Haïku des pierres ; Carnac (préface Yves Coppens)

, ,

À propos

Certains veulent mettre Paris en bouteille, d'autres se proposent d'enfermer l'univers entier dans le format réduit d'une photographie ou d'un haïku.
Le haïku est un court poème de la tradition classique japonaise, qui, dans l'espace réduit de trois vers, essaie de capturer un instant précis (provisoirement définitif et définitivement provisoire) où va se produire un phénomène naturel, une surprise, si modeste soit-elle, mais révélatrice de la relation entre l'homme et l'univers. Fixer son objectif sur un fragment d'espace, un alignement de mégalithes de Carnac, l'éternité de la pierre.
Poser trois lignes sur la feuille. et attendre le moment magique (le pinceau d'un rayon de soleil, l'apparition furtive d'un mouton. ) pour déclencher et saisir l'éphémère, l'instantané. voilà le dialogue que se proposent le photographe et le poète dans cet ouvrage qui se veut accessible à tous, où l'on fait d'une pierre un poème et d'un poème une image. Les photographies de Pierre Converset et les haïku de Jacques Poullaouec vous invitent à partager cet art de la contemplation qui est aussi effacement et modestie devant le monde : une façon de regarder, d'être et de se dire sans se montrer.
Les pierres sont polyglottes ! Elles parlent anglais avec Sika Fakambi, Laura Solomon, et l'aimable collaboration de Kate Davis. Elles ont prêté leur voix allemande à Regula Le Brun. Quant aux menhirs, ils s'expriment évidemment en breton sous la plume de David ar Gall.


Rayons : Littérature > Poésie


  • Auteur(s)

    Pierre Converset, Jacques Poullaouec, Urbe Condita

  • Éditeur

    Apogee

  • Date de parution

    13/06/2006

  • EAN

    9782843982323

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    78 Pages

  • Longueur

    26 cm

  • Largeur

    22 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    735 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty