Un beau zéro

Un beau zéro

, (Illustrations)

À propos

« Mon crayon sur la ligne de départ, j'attends que madame Claire nous donne le sujet du texte à rédiger. J'aime jouer avec les mots ! Et avec un grand sourire, elle nous demande de raconter nos vacances de Noël. Je reste figé, le crayon en panne. Je ne veux pas, je ne peux pas écrire sur ce sujet-là ».

C'est que le pauvre garçon n'a pas vécu les mêmes vacances que ses amis. Ses parents se sont séparés, et il n'a pas envie d'en parler. Tous les autres auront de belles histoires à raconter, et lui, juste une histoire de chicane qui se termine mal. Madame Claire va sûrement lui donner un beau zéro.

Marie-Francine Hébert nous livre une oeuvre sensible à hauteur d'enfant. Un regard sur la tristesse qu'ils peuvent resentir et qu'ils n'osent pas partager. Le tout est mis en images avec tendresse et empathie par Mathieu Lampron qui sait saisir ces petits moments imparfaits qu'un grand nombre d'enfants doivent vivre.



Rayons : Jeunesse > Livres illustrés / Enfance (+ de 3 ans) > Albums

  • EAN

    9782895409694

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    32 Pages

  • Longueur

    28.6 cm

  • Largeur

    22.1 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    380 g

  • Lectorat

    à partir de 7 ANS

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Marie-Francine Hébert

Marie-Francine Hébert a créé, en plus de trente ans de carrière, une oeuvre qui lui a valu l'affection du public et de nombreux prix. Ses titres ont été traduits en plusieurs langues. Nul poisson où aller lui a valu le prix Marcel-Couture en 2004. En 2017, elle obtient le prix Raymond-Plante pour souligner son apport à la littérature jeunesse et à la promotion de la lecture. Son titre Pow Pow, t'es mort ! a été finaliste au prix TD et lauréat au prix Espiègle en 2018.

Mathieu Lampron

Mathieu Lampron travaille comme illustrateur depuis une quinzaine d'années. Il a d'abord oeuvré en publicité et en animation. Mais c'est surtout dans l'univers du Web et des applications mobiles pour enfants qu'il a fait sa marque. En 2011, il publie une courte histoire dans la BD collective Le démon du hockey chez Glénat Québec. Il en signe également la couverture. En 2013, il publie une BD reportage portant sur l'alphabétisation. Il publie ensuite deux tomes de la collection Mutamatak chez Michel Quintin.

empty