Portier de nuit : Liliana Cavani

À propos

Cet essai interroge Portier de nuit un filmculte, chef d'oeuvre de la cinéaste, qui suscita bien des controverses à sa sortie en 1974. Il questionne l'esthétique de Liliana Cavani, la lecture qu'elle produit du nazisme, le lien d'amour qui lie un ancien bourreau et sa victime. A partir de la notion de « zone grise » forgée par Primo Levi, il ausculte la figuration des pulsions, les dédales de la mémoire, la représentation de situations extrêmes ainsi que le jeu transcendant de Charlotte Rampling et Dirk Bogarde.
En analysant Portier de nuit, le livre approche l'oeuvre d'une cinéaste que Pasolini qualifiait d'« hérétique et de révolutionnaire ». La caméra de Cavani sonde les mouvements du désir, des forces transgressives et les points de crise de l'Histoire.



Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Cinéma / TV / Animation > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782874498992

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    20.9 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    316 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Véronique Bergen

Véronique Bergen est née à Bruxelles. Docteur en philosophie (thèse sur L'Ontologie de Gilles Deleuze), auteur d'essais, de romans, de poésie, d'articles en philosophie dans de nombreux recueils collectifs, membre du comité de rédaction de la revue Lignes, journaliste, critique pour diverses revues, notamment pour la rubrique musique de La Nouvelle Quinzaine littéraire.
Parmi les titres parus :
. Janis Joplin : Voix noire sur fond blanc, Al Dante.
. Jean Genet : Entre mythe et réalité, De Boeck.
. Hélène Cixous : La Langue plus-que-vive, H. Champion.
. Luchino Visconti : les promesses du crépuscule, Les Impressions nouvelles.

empty