global burn-out

global burn-out

À propos

Il fallait établir ce constat : avant d'être un problème individuel, le burn-out est d'abord une pathologie de civilisation. Marquée par l'accélération du temps, la soif de rentabilité, les tensions entre le dispositif technique et des humains déboussolés, la postmodernité est devenue un piège pour certaines personnes trop dévouées à un système dont elles cherchent en vain la reconnaissance. Mais ce piège n'est pas une fatalité. Face aux exigences de la civilisation postmoderne, on peut se demander comment transformer l'oeuvre au noir du burn-out afin qu'il devienne le théâtre d'une métamorphose, et que naisse de son expérience un être moins fidèle au système, mais en accord avec ses paysages intérieurs.

Sommaire

Introduction Il se passe quelque chose Première partie. Au-delà de la fatigue Freudenberger et la free clinic Les nouveaux épuisés de Dieu Dans une léproserie congolaise Deuxième partie. La machine Burn-out Pour en finir avec la perfection L'utile et le subtil Reconnus et méconnus Women's Burnout Troisième partie. Malaise dans la postmodernité Théorie du trouble miroir Sous le signe du feu Manifeste funambule

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782130788881

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    170 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    166 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Pascal Chabot

Pascal Chabot est philosophe et enseigne à l'IHECS (Bruxelles).

empty