Au moins nous aurons vu la nuit

À propos

Deux personnages en rupture avec le monde errent dans la nuit : un premier roman poétique et hypnotique par un jeune poète belge « Toute cette époque, c'était des jours comme aujourd'hui. Des jours du ventre mou de l'été. Où le ciel s'a aisse. En se couvrant de longues traînées mauve et noir. De grandes $eurs tristes. ».
Nous sommes dans une ville au nom inconnu, probablement quelque part dans le Nord. Dans un décor où règnent la langueur et l'ennui, où des immeubles sombres barrent l'horizon, on apprend la disparition d'un jeune homme, Dylan, dans des circonstances propres à susciter toutes les interrogations. S'agit-il d'une fuite, d'une fugue, d'un meurtre ? Pour donner un sens à l'absence, son meilleur ami retrace ce qu'il sait de Dylan, approfondit son mystère, raconte ces heures qu'ils ont passées tous les deux à errer au coeur de la nuit et qui ont peu à peu scellé leur amitié. Ces nuits à ne rien se dire, à observer. Jusqu'au jour où les deux jeunes hommes se surprennent à faire un détour dans leur itinéraire...
Au moins nous aurons vu la nuit est un livre fait d'ambiance, de brume, où les mystères semés sur le chemin ne sont pas certains d'être résolus. Entre rêve et réalité, entre récit et prose poétique, c'est le portrait émouvant et hypnotique de deux êtres qui cherchent désespérément à habiter le monde, comme un hommage au cinéma et au roman noir.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782072995361

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    18.3 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    132 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty