À propos

Parlez-vous le bourgeois ?

Payer des « charges patronales » plutôt que des cotisations sociales, embaucher un « collaborateur » et non un salarié, engager une « réforme » pour mettre en place une politique néolibérale... Ces mots que nous entendons tous les jours ne sont pas neutres, ce sont ceux de la bourgeoisie. Non contente de nous dominer et de nous exploiter, elle nous impose son langage et forge notre représentation de la réalité.

Dans cet essai, Selim Derkaoui et Nicolas Framont déboulonnent les termes et expressions qu'utilisent quotidiennement hommes et femmes politiques, DRH et journalistes mainstream pour brouiller les frontières de classe et légitimer un ordre social au service de la bourgeoisie. Conçu comme un manuel de contre-propagande, ce livre contribue ainsi à renouveler un vocabulaire : celui de la lutte de classes.


Sommaire

LA DOMINATION DANS LES TÊTES · Préface de Michel Pinçon et Monique Pinçon.
INTRODUCTION.
BROUILLER LES FRONTIÈRES DE CLASSES.
- « Riches » : noyer le poisson.
- « Classes moyennes » : nous faire croire que nous sommes toutes et tous dans le même bateau.
- « Classes populaires » : le mépris de classe devenu mot.
- « Classe laborieuse », l'expression qui réaffirme la réalité du conflit de classe.
LÉGITIMER SON POUVOIR.
- L'« égalité des chances » : légitimer les inégalités.
- « CSP+ » : la « compétence » et la « responsabilité » comme justifications du pouvoir.
- « Prendre des risques » : ce sont ceux qui en prennent le moins qui en parlent le plus.
NOUS RABAISSER POUR MIEUX NOUS DOMINER.
- « Complotiste » : nous empêcher de questionner l'ordre social.
- La « pédagogie » : l'art de nous infantiliser.
- La « résilience » : prendre sur soi sans contester la domination qui broie.
VERROUILLER L'ORDRE SOCIAL.
- « Dialogue social » : imposer le monologue bourgeois.
- « Violence » : délégitimer la nôtre pour masquer la leur.
- La « gauche » : un piège politique et médiatique pavé de bonnes intentions.
CONCLUSION : RETROUVER NOS MOTS ET NOTRE COMBAT.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Sciences politiques généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur les sciences politiques

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences du langage > Linguistique généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la linguistique


  • Auteur(s)

    Selim Derkaoui, Nicolas Framont

  • Éditeur

    Le Passager Clandestin

  • Date de parution

    03/11/2023

  • EAN

    9782369353768

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    258 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    2.1 cm

  • Poids

    212 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Selim Derkaoui

Selim Derkaoui est journaliste indépendant.
Contributeur régulier du Monde diplomatique, il a
travaillé pour diverses rédactions (Bondy Blog, Politis,
Socialter...) et a cofondé le magazine web Frustration
qu'il a co-dirigé pendant plusieurs années. Co-auteur de
La guerre des mots (avec Nicolas Framont, le passager
clandestin, 2020), il signe avec Rendre les coups son
premier ouvrage en solo. Il vit et travaille à Paris.

Nicolas Framont

Nicolas Framont enseigne la sociologie à l'Université Paris-Sorbonne et co-dirige
le trimestriel de réfl exion politique Frustration. Ses recherches portent sur la
sociologie des élites et la crise de la démocratie représentative. Il est le co-auteur Les
Français ont de bonnes raisons de ne pas voter (Le Bord de L'eau , 2015).

empty