L'histoire de ma femme (préface Albert Gyergyai)

Traduction E. BERKI  - Langue d'origine : HONGROIS

À propos

« Quel est le secret de ce livre ? Ce qui, en lui, nous a tout d'abord attirés, c'est la figure du héros, le capitaine Störr, cet ours de mer, ce mélancolique géant rabelaisien qui jouit au maximum de sa vie de marin, de son prodigieux appétit, de ses voyages, de ses affaires et de ses aventures, jusqu'au jour où - Rabelais n'y avait pas pensé - il se marie à une petite Française dont il est - dont surtout il sera - passionnément, exclusivement, incurablement amoureux et cela à mesure même qu'il découvre, ou croit découvrir, l'indifférence, la résistance, l'imperméabilité de sa femme à l'égard de cet amour tempétueux qui, loin de se résigner et de renoncer à sa chimère, ou encore de s'adapter tant bien que mal aux dimensions limitées d'une petite âme futile et charmante, semble au contraire croître encore, se nourrissant de tous les obstacles qu'il rencontre et suscite. Ni les ententes momentanées ou la domination passagère, ni les ruses, pas plus que les tromperies, les mensonges, les bassesses de sa femme, ne parviennent à éteindre, affaiblir ou seulement altérer cet amour qui survivra à la rupture du couple et même à la mort de la bien-aimée. Un tel amour est-il possible ? Qu'importe ! Nous en avons aimé, nous en aimons encore l'ardeur et aussi l'aspect charnel et spirituel, démoniaque et angélique, tendre et furieux tout ensemble. » (Albert Gyergyai) Traduit du hongrois par Élisabeth Berki et Suzanne Peuteuil



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782070178162

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    504 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    2.7 cm

  • Poids

    490 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Milán Füst

A l'instar de nombreux écrivains importants de sa génération tels Babits, Kostolányi ou Karinthy, Milán Fust a participé à l'effervescence artistique autour de la revue Nyugat (Occident) qui bouleversa le paysage littéraire hongrois lors des premières décennies du XXème siècle.
Poète, dramaturge, son itinéraire en tant que romancier est profondément original et méconnu, parce que souvent réduit à un seul chef d'½uvre, l'Histoire de ma femme (publié en 42, traduit en France par Gallimard en 1958), qui par son ampleur diffère nettement du reste de sa production romanesque, marquée par une prédilection pour la brièveté. Un seul de ses textes courts est disponible en français : Avent, traduit en 2000 par les éditions Ombres, d'une tonalité plutôt historique et politique. Dans l'histoire d'une solitude, tout comme dans Précipice (à paraître en mars 2008 aux éditions Cambourakis) Füst privilégie l'étude psychologique et les thématiques existentielles, à travers des personnages souvent obsessionnels, tourmentés, en proie à des passions dévorantes, vouées à l'inaccomplissement. Prosateur subtil, facétieux, et parfois retors, Füst manie un art de la digression et de l'audace narrative que ses romans courts illustrent remarquablement.

empty