Ce soir, on dort dans les arbres

Ce soir, on dort dans les arbres

,

À propos

L'auteure s'adresse à sa grand-mère centenaire et tisse le récit d'une relation. Amour, complicité, humour et bienveillance offrent en creux le portrait tendre et délicat d'une transmission. La petite-fille accompagne le très grand âge de la grand-mère, dans ses moments d'égarement et dans ses éclairs de lucidité, dans ses petites folies, ses souvenirs, ses chansons... Elles rejouent à deux l'universel de la fin de vie : quand le corps échappe, le contenir de ses mains ; quand l'esprit s'égare, l'accompagner avec douceur ; quand les repères se brouillent, guider et rassurer.
La présence à l'autre devient une force tangible sur laquelle se reposer. Violaine Lison pose des mots justes et sensibles sur ce qui lie un grand-parent à son petit-enfant. Valérie Rouillier l'accompagne de traits à l'encre qui parlent de maillages, de réseaux, de bifurcations, de retrouvailles... Un regard puissant posé sur les êtres chers qui se préparent à partir.



Rayons : Littérature générale > Poésie > Lyrique

  • EAN

    9782359841374

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    48 Pages

  • Longueur

    19.1 cm

  • Largeur

    11.1 cm

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    78 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Violaine Lison

Violaine Lison vit à Tournai. Elle a étudié la Philologie romane à Namur puis à Louvain-La-Neuve. Enseignante, elle tente de transmettre à ses élèves sa passion des lettres et de l'art. Avec eux, elle écrit des poèmes et des pièces de théâtre qu'elle met en scène (Hors-la-vie a paru aux Editions Lansman en 2015). La forêt, la mémoire, la trace, l'inattendu sont ses compagnons de marche. Avec eux, elle se crée et se creuse une langue où habiter.

Valérie Rouillier

Valérie Rouillier travaille à Bruxelles en tant que professeur dans l'atelier d'Images Plurielles à l'ESA LE 75. Parallèlement à l'enseignement, elle pratique le dessin ainsi que la gravure. Son travail se nourrit des souvenirs, des choses ressenties, vécues, observées. Même si une préoccupation de départ existe, celle-ci cède toutefois la place à l'aventure sur le papier, laissant vivre le médium à des fins expressives.

empty