À propos

Une oeuvre lumineuse qui salue la vie au passage.
Après le décès de la grand-mère de son amie, une petite fille s'interroge sur l'éventuelle mort de son grand-père et décide d'en parler avec lui. Ensemble, ils échangent sur différentes facettes de la mort, de la vie, mais... surtout de la mort.

À la suite du grand succès du
Dernier des grands méchants loups, le tandem Jean Leroy-Olivier Dutto nous revient avec une oeuvre toute en finesse et en humour qui amène le jeune lecteur à comprendre certains éléments parfois plus difficiles à cerner autour du délicat sujet qu'est la mort.


Rayons : Jeunesse > Livres illustrés / Enfance (+ de 3 ans) > Albums


  • Auteur(s)

    Jean Leroy, Olivier Dutto

  • Éditeur

    400 Coups

  • Date de parution

    11/04/2024

  • Collection

    Carre Blanc

  • EAN

    9782898150807

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    32 Pages

  • Longueur

    23.9 cm

  • Largeur

    20 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    318 g

  • Lectorat

    3/6 ans

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Jean Leroy

  • Naissance : 1-1-1975
  • Age : 49 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Jean Leroy est né à Valenciennes en 1975. C'est en observant son père raturer ses premières rédactions que lui vient le goût de l'écriture. Il travaille d'abord seul à l'élaboration de romans, puis développe avec l'illustrateur Mathieu Maudet des séries de bande dessinée publiées chaque mois dans la revue La classe et différents albums pour la jeunesse (Trop..., Pourquoi le renard est-il si content ?, Tout le monde dit...). Après le grand succès Chat qui voulait être un tigre et de L'hippopotame qui voulait être un crocodile, Jean Leroy signe ici son troisième album aux 400 coups.

Olivier Dutto

  • Naissance : 1-1-1977
  • Age : 47 ans

Né en 1977 à Toulon, Olivier Dutto est dessinateur et scénariste de bandes dessinées et d'albums jeunesse. Après des études en communication visuelle, il devient l'élève de Tarquin, à Hyères, puis publie ses premiers dessins dans un magazine régional. En 1998, il rejoint l'atelier Gottferdom, qui publie le Lanfeust Mag. Sa série Les P'tits Diables, chez Soleil, a reçu le Prix jeunesse du festival d'Angoulême en 2005. Tu sautes, Éliot ? est son premier album chez Kaléidoscope.

empty