La dernière vague

À propos

Ma Bellissima, tu t'en vas. Ce n'est plus qu'une question de temps. Tu te rends peu à peu à ton mystère comme le blé à sa moisson. Se peut-il que la beauté d'un déclin surpasse toutes les beautés ? Tu coules dans mes veines avec la douceur violente des tendresses trop contenues. Je veux être là, veiller sur tes pas qui se fanent au seuil de l'irréversible aurore. Ma Dolce, à quelle vitesse grandissent les âmes ? La mer se réchauffe-t-elle quand le soleil meurt en ses eaux ? Quel regard portons-nous sur nos vieux ? Emportés par nos vies trépidantes, nous préférons détourner les yeux de ceux-là devenus inutiles, et qui s'obstinent à nous rappeler la maladie, le déclin, la mort. À travers ce magnifique récit adressé à sa grand-mère, Isabelle Michiels nous offre un tout autre regard. D'une plume infiniment poétique et ciselée, il ne nous parle que de tendresse. L'auteure accompagne sa «?Dolce Nonna?» au plus intime de sa navigation, à la fois douloureuse et sereine, sur la rivière de la fin de vie. Et le miracle est que le lien qui unit l'aïeule et la petite-fille apaise peu à peu celle-ci et lui fait entrevoir un autre rapport au monde, plus serein, plus lumineux. Thierry-Pierre Clément



Rayons : Littérature générale > Récit

  • EAN

    9782874896330

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    120 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    158 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

empty