Dis-moi quelque chose

À propos

Un livre en quatre saisons : qui commence à l'automne et finit à l'été. « Dis-moi quelque chose » :
Un titre tout simple, presque celui d'une chanson. Et d'emblée une interrogation. Cette demande, à qui s'adresse-t-elle ? Au lecteur, ou à quel autre interlocuteur ? Et quel est ce « quelque chose» qui serait à dire ? Ou peut-être n'y a-t-il rien à dire, seulement à rompre le silence pour témoigner qu'on est là ?
« Dis-moi quelque chose / Qui comblerait le manque // Ferait de nos yeux vides / Une forêt de coeurs orageux / Une pluie étoilée // Un poème entrouvert » C'est ainsi que commence le livre. Et c'est donc cela : ce qui est à dire n'est là que pour « combler le manque ». Est-ce au lecteur de le dire ?
Est-ce à lui de faire surgir dans les « yeux vides » du poète « un poème entrouvert » ?
Ces poèmes, précise l'auteur, dans une note finale, « ne sont rien d'autre qu'une prière adressée à l'inconnu, au lecteur éventuel et probablement à moi-même. » D'un poème à l'autre, l'interlocuteur est toujours incertain, comme toujours la réponse qui s'esquisse.
« Dis-moi quelque chose / Même si cela ne sert peut-être à rien // Parce qu'il y a ici trop de ciel / À regarder trop d'oiseaux / À entendre // Trop de tout en fin de compte » Pire que le manque, il y a l'excès, que rien ne peut combler. Pire que le silence, l'aveuglement. Mais l'espoir reste toujours que ce « quelque chose », le « poème entrouvert », « peutêtre » ne serve pas « à rien ».



Rayons : Littérature générale > Poésie > Contemporaine

  • EAN

    9782845903104

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    156 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    198 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Yves Namur

Né à Namur (Belgique) en 1952, Yves
NAMUR a fait des études de Lettres classiques, puis de
Médecine. Il réside aujourd'hui à Châtelineau (Belgique)
où il exerce la profession de médecin. Son premier
recueil de poésie "De mémoire inférieure", publié à l'âge
de 23 ans aux Éditions Art et Poésie, marque le début
d'une oeuvre profonde. De nombreux prix littéraires ont
révélé au public la hauteur de cette pensée élaborée
avec des mots simples et dans une étonnante concision
(prix Mallarmé, 2012).

empty