À propos

Mon temps, ma vie, se déroulaient à l'extérieur. À pied ou à vélo, je sillonnais la commune. Je connaissais tout un tas de monde. J'ignore ce qui plaisait en moi, mais je ne devais pas en faire beaucoup pour être accepté. On m'ouvrait les portes des foyers, les commerçants m'offraient des boissons, des tartines - je me souviens d'un quincaillier qui me courait littéralement après pour me prêter des outils, cela parce que j'avais évoqué l'idée de construire une cabane. En somme, j'avais le chic avec mes semblables, un don naturel.

De quoi serait fait un roman raconté à la première personne où le jeune narrateur ressemblerait comme deux gouttes d'eau à Thomas jeune ? Tout est inventé, et tout est vrai dans ce roman, nous dit Thomas Lavachery. Certains personnages ont un ou plusieurs modèles dans la réalité, d'autres sont de pures créations.

Notre narrateur se raconte dans le Bruxelles des années '70 et '80. Il fait revivre ses amitiés et ses inimitiés, tous milieux confondus. Le quartier du « Chat », le bistrot et l'épicerie du coin, la place du Jeu de Balle, la taverne du Tabellion... constituent le fil de trame du récit. Au sortir de l'enfance, l'horizon s'élargit et la ville devient un vaste terrain d'expériences.
La famille Deroo, la famille Flausse, les membres du club de boxe de la rue Cervantès, parmi lesquels l'ineffable Eddy Frissen, sont l'occasion d'une galerie de portraits dressés avec tendresse et humour. Mené par une plume sûre, le lecteur se laisse porter au gré des rencontres au sein du petit peuple bruxellois.
Le narrateur relate également son entrée dans l'écriture et ses débats avec la jeune et mystérieuse Anna Olt, première lectrice au regard intransigeant. Elle lui donnera l'impulsion nécessaire à coups d'aiguillon. Complicité et amour farouche seront les composantes de cette relation singulière, inoubliable.

Le roman de Thomas Lavachery puise sa force dans la proximité entretenue avec les personnages. Roman d'apprentissage, Le Netsuke nous plonge tout entiers «en adolescence». Le voyage est tantôt excitant, tantôt doux-amer. Nous savourons certaines sensations universelles qui remontent au temps où nous n'étions ni tout à fait nous-mêmes ni tout à fait différents. Car le voyage de Thomas Lavachery fut aussi le nôtre à un moment ou un autre, à Bruxelles ou ailleurs.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Thomas Lavachery

  • Éditeur

    ESPERLUETE

  • Date de parution

    16/09/2022

  • Collection

    En Toutes Lettres

  • EAN

    9782359841572

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    336 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Thomas Lavachery

  • Naissance : 1-1-1966
  • Age : 58 ans

Thomas Lavachery est né en 1966, d'un père pédagogue et d'une mère dessinatrice de presse, puis antiquaire. Bruxellois pur jus, il s'est d'abord lancé dans la bande dessinée, publiant ses premières planches, à dix-huit ans, dans le magazine Tintin, avant d'adapter en dessin la série d'animation Téléchat, de Roland Topor. Il a ensuite étudié l'Histoire de l'art, suivant en cela les traces de son grand-père Henri Lavachery, conservateur de musée, archéologue et initiateur dans l'étude des arts premiers en Belgique.

Après ses études et quelques années de petits boulots divers et variés, il est entré chez Y.C. Aligator film, société de production, en tant que conseiller littéraire. C'est par ce biais qu'il en est arrivé au documentaire, d'abord comme script doctor, puis comme réalisateur. Il est l'auteur de deux films : Un monde sans père ni mari, sur les Mosos, une ethnie chinoise ignorant le mariage, aux mœurs sexuelles très libres, et L'Homme de Pâques, retraçant l'expédition scientifique menée par son grand-père à l'île de Pâques en 1934.

C'est en 2002 qu'il a écrit Bjorn le Morphir, roman fantastique inspiré d'une histoire qu'il racontait le soir à son fils aîné, Jean. Ce livre a obtenu le prix Sorcières en 2006. Publiées à l'école des loisirs, les aventures de Bjorn le Viking comptent sept tomes à ce jour. Thomas Lavachery a entrepris l'adaptation de sa série en BD avec la complicité du dessinateur Thomas Gilbert. Les albums sortent à un rythme soutenu et font partie du catalogue de Rue de Sèvres.

Thomas Lavachery avait délaissé ses crayons pendant plusieurs années. Il les a repris pour créer des albums pour enfant, dont Jojo de la jungle, et pour illustrer certains de ses textes, comme Bjorn le Morphir ou le récent Tor et les gnomes.

Dans le cadre d'un master consacré aux métiers de la littérature de jeunesse, il anime, depuis la rentrée 2011, un séminaire à l'Université Charles de Gaulle (Lille 3) : Pratique de l'écriture pour la jeunesse.

empty