À propos

En 79 après Jésus-Christ, Pompéi est ensevelie sous les cendres du Vésuve. Pour avoir percé le secret de cette tragédie, la jeune romancière A. N. se réveille... en 2580 ! Face à elle, un savant nommé Celcius entame une conversation où seront évoqués tant la grande "guerre du XXIIe siècle" que le virtuel, l'art, le voyage dans le temps, la morale ou la philosophie.

Ironiquement raconté à la première personne, ce roman compose un échange détonant entre histoire, satire et anticipation. Amélie Nothomb s'y impose comme une romancière singulière, avec une grande maîtrise de l'humour acide, de la joute verbale, de la cruauté et de l'absurde. A travers l'argumentation raisonnée et la vision du monde futuriste qu'il présente, ce texte permettra de redécouvrir l'incroyable richesse du genre science-fictionnel et ses divers enjeux. En outre, l'appareil pédagogique complet est suivi d'une interview exclusive de l'auteur.


Rayons : Parascolaire > Classiques / Textes et commentaires > Français / Littérature


  • Auteur(s)

    Amélie Nothomb

  • Éditeur

    MAGNARD

  • Date de parution

    10/07/2018

  • Collection

    Classiques & Contemporains

  • EAN

    9782210763142

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    176 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    154 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Amélie Nothomb

Issue d'une illustre famille bruxelloise, Amélie Nothomb est la fille d'un ambassadeur belge. Née au Japon, elle reste profondément marquée par la culture nippone. Mais les déplacements successifs de son père l'emmènent toute jeune en Chine, à New York, et en Asie du sud-est. De ces voyages, Amélie conserve un sentiment tenace de solitude, atténué par une forte complicité avec sa soeur. Elle retourne en Belgique à l'âge de dix-sept ans et suit des études gréco-latines. En 1992, son roman 'Hygiène de l'assassin' est accueilli avec un énorme succès. Frustrée de ne pas être restée au Japon, elle y retourne et retranscrit cette expérience plus que déroutante dans 'Stupeur et Tremblements', couronné Grand Prix de l'Académie française en 1999. Depuis, elle publie à peu près un roman par an, se définissant elle-même comme une 'graphomane malade de l'écriture'.

empty