La petite fabrique de l'inhumain

À propos

« Inhumain » n'est pas un mot que l'on prononce à la légère. Dans l'imaginaire collectif, il convoque les images sidérantes de l'horreur d'une guerre, la cruauté de la torture ou encore la haine pure d'un attentat terroriste. L'inhumain est toujours associé à des phénomènes suffisamment anormaux pour revêtir à nos yeux l'apparence d'un scandale absolu.
Mais est-il à ce point une exception ? À la fin de La Peste, Camus nous mettait en garde contre le fléau éponyme qui « ne meurt ni ne disparaît jamais ». En proposant une autre lecture de ce roman et une galerie de portraits des petits pestiférés de notre époque ? l'identitaire, le claniste, le victimaire, le censeur... ?, Marylin Maeso fissure la confortable ignorance volontaire qui nous immunise contre la prise de conscience douloureuse de notre propre inhumanité.
Pour elle, l'inhumain est ce poison que nous distillons quotidiennement sans le moindre soupçon, jusque dans nos discours et nos modes de pensée. Et la vraie maladie, notre incapacité à percevoir l'inhumain en-deçà de ses manifestations spectaculaires.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine > Philosophie contemporaine autre

  • EAN

    9791032906002

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    176 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    206 g

  • Support principal

    Grand format

Marilyn Maeso

Normalienne, agrégée et professeure de philosophie, Marylin
Maeso travaille sur l'essentialisme et la philosophie politique
contemporaine. Première auteure de « La Relève » avec Les
conspirateurs du silence (2018), auteure du remarqué Les lents
demains qui chantent (coll. « Et après? », 2020), elle collabore
régulièrement au Nouveau Magasine littéraire et à L'Express .
Elle vit à Paris (15e).

empty