La fourmi a fait le coup

À propos

Anne Richter a quinze ans lorsqu'elle écrit La Fourmi a fait le coup, un recueil de contes mettant en scène des animaux qui parlent. Le livre est publié à Paris en 1955, puis à Boston et Londres sous le titre The Blue dog, les deux sous le nom d'Anne Bodart. On découvre toute la fraicheur de l'adolescence, mais déjà le métier de la futur écrivaine Anne Richter, une langue extraordinairement sûre et animée, une expérience humaine inattendue. Pourtant, l'auteure n'a alors jamais quitté la maison de ses parents et, si elle s'est nourrie de Shakespeare, Racine et Kafka, elle partage son temps entre l'école et de longues courses à travers la Forêt de Soignes à Bruxelles. La vision du monde qui s'exprime à travers son texte est celle d'une auteure qui «Âconstate», sans juger. On ne relève pas de révolte lorsqu'Anne Richter décrit les hommes, mais l'évocation d'une méchanceté inconsciente, de la crainte des animaux que la société qualifie d'«Âinférieurs», de la bêtise humaine…



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782875933645

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    200 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty