Le mot de la fin

À propos

L'accusé, poète devenu à son corps défendant sniper dans l'armée de Bosnie-Herzégovine durant le siège de Sarajevo, a-t-il vraiment commis le monstrueux crime dont on l'accuse : l'assassinat de deux fillettes serbes pour venger les deux filles de celle qui fut son premier amour ?
Ou s'agit-il d'un procès monté parce que, issu d'un couple mixte sur le plan de la nationalité, « de tous et de personne », il semble un coupable idéal dans la quête d'une balance entre les criminels de guerre des deux camps ?
Ou encore, a-t-il été victime d'une vengeance machiavélique de la part d'un mari trompé, membre d'une unité très spéciale des services de sécurité ?
Dans la procédure judiciaire, le rôle du jury est tenu par le lecteur qui, sur la base du filet de preuves et de déclarations contradictoires, doit reconstruire les événements d'une guerre déjà lointaine et porter un jugement.
Mais l'accusé, au lieu de se défendre, récapitule sa vie et fait le bilan de ses pauvres amours, « comme si, dans ma vie, il n'y avait rien eu d'autre, ou que rien d'autre ne méritait d'être évoqué ».

Završna Rijec a obtenu le prix Skender Kulenovic et le prix biennal Hasan Kaimija.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782807000742

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    252 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    390 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty