À propos

Dans ce récit dense et émouvant, au lyrisme assumé, Stéphane Lambert appréhende, à travers son enfance (sa magie, ses évocations estivales, l'image transfigurée de son grand-père, ses drames), la manière dont la mort s'inscrit dans la construction d'un être.
Comment composer avec cet étrange savoir que nous allons disparaître ? Ce que nous vivons n'a-t-il de sens que dans sa réalisation présente et dans les souvenirs que nous portons jusqu'à leur effacement ? Et que faire de tous ces morts qui, autant que les vivants, peuplent nos vies ?
Ce livre est un souffle qui porte la voix de ceux qui n'en ont plus.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782874158070

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    68 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    14.7 cm

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    112 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty