Puissions-nous vivre longtemps

Traduction CATHERINE GIBERT  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

« Nous aurions dû savoir que la fin était proche. Lorsqu'il s'est mis à pleuvoir de l'acide et que l'eau des rivières est devenue verte, nous aurions dû savoir que, bientôt, notre terre serait mort. » Quand ils sont arrivés à Kosawa, petit village d'Afrique de l'Ouest, les occidentaux n'avaient que le progrès, la prospérité à la bouche... Prospérité par le pétrole. Progrès par la pollution. Aujourd'hui, la jeunesse se révolte. A la suite de Thula, jeune femme libre et puissante, le village empoisonné se jette à l'assaut du capitalisme omnipotent.
Et si le combat paraît perdu d'avance, puissions-nous, au moins, vivre longtemps.
Pour ne pas l'oublier.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782266322287

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    544 Pages

  • Longueur

    17.9 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    286 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Imbolo Mbue

  • Pays : Etats-unis
  • Langue : Anglais (etats-unis)

Imbolo Mbue a quitté Limbe, capitale du Cameroun, en 1998 pour faire ses études aux États-Unis. Elle a grandi en lisant les grands auteurs africains : Chinua Achebe, Ngugi wa Thiong'o, mais c'est chez Toni Morrison et Gabriel Garcia Marquez que sa sensation d'être éclatée entre deux cultures a trouvé un écho. Les plus grands éditeurs américains ont enchéri pour acquérir Voici venir les rêveurs, son premier roman, qui a fait l'événement de la Foire de Francfort en 2014. Puissions-nous vivre longtemps est son deuxième roman. Elle vit à Manhattan.

empty