée. Professionnalisation, cours en anglais, monde associatif, construction d'un réseau... Comment appréhender son arrivée dans une business school et son accomplissement tout au long d'une scolarité qui requiert de forts investissements (financier, professionnel et académique) ?
    Ce « guide de survie » apporte de précieux conseils pour décrypter au mieux le fonctionnement des écoles sur plusieurs points : avant d'entrer dans l'école (pour faire le bon choix) et durant son passage à l'école pour réussir son expérience associative, à l'international, pour concilier au mieux construction de sa carrière et épanouissement personnel, etc. Les écoles ne mobilisent pas toujours les moyens adéquats et objectifs pour aider les étudiants dans ces domaines.
    Cet ouvrage est le fruit de la collaboration de plusieurs experts qui occupent des fonctions de direction de programmes, d'enseignement ou d'encadrement dans différentes business schools.

  • Dans ce Dictionnaire amoureux du parfum, Elisabeth de Feydeau met en valeur tout le romanesque qu'il contient. Un parfum raconte une histoire, celle des êtres et de leur époque. Il touche les sensibilités et il unit les cultures, en restant une douce ou violente constante dans l'amourÉcrire un
    Dictionnaire amoureux du Parfum a toujours été un rêve pour moi. Grande admiratrice et lectrice de cette collection, j'étais amoureuse de cette idée de pouvoir déclarer un jour ma flamme au parfum, l'objet de tous mes agréables tourments. Enchanteur, conteur, séducteur, le parfum m'attire depuis bien des années le nez et l'esprit. Il m'a prise un jour sans crier gare et depuis je ne me lasse pas d'essayer de comprendre et d'entrer dans " cette haute puanteur ", ainsi que le nommait Michel de Montaigne, qui donne naissance à un espace voluptueux.
    Le parfum ne peut se résumer à une simple marchandise. Il est bien davantage. " Le parfum, c'est l'odeur plus l'homme ", disait Jean Giono, soulignant cette nécessaire rencontre entre la peau et l'effluve, pour que s'exprime un parfum, en s'animant sur l'être qui le porte et même en le prolongeant. Le parfum fait parler le silence. Il habite l'absence. C'est pour cela qu'au travers d'un dictionnaire amoureux du parfum, j'ai à coeur de mettre en valeur tout le romanesque qu'il contient. Un parfum raconte une histoire, celle des êtres et de leur époque. Il touche les sensibilités et il unit les cultures, en restant une douce ou violente constante dans l'amour.

  • Remettons le dictionnaire au milieu du village !

    Le politiquement correct va-t-il tuer notre langue française ? La question est posée depuis déjà quelques années. Et la réponse met en danger les multiples trésors de nos dictionnaires. Plus d'offenses, certes, mais plus de nuances non plus ! Choisir le bon mot est la base d'une expression précise. Aujourd'hui, la façon de s'exprimer est trop souvent guidée par la prudence ou la volonté de ne surtout pas réveiller les garants d'une morale parfois imaginaire.

    On ne dit plus "licenciement massif" mais "plan de sauvegarde de l'emploi". On ne dit plus "guerre" mais "conflit armé". On ne dit plus "être au chômage" mais plutôt "être en situation de demande d'emploi". On ne dit plus "vieillir" mais "être atteint par la limite d'âge"... les exemples ne manquent pas !

    Françoise Nore, docteur en linguistique et traductrice, dénonce ces mauvais usages qui vident un mot de son sens initial ou bien le remplissent de contresens ! Dans cet ouvrage qui rappelle les facilités prises avec notre belle langue française par ceux qui nous gouvernent, chacun en prend pour son grade !

    Vouloir faire le buzz ou vouloir s'exprimer "proprement" ne devrait pas être une raison suffisante pour dévoyer et appauvrir le français.

    Aux mots, citoyens !

  • Un ouvrage utileVous trouverez dans ce dictionnaire la définition précise des notions fondamentales des mathématiques jusqu’au niveau du baccalauréat et même un peu plus.Il servira aux parents pour suivre et comprendre la progression de leurs adolescents dans l’apprentissage des maths au collège et au lycée.Il plaira également à toutes celles et tous ceux qui souhaitent reprendre des notions de mathématiques oubliées et mieux comprendre en quoi elles interfèrent dans de nombreux domaines de la vie courante.Il aidera enfin les étudiants scientifiques à retrouver les notions enfouies dans leur mémoire et dont ils ont besoin pour leur poursuite d’études.Sérieux, mais totalement décaléLes allusions littéraires, les citations, les aperçus historiques en permettent une lecture facile, agréable et satisfaisante culturellement. Le lecteur pourra butiner d’article en article avec le cheminement de son choix, allant par exemple d’une citation de Victor Hugo, à un article sur le boulier puis l’art de construire la bissectrice d’un angle avec des allumettes. Mais, s’il est sérieux, il retrouvera aussi les propriétés bifocales de l’ellipse. En un mot, le Dictionnaire décalé des mathématiques permet de s’instruire en mathématiques tout en se délassant.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • "Maudits mots" ou l'inventaire raisonné des mots irraisonnables, les insultes racistes.
    Des plus insignifiantes - Amerloque, Polack, Rital - aux plus outrageantes - Crouille, Chimpanzé, Youpin. Citations à l'appui, puisées dans les textes anciens ou contemporains, elles sont presque toujours spectaculaires de bêtise et de haine.
    Comment ces désignations injurieuses ont été fabriquées, pour quelles raisons, dans quelles circonstances historiques elles ont été imaginées ?
    On verra, si, en la matière, l'imagination ne fait défaut à personne, les motivations, elles, sont essentielles.
    On observe depuis peu une « libération de la parole raciste », "Maudits mots" met en perspective cette logorrhée malsaine en quête de pouvoir politique pour l'inscrire dans l'histoire.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • « On pourrait citer plus d'un grand esprit qui, interrompant ses travaux d'imagination ou de science, n'a pas dédaigné d'écrire sur l'art de manger. Nous ne voulons pas parler ici des médecins ou des chimistes, dont les travaux sur la cuisine, considérée au point de vue hygiénique, se comptent par centaines, mais d'hommes tels qu'Apicius, personnage consulaire, ou Brillât-Savarin, grave magistrat, qu'une voluptueuse délicatesse poussa à méditer sur l'organe du goût et la nature des aliments.
    Charles Baudelaire a écrit sur la cuisine quelques pages qui témoignent, comme tout ce qu'a laissé l'auteur des Fleurs du mal, des réflexions longues et continues. Il expose des idées très personnelles touchant l'excellence des "viandes qui saignent et des vins qui charrient l'ivresse." Selon lui la question des sauces, ragoûts et assaisonnements, "demanderait un chapitre grave comme un feuilleton de science". Il appelle "toute la pharmacie de la nature au secours de la cuisine." Bel aperçu jeté par un poète sur les besoins journaliers de la vie et qui fait du cuisinier idéal un poète, un savant et un voluptueux ` connaissant les propriétés chimiques des matières !
    Alexandre Dumas avait des vues plus pratiques et d'une utilité plus immédiate quand il composa son Grand Dictionnaire de cuisine : c'est un livre usuel qu'il voulut faire, et l'on sait qu'il réussissait tout ce qu'il tentait. Mais le caractère pratique du livre est rehaussé par cette délicatesse du goût et cette originalité que possèdent seules les organisations supérieures. »
    BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Cet abécédaire ne tourne pas autour de la pratique de l'écriture avec des conseils pour améliorer son style ou ses dialogues, des logiciels conseillés, etc., mais de ce que être un écrivain, une écrivaine signifie. J'ai voulu aborder des thèmes, des sentiments, des qualités et des défauts qui font de nous des écrivains et des écrivaines.
    C'est la raison pour laquelle il s'agit d'un abécédaire de l'écrivain et non d'un abécédaire de l'écriture...

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty