À propos

Françoise Ascal a écrit Brumes en réponse à une série éponyme de six peintures à l'huile de Caroline François-Rubino. Ces peintures jouent du trouble des formes et de nos perceptions.
Les contours tremblent, auréolés d'une aura bleutée. « Au loin tout devient bleu », disait Nova- lis, poète que convoque Françoise Ascal dans ce recueil d'une rare sensibilité, parfois sombre et en quête d'espaces préservés : « ainsi persistent / sur la planète en loques / de secrètes réserves d'Ailleurs. »



Rayons : Littérature générale > Poésie

  • EAN

    9782354391096

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    44 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    17 cm

  • Poids

    175 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Françoise Ascal

  • Naissance : 1-1-1944
  • Age : 78 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Françoise Ascal est poète. Sa découverte du retable d'Issenheim à Colmar, œuvre du peintre Mathias Grünewald, fut un évènement marquant. Grünewald, le temps déchiré en est le poème.
Entre 1994 et 1996, le peintre Gérard Titus-Carmel, avec lequel Françoise Ascal a déjà collaboré, réalise un vaste ensemble de dessins intitulé Suite Grünewald. Quelques-uns d'entre eux accompagnent le poème. Ces deux lectures-écrite et picturale- entrent ici en résonance. L'une comme l'autre témoignent d'une âpre confrontation avec la radicalité du chef-d'œuvre de Grünewald.

empty